Vous avez peut-être déjà entendu parler du projet Bright Memory Infinite qui est développé par une seule personne Zeng Xiancheng. Le titre est toujours en développement et encore aujourd’hui le studio créer par l’homme comprend un seul développeur à temps plein. Pour faire patienter un peu les joueurs jusqu’à la sortie du jeu final en 2021, le fondateur de FYQD Studio a pris la décision de commercialiser une introduction sur PC ainsi que sur Xbox Series X/S. Voici notre avis de ce projet remplie de promesses !

Fiche technique

  • Date de sortie : 10 novembre 2020
  • Style : Jeu de tir et d’Action
  • Classement ESRB / PEGI ESRB TBA / PEGI 16
  • Développeur : FYQD Studio
  • Éditeur : FYQD Studio et PLAYISM
  • Langue d’exploitation : sous-titre en français
  • Disponible sur PCiOS, Android et Xbox Series X/S
  • Testé sur Xbox Series X/S
  • Prix lors du test : 10,29 $ CA / 7,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Incarner Shelia

Tel qu’indiquer un peu plus haut, Bright Memory est une introduction globale à l’univers que souhaite proposer Zeng Xiancheng. Le joueur y incarne donc le personnage de Shelia qui est membre du groupe SRO qui doit enquêter sur une mystérieuse substance. Cette dernière attire également une organisation terroriste qui souhaite récupérer l’ensemble des découvertes de l’organisation SRO. Pour le moment, c’est tout ce que l’on sait du scénario principal. Cette introduction n’a pas pour objectif d’en apprendre plus sur l’histoire de Shelia et malheureusement, il n’est pas possible d’en savoir davantage.

Bright Memory Shelia

Une très petite démo

Bright Memory est plutôt considéré comme démo technique ainsi qu’une démonstration des différents éléments de jouabilité. Le titre développé par Zeng Xiancheng est un jeu d’action à la première personne que l’on peut rapidement comparer à des jeux tels que Shadow Warrior ou même encore la franchise Serious Sam. Vos actions sont nerveuses et dynamiques et l’objectif principal est d’éliminer l’ensemble des ennemis que vous avez sur votre chemin. On y retrouve également des séquences de plateforme alors que Sheila possède plusieurs habiletés physiques pour sauter et courir rapidement. Quelques énigmes seront aussi présentes dans la version finale même si cette version en propose une seule qui est très facile à résoudre. J’espère que le tout sera améliorer pour le jeu complet. En termes de capacités, Sheila possède aussi différents gadgets comme un grappin qui permettent de dynamiser encore plus ses déplacements.

Au niveau des ennemis, ces derniers sont assez simples à comprendre et à gérer surtout si vous avez déjà joué à ce style d’expérience vidéoludique. Bien entendu, Sheila doit également faire face à des boss qui sont beaucoup plus puissants que les sbires traditionnels et ont également leur propre comportement. Il faut, donc, analyser correctement les attaques de ces gigantesques créatures afin les vaincre plus facilement. En termes de temps de jeu, Bright Memory se termine en moins de 2 heures. À noter qu’il est possible de refaire le jeu 3 fois pour déverrouiller l’ensemble des améliorations de votre personnage. Le tout reste très répétitif et un peu trop court à mon goût.

Des effets omniprésents

Du point de vue visuel, Bright Memory propose sur Xbox Series X une résolution allant jusqu’à la 4K ainsi qu’un taux de rafraîchissement supérieure. Le titre propose également une intégration complète de la technologie Ray-Tracing avec des effets de lumières un peu partout. Le résultat final est assez impressionnant et Zeng Xiancheng a fait un travail remarquable pour créer une ambiance unique. De plus, l’interface s’intègre parfaitement à l’environnement et le rendu est très agréable à l’œil. Néanmoins, j’ai quelque réserve concernant les textures qui ne semblent pas être aussi jolie que les décors. J’espère que la version finale prévue pour 2021 améliorera cet aspect.

Conclusion

Il n’y pas énormément de chose à dire concernant Bright Memory qui est selon moi plus une démo payante pour encourager le seul développeur du studio FYQD qu’une expérience complète. La jouabilité est nerveuse et dynamique tout en proposant des affrontements avec des boss assez variés. Néanmoins, on peut terminer cette aventure une première fois en un peu moins de 2h et si l’environnement propose une ambiance visuelle réussie notamment avec la technologie Ray-Tracing, l’expérience globale est assez répétitive. J’espère que Bright Memory Infinite réussira à régler ces petits problèmes, mais aussi à proposer des énigmes plus complexes et un scénario complet.

NOTES
Note
6
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.