Samsung Galaxy S6 : découverte du nouveau Touchwiz au premier démarrage

3

Bien que Samsung ait passé plusieurs appareils sous Lollipop ces dernières semaines, la sortie du Samsung Galaxy S6 est l’occasion de faire les premiers pas avec la nouvelle interface du manufacturier, qui se veut plus épurée et intuitive. Nous vous proposons donc un retour rapide sur les premières étapes qui attendent les nouveaux possesseurs de cet appareil. Une comparaison est également proposée avec le Samsung Galaxy S5 sous Android Lollipop.

Dès le premier écran, on peut constater le virage entrepris par Samsung au niveau de l’interface. Au lieu d’un arrière-plan avec motifs et beaucoup de textes, on retrouve le strict minimum, tout en respectant le style coloré d’Android Lollipop. L’objectif de clarté est donc mis en avant dès le premier contact avec l’appareil.

L’étape suivante, qui consiste en la configuration du Wi-Fi reste très classique, mais permet de mettre en avant l’un des principaux changements au niveau de l’interface : le nouveau clavier de Samsung. Celui-ci adopte un design beaucoup plus plat, sans effets d’ombres en dessous des touches. Par ailleurs, les boutons sont plus grands et moins espacés.

L’étape d’acceptation des conditions générales d’utilisation confirme la démarche de simplification et de clarté, en passant de plus de 15 lignes de texte à seulement 5. Les informations pertinentes sont donc bien mieux mises en avant, et l’utilisateur a la possibilité d’aller chercher plus d’informations au besoin, sans le submerger de précisions non nécessaires. Les deux boutons de sélection ont également disparu pour ne laisser place qu’à la page suivante.

Nous ne nous attarderons pas sur les différents écrans de configuration du compte Google, qui sont fournis directement par le géant de la recherche, et sont donc totalement identiques sur les deux appareils. Les utilisateurs d’Android sont familiers avec ceux-ci, et la configuration consiste à renseigner son adresse Gmail et son mot de passe, ainsi que les données que l’on souhaite restaurer.

Vient ensuite le moment de configurer le compte Samsung, qui permet, en plus du compte Google, de sauvegarder différentes données contenues dans l’appareil, de les restaurer, de localiser l’appareil ou encore d’accéder au marché d’applications du manufacturier. Les renseignements communiqués servent également à la personnalisation des applications de Samsung, telles que S Health par exemple. Ici encore, les changements visuels sont nombreux.

Le Samsung Galaxy S6 propose ensuite de configurer immédiatement la reconnaissance d’empreintes digitales, afin d’utiliser celles-ci pour le déverrouillage de l’appareil. La bonne nouvelle est que celle-ci est bien plus intuitive que sur les précédents modèles et poser le doigt est désormais suffisant, au lieu de devoir glisser le doigt sur le lecteur. Les différentes étapes sont très similaires à la configuration sur un iPhone, pour les habitués : un pose et enlève le doigt à plusieurs reprises dans différentes positions afin que la précision soit améliorée. Il est possible d’enregistrer jusqu’à 4 doigts. Il est également obligatoire de définir un mot de passe de sécurité, au cas où la reconnaissance du doigt échoue.

Finalement, l’ensemble des écrans de configuration laisse place à la page d’accueil de l’appareil, reprenant le même principe de raccourcis et de widgets classiques à Android. La différence visuelle entre les deux est flagrante, même lorsque le thème par défaut est utilisé sur les appareils.

On peut donc constater que Samsung a effectivement revu énormément la présentation de son appareil, et que les changements ne se limitent pas au design : les différents menus ont également été repensés avec l’intuitivité au centre de la réflexion. Le moins que l’on puisse dire est que l’ensemble est plutôt réussi.

PARTAGER
Féru de nouvelles technologies,constamment à la recherche de nouveaux produits à essayer et analyser. Qu'il s'agisse de téléphones, de tablettes ou autres gadgets électroniques, je me passionne pour tout ce qui est innovant et qu'il saura se distinguer de ce qui est actuellement sur le marché. Trouver le produit parfait, un jour? Peut être, mais après les avoir tous essayés!