L’air de rien, c’est maintenant la cinquième aventure de notre chère demi-génie Shantae aux cheveux flamboyants. Paru pour la première fois en 2002 sur Game Boy Color, elle en a fait du chemin sur les diverses plateformes. Que ce soit avec Nintendo, Sony, Microsoft ou Apple, elle s’est promenée amplement. Maintenant majeure avec sa 18ième année d’existence, notre héroïne arrive dans sa plus grande aventure à ce jour. Malheureusement, cette franchise de WayForward n’a jamais eu la visibilité des séries les plus populaires de l’éditeur Capcom comme un Resident Evil ou un Devil May Cry. Est-ce que cette fois-ci sera la bonne? Est-ce que Shantae aura son moment de gloire qui lui revient? Ou elle sera toujours rien de plus qu’une parmi d’autre, s’adressant à une niche en particulier? Voyons ce qu’il en est pour Shantae and the Seven Sirens!

Fiche technique de Shantae and the Seven Sirens

  • Date de sortie : 28 mai 2020 USA / 4 Juin 2020 Europe
  • Style : Aventure, Plateforme
  • Classement ESRB / PEGI : E 10+ / 7
  • Développeur : WayForward
  • Éditeur : Sega
  • Langue d’exploitation : Offert en anglais, sous-titré en français
  • Disponible sur iOS, PC, Xbox One, Playstation 4 et Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch
  • Prix lors du test : 37,99 $ CA / 27,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur
  • À noter que l’éditeur n’influence aucunement notre processus d’évaluation

Des vacances pas reposantes!

Voici donc notre charmante Shantae qui arrive dans une île paradisiaque suite à une invitation spéciale du maire. Enfin le repos, le soleil, la plage et tous les plaisirs qui accompagnent ceux-ci. Évidemment, Shantae ne peut se trouver à un endroit sans qu’il y ait un événement exceptionnel qui se produit! Notre demi-humaine, demi-génie se retrouve rapidement prise dans une situation où ses nouveaux amies semblables disparaissent. Elle se doit donc de les sauver avec l’aide de ses fidèles compagnons. Mais de quoi? Qui est cette menace qui semble provenir de l’inconnu? Est-ce que c’est encore un coup de Risky Boots, la fameuse pirate?

Comme je le disais plus tôt, Shantae est une série qui n’a pas l’attention des grosses productions. Il vaut donc la peine d’expliquer en quoi le style de jeu consiste. Concrètement, il rentre dans le style maintenant connu sous Metroidvania, un style apprécié par plusieurs joueurs de nos jours. On doit se balader dans une carte que l’on découvre dans l’aventure afin d’explorer tous les recoins. Certains passages nous obligent à revenir sur nos pas tant et aussi longtemps que l’on aura pas débloqué le pouvoir nécessaire au passage.

Shantae and the Seven Sirens

Qui dit génie dit pouvoirs!

Cela va de soi, Shantae n’est pas une héroïne comme les autres puisqu’elle est une génie. Son principal pouvoir passe par la danse avec laquelle elle peut faire toutes sortes d’action magique. Dans Shantae and the Seven Sirens, elle obtient également des pouvoirs de fusions avec ses amies, ce qui lui permet de se transformer en différents animaux. Par exemple, elle peut se transformer en tortue piquante, lui permettant alors de briser des roches. Ou bien en grenouille, afin de se déplacer dans l’eau. Bref, c’est mignon comme tout!

En dehors de ses cheveux très longs qui servent d’arme principale, Shantae dispose également de pouvoir magique. Lancer des boules de feu, des boomerangs, utiliser un bouclier ne sont que quelques exemples. Bref, il y a un large inventaire et malgré que c’est bien, je dois admettre que leur utilisation est plutôt superficiel. Pas que ce n’est pas pratique, mais on semble plus enclin à utiliser notre attaque de base. Mais il y a tout de même assez de variété pour changer notre style de jeu à l’occasion. Ajoutons à cela qu’elle aura à sa disposition des cartes à collectionner qui auront un effet différent sur elle et on se trouve devant un jeu avec de multitudes possibilités.

Shantae and the Seven Sirens plateforme

Un univers enchanteur

Ce qui fait que l’on apprécie assez rapidement Shantae and the Seven Sirens est l’univers dans lequel nous sommes exposé dès le départ. En commençant par le générique du début et sa chanson accrocheuse jusqu’au petit vidéo occasionnel, le tout est magnifique. WayForward respecte énormément le travail fait sur cette série et cela parait. Le tout est diversifié, dessiné pratiquement à la perfection, à un point où il y a absolument aucun reproche possible de ce côté. L’autre point très positif est la bande sonore, qui est une fois de plus très entraînante, une caractéristique que l’on connaissait déjà pour la série.

Certain trouveront que l’ensemble est répétitif et ce point est compréhensible. On cherche, on trouve, on recommence, encore et encore. Oui, c’est un genre qui se veut répétitif à la base mais certains jeux réussissent mieux que d’autres dans ce domaine. Shantae and the Seven Sirens se trouve dans la moyenne là-dessus alors que même d’autres jeux de la série ont mieux réussi à ce niveau. La difficulté est aussi un poil trop facile. Les boss, bien que le design soit impeccable, ne représente pas un défi à proprement parlé. On ne peut pas leur reprocher d’être accessible à tous.

Shantae and the Seven Sirens magie

Verdict

Shantae and the Seven Sirens fait parti des meilleurs jeux de la série. On s’amuse, on admire, on explore, on danse même. Du début à la fin, on a affaire à une réalisation de qualité, un jeu de plateforme comme il s’en fait peu. Pour ceux qui aime d’un amour profond le style Metroidvania, c’est un must. Pour les autres, je recommande fortement d’en faire l’essai. Qui sait si la demi-génie ne vous charmera pas au détour.

NOTES
Note d'enthousiasme
8.5
PARTAGER
Planificateur numérique de jour, amateurs de jeux vidéo le soir, j'aime pas mal tous les genres et je peux en parler durant des heures, tant que cela se fait dans le respect. Ce n'est pas parce qu'un jeu est mauvais qu'il l'est pour tous. Sauf E.T. sur Atari. Ça, c'est mauvais.