Petit souvenir de jeunesse qui pourrait s’appliquer à vous. Années ’80, vous avez de la monnaie pleins les poches. Votre réflexe? Vous dirigez vers les salles d’arcades si populaire! Avec toutes les couleurs qui illuminent votre passage, vous voilà au paradis des joueurs. Parmi les styles de jeu apprécié, il y avait les Shoot’em up ou Shmup pour les vrais connaisseurs. Ces jeux de tirs ont fait la pluie et le beau temps et les premiers titres qui nous viennent en tête sont probablement Galaga, Gradius ou 1942. Pourtant, la séries Darius était elle aussi très prisée, avec pour le premier titre trois énorme écran pour rendre le jeu plus immersif.

Des années et des années plus tard, malgré que les salles d’arcades sont pratiquement une légende, les jeux restent dans nos coeurs. Et grâce à la technologie, on peut revivre les classiques dans le confort de notre foyer. Avec Darius Cozmic Collection, Taito fait plaisir aux amateurs en ressortant pleins de Darius de l’époque. Cette compilation va-t-elle plaire? La réponse dans notre test!

Fiche technique de Darius Cozmic Collection

  • Date de sortie : 16 juin 2020
  • Style : Shoot’em up
  • Classement ESRB / PEGI : E10+ / PEGI 7
  • Développeur : M2
  • Éditeur : ININ Games
  • Langue d’exploitation : Anglais
  • Disponible sur PS4 et Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch
  • Prix lors du test pour Darius Cozmic Collection Arcade : 55.99$ / 39.99€
  • Prix lors du test pour Darius Cozmic Collection Console : 74.99$ / 54.99
  • Version envoyée par l’éditeur
  • À noter que l’éditeur n’influence aucunement notre processus d’évaluation

Toujours plus de jeux!

Il faut mettre quelque chose au clair dès le départ. Darius Cozmic Collection est divisé en deux, ce qui fait en sorte que vous devez vous procurer deux jeux si vous désirez avoir l’ensemble de la collection. Comme vous pouvez le voir ici-haut, le prix diffère d’un jeu à l’autre et les jeux également, cela va de soi. Afin de rendre le tout le plus simple possible, voici la liste en question :

Darius Cozmic Collection Arcade : Darius (Arcade, version originale), Darius (Arcade, nouvelle version), Darius (Arcade, version supplémentaire), Darius II (Arcade, version double écran), SAGAIA (Arcade, ver.1), SAGAIA (Arcade, ver.2), Darius Gaiden (salle d’arcade)

Darius Cozmic Collection Console : Darius II (Mega Drive, version JP), SAGAIA (Genesis, version américaine), SAGAIA (Master System, version UE), Darius Twin (Super Famicom, version JP), Darius Twin (Super NES, version américaine), Darius Force (Super Famicom, version JP), Super Nova (Super NES, version américaine), Darius Alpha (PC, version JP), Darius Plus (PC, version JP)

La différence

Les titres des deux jeux reflètent pas mal ce que vous pouvez y trouver, soit sur Arcade les versions qui ont vu le jour sur les bornes arcade. Pour sa part, Console dispose des jeux qui ont été porté sur consoles à travers les années. On remarque également une différence au niveau du prix. Alors que la version Arcade est tout de même dispendieuse, la version Console l’est encore plus. Cela fait tout de même un prix très élevé pour la personne qui désire avoir l’ensemble au complet. Par contre, on se retrouve devant une excellente collection de jeux qui ont fait la pluie et le beau temps à l’époque.

Darius Cozmic Collection Arcade

Darius Cozmic Collection Arcade

À mon avis la version la plus intéressante des deux, non seulement en raison de son prix mais aussi de son histoire. Le vaisseau qui se déplace en défilement horizontal a vu, à l’époque, plusieurs jeux et versions en arcade. Alors que le tout est sorti dans les années ’80, c’est un véritable exploit de pouvoir jouer à des jeux de la sorte avec une aussi bonne qualité. Bien que l’image ne prend pas l’ensemble de l’écran pour la majorité des jeux, on a quand même droit à de quoi de net et très visible. Pas évident si on est en mode portable pour la Nintendo Switch mais ça reste jouable. De plus, pour chacun des jeux, il y a un mode standard ou un mode pratique, si jamais on désire se faire la main avant le grand saut.

Comme vous le voyez plus haut, c’est un total de sept jeux qui se trouvent dans cette compilation mais en réalité, c’est plutôt quatre, avec des variations pour certains d’entre eux. Très peu de différence entre les versions, une brève histoire explique dans le menu le pourquoi de chacun d’entre eux. Mais il reste qu’il est fantastique de pouvoir jouer à des excellents titres qui n’ont jamais vu le jour en dehors du Japon.

Darius Cozmic Collection Console

Darius Cozmic Collection Console

Pour ce qui est de la version Console, on se retrouve devant plus de jeux certes, mais aussi un prix plus élevé. Encore une fois, plusieurs versions sont disponible du même jeu avec de légères différences entre elles. Évidemment, plusieurs sont des sorties qui ont vu le jour aux arcades originalement et qui ont été portés sur console par la suite. Cela ne nous empêche pas d’apprécier les jeux pour ce qu’ils sont, mais on dirait que de les mettre au goût du jour a été moins évident. N’en reste pas moins quelque chose d’une bonne qualité qui saura vous garder alerte durant vos nombreuses parties.

Tout comme la version arcade, la qualité du son est indiscutable. On retrouve les mêmes pistes sonores qu’à l’époque ainsi que les bruits des différentes attaques de notre vaisseau. Autres aspects intéressant, il est possible d’enregistrer son pointage en ligne afin de se mesurer à l’ensemble des joueurs au niveau mondial. Finalement, alors que les bornes arcades avaient, pour certains, la vibration dans les sièges, les développeurs ont pensé mettre cette vibration dans les manettes. Ce sont les petits détails qui comptent.

On est juste un peu triste des extras qui sont totalement absent de chacun des jeux. En dehors de la petite histoire inclus dans la description, il n’y a rien de plus à se mettre sous la dent. Débloquer des images, histoires, vidéos ou autres auraient apporté un petit quelque chose de plus.

Verdict

On ne se le cachera pas, Darius Cozmic Collection s’adresse aux fans du genre ou de la série. Son prix va en rebuté plus d’un et avec raison. Mais ceux qui seront prêt à y mettre les billets découvriront des compilations bien abouti, en raison de la qualité d’image, de son et des multiples versions disponible de plusieurs jeux. Bref, c’est un peu comme retomber en enfance, le temps d’une partie.

NOTES
Note d'enthousiasme
7
PARTAGER
Planificateur numérique de jour, amateurs de jeux vidéo le soir, j'aime pas mal tous les genres et je peux en parler durant des heures, tant que cela se fait dans le respect. Ce n'est pas parce qu'un jeu est mauvais qu'il l'est pour tous. Sauf E.T. sur Atari. Ça, c'est mauvais.