Qui n’a jamais eu peur du fameux pantin durant sa jeunesse ? Chair de poule a marqué nos enfances, autant par ses livres et que série télé. Dans Goosebumps : Dead of Night, on revisite quelques moments marquant. Sans être un jeu qui passera à l’histoire, l’opus vous divertira et vous replongera dans vos souvenirs.

Fiche Technique de Goosebumps

  • Date de sortie: 19 juin 2020
  • Style : Aventure / Horreur
  • Classement ESRB/PEGI : E 10+ / 12
  • Développeur : Cosmic Forces
  • Éditeur : Cosmic Forces
  • Langue d’exploitation : Sous-titré en français ***
  • Plateformes : Xbox One, PS4,  PC, Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch Lite
  • Prix lors du test :  45,49$ CAD / 39,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur
  • À noter que l’éditeur n’influence pas notre processus d’évaluation

La nostalgie

À prime abord, plusieurs seront tentés de se procurer Goosebumps : Dead of Night par son côté nostalgique.

Vous serez certainement charmés lors des premières minutes ou encore à certains moments clés dans le jeu. Néanmoins, le titre est court et ne permettra pas de combler vos besoins en ce sens.

D’un autre point de vue, c’est toujours aussi agréable de revoir le pantin, le clown ou encore le loup-garrou. Que ce soit par les livres ou encore la série télé, ces derniers viendront vous faire frémir à nouveau. Alors, est-ce que vous serez prêt à vous faire surprendre ?

La jouabilité

Goosebumps : Dead of Night me fait penser aux fameux jeux du style point and click. Ils l’ont adapté en fonction des technologies du jour.

Vous commencerez votre première quête en cherchant les pages du livre de RL Stine. Vous serez en vue à la première personne. Il y aura alors plusieurs endroits pour vous cacher de certains montres tirés de l’imaginaire de M. Stine.

Je dois le préciser, la première mission est la pire des trois. Sans offrir rien d’excitant, j’avais vraiment hâte de passer à la deuxième pour enfin avoir du plaisir.Les objectifs sont tous différents et il y en a seulement trois. Les deux derniers niveaux offrent de meilleures énigmes.

Sans dévoiler de divulgacheurs, les autres missions offrent une certaine difficulté et c’est appréciable. La fin sauve littéralement le début de Goosebumps : Dead of Night.

Il y a donc une grande inégalité entre les missions de Goosebumps : Dead of Night. L’opus souffre directement du manque de créativité dans le level design. On pourrait presque croire que trois studios indépendants ont travaillé chacun de leur côté et ont collé leur travaux comme on le ferait à l’université pour un travail d’équipe.

Je suis critique sur ce point, car lorsqu’on vend un jeu près de 50,00$, on s’attend à un produit fini. Le jeu pourrait être un démo tellement il est court.

À cet effet, la longévité d’un titre n’est pas certainement gage de sa qualité. C’est pourquoi je donne un peu plus que la note de passage à Gossebumps : Dead of Night.

Un achat, mais en rabais seulement.

Trois heures, maximum quatre vous seront requises pour compléter Goosebumps : Dead of Night. Je ne peux donc pas le recommander au prix actuel. Toutefois, il s’agit d’un achat à considérer en dessous de 25$.

Enfin, il m’apparaît injustifié de charger un tel prix. Probablement que les droits d’auteurs peuvent être une raison de cette hausse. J’ai eu du plaisir, mais seulement pour quelques heures. Certaines critiques mentionneront que c’est un navet, mais je ne peux pas dire de même. J’ai joué à des jeux vraiment, mais vraiment pire !

NOTES
Note d'enthousiasme
6.5
PARTAGER
On dit que qui se ressemble s'assemble. C'est le cas pour Maxime Chartier qui est banquier comme Anthony. Les soirs et le week-end, sa passion pour les jeux vidéos l'amènent à découvrir plusieurs horizons. Il participe activement à la communauté Stadia au Québec.