Je suis un grand nostalgique.  J’adore me replonger dans mes souvenirs et l’un de ceux-ci, c’est le nombre d’heures interminable que j’ai passé à jouer à Monster Truck Madness 2.  Je ne pouvais donc pas laisser passer la chance d’essayer le petit nouveau dans l’univers des Monster Trucks : Monster Truck Championship.

Fiche technique

  • Date de sortie : 20 octobre 2020
  • Style : Course
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB E / PEGI 3
  • Développeur : Nacon
  • Éditeur : Teyon
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Disponible sur Xbox One, PS4, Switch et PC
  • Testé sur Xbox One
  • Prix lors du test : 51,99$ CAD / 39,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Le commencement d’une carrière

Dès l’ouverture du jeu, Monster Truck Championship nous demande de créer notre conducteur (nom, prénom, pays, etc.) avant de nous tenir par la main pour nous expliquer le jeu.  Sur ce point, le jeu est vraiment bien fait, car le tutoriel est très complet.  Avant même notre première course ou derby de démolition, nous comprenons tout le fonctionnement du jeu et de comment faire progresser la carrière de notre conducteur.

Notre carrière, notre parcours

Pour débuter notre carrière, on nous offre un Monster Truck générique pour effectuer notre premier évènement.  Un évènement se compose de plusieurs étapes que ce soit une course, un drag, du freestyle ou de la destruction.  Dépendant de la position où vous terminerez sur le podium, vous gagnerez un prix en argent ainsi que de nouvelles pièces pour votre Monster Truck et l’accès à des sponsors pour gagner encore plus d’argents ou de pièces de véhicules.

L’argent est le point le plus important dans le jeu, car elle vous sera nécessaire pour presque tout.  Par exemple, il y a un coût de participation pour entrer dans un évènement, un coût pour engager des équipiers, un coût pour modifier votre véhicule, etc.

La carrière dans Monster Truck Championship se compose de trois ligues.  Pour passer à une ligue supérieure (et plus difficile), il vous faut arriver premier dans l’évènement final.

Préparation avant un évènement

Avant même de vous parler du déroulement des courses, il faut aborder la préparation avant de participer à un évènement.  Il vous sera possible d’engager des équipiers pour améliorer divers points.  Si vous engagez un manager, vous obtiendrez de meilleurs revenus tandis qu’un expert en suspension pourra augmenter la maniabilité de votre Monster Truck par exemple.  Plus vous avancez dans le jeu et plus vous pourrez engager d’équipiers.

Vous aurez la chance de signer un contrat avec des sponsors.  Chaque sponsor vous demande d’effectuer certaines tâches en échange de quoi, ils vous récompenseront avec de l’argent ainsi que de nouvelles pièces pour équiper et améliorer votre machine de destruction.

Du tuning ?

Les amateurs de tuning pourront s’amuser à personnaliser leur camion dans le garage.  Il n’y a cependant pas énormément d’options au niveau des pièces pour booster les caractéristiques du véhicule (4 moteurs différents seulement par exemple).  Monster Truck Championship se rattrape par contre au niveau du tuning des fonctionnalités du véhicule que ce soit la hauteur de la suspension ou de la répartition de la puissance du moteur par exemple.

Pour l’apparence par contre, il est possible de s’amuser très longtemps.  Vous avez le choix d’appliquer des motifs, de choisir le type de peinture, de choisir chacune des couleurs d’un motif et d’appliquer des autocollants partout sur le Monster Truck.

Il y a plusieurs formes de carrosseries disponibles, des accessoires et la possibilité de changer l’apparence de presque toutes les pièces.  Il est vraiment amusant de personnaliser le tout avant d’aller salir et détruire le camion.  Mention honorable au modèle “Toaster” qui vous fera sourire sans aucun doute lorsque vous le débloquerez.

Les types d’étapes

Il y a plusieurs modes de jeux permettant de vous mettre au défi.  Il y a le classique mode « Course » où vous affronterez sept autres Monster Trucks dans une course déchaînée.  Le mode “Contre-la-montre » est pour les perfectionnistes au niveau du temps.  Il s’agit d’avoir le meilleur temps possible sans confrontation avec d’autres véhicules. 

Vous aurez la possibilité de faire des pirouettes dans le mode « Freestyle” où vous serez évalué en fonction des différentes cascades que vous effectuerez dans le temps imparti.  Le mode “Destruction” est très similaire, mais plus vous détruisez les éléments dans l’arène, plus vous avez de temps ajouté au compteur.  Finalement, le mode “Drag” se compose de plusieurs courses un contre un de moins de trente secondes où dès que vous perdez une course, vous êtes éliminé.

Ce que je trouve dommage est le faible nombre de pistes et d’arènes.  J’imagine qu’il y en a aura des supplémentaires un peu plus tard moyennant un coût.

Un point à noter : Tous ces modes sont disponibles en multijoueur en ligne.

Mais qu’en est-il du gameplay ?

Il y a un constat frappant lorsque vous débutez votre première course : un Monster Truck ne se conduit pas comme une automobile.  Pour maitriser la conduite, il sera nécessaire de se pratiquer, car au tout début, vous ferez des tête-à-queue très souvent.  Je vois vous avouer que j’ai ressenti une petite frustration à la première course, car je ne réussissais vraiment pas à maitriser les contrôles.

Les essieux avant et arrière se contrôlent distinctement.  C’est-à-dire que vous contrôlez la direction avant avec le joystick de gauche et les roues arrière avec le joystick de droite.  Le tout est très utile lors de virages serrés ou pour effectuer certaines figures particulières.

L’immersion est vraiment excellente.  On ressent que notre véhicule est lourd et la puissance de celui-ci.  La physique du jeu aide beaucoup à ce niveau, car elle est vraiment très bien gérée.  Vous retiendrez votre souffle en voyant certaines collisions ou en effectuant certaines figures.

Il vous faudra par contre faire attention aux dégâts sur votre Monster Truck, car toutes les pièces peuvent être endommagées.  Si vous brisez un pneu ou que vous tombez directement sur le capot et que cela endommage le moteur, il sera très difficile de continuer la course.

La trame sonore

La trame sonore est un point fort et un point faible en même temps.  Tous les bruits concernant votre véhicule ou l’environnement sont d’un excellent réalisme.  Le bruit du moteur quand vous accélérez ou qu’il est endommagé, le son que fait les roues selon le type de sol et la cacophonie des collisions ne sont que quelques exemples du réalisme du jeu.

Les points où j’ai été déçu concernent la musique ainsi que le commentateur.  Il n’y a aucune musique dans le jeu sauf dans les menus et au début de certaines courses.  Lors d’une course, c’est le silence radio.  Je comprends que c’est possiblement pour mieux entendre les bruits ambiants, mais un peu de musique lors des courses aurait été appréciée.

Concernant le commentateur… je ne peux pas dire grand-chose sauf qu’il est terriblement répétitif.  À chaque début de courses, il commente la ville où se situe l’évènement.  Par exemple, si vous avez trois courses de suite dans la même ville, vous aurez exactement trois fois le même discours.  Il est également actif lors des modes “Freestyle” et “Destruction”, mais ne dispose encore une fois de pas beaucoup de répliques.  Vous entendrez donc les mêmes commentaires sur le même ton plusieurs fois.

Est-ce que le jeu est beau ?

Les graphismes du jeu paraissent bien.  En jouant cependant, j’avais l’impression de jouer à un jeu sorti au début de l’ère Xbox One.  Je m’explique.  La qualité des graphismes est bien, mais c’est les différentes techniques utilisées pour générer le tout qui m’ont surpris.  Je peux parler par exemple des décors qui apparaissent au fur et à mesure, car la profondeur du champ de vision est très limitée.  Les ombres ne sont que des reflets noirs embrouillés sur le sol tandis que pour simuler la poussière derrière les roues, les concepteurs ne font également qu’embrouiller l’emplacement.

Ce qui m’a le plus surpris, c’est que malgré ces différentes techniques, il arrive fréquemment que le jeu connaisse des ralentissements.  Dans un jeu de course, ça peut vraiment jouer contre le joueur.

Verdict

Monster Truck Championship est un bon titre.  J’ai eu énormément de plaisir à y jouer.  Les lacunes au niveau sonore et des graphismes sont dommage puisque le gameplay est vraiment très bien travaillé et nous donne véritablement l’impression de conduire un mastodonte.  Le mode carrière et la possibilité de modifier notre camion dans les moindres détails sont les emplacements où vous vous amuserez le plus.

NOTES
Note d'enthousiasme
7.5
PARTAGER
Ancien collaborateur sur plusieurs sites de jeux vidéos et grand ami de Maxime Chartier, c'est celui-ci qui a redonné le goût d'écrire à Jonathan. Grand passionné de Xbox et chasseur de succès, sa grande passion consiste à explorer les jeux à 100%.