Après avoir tenté une incursion avec Trackmania Turbo sur consoles, l’équipe du studio Nadeo est de retour pour un tout nouvel opus. Ce dernier s’intitulant uniquement Trackmania, il est disponible dès maintenant sur PC via la plateforme Uplay et l’Epic Games Store. Le titre retourne à ses fondamentaux qui ont fait le succès de la franchise notamment avec Nations commercialisé en 2006. Cette nouvelle expérience, réussit-elle à combler les amateurs de la série tout en étant assez accessible pour attirer de nouveaux joueurs ? La réponse dans ce test complet !

Fiche technique

  • Date de sortie : 1er juillet 2020
  • Style : Arcade et course automobile
  • Classement ESRB / PEGI : E / PEGI 3
  • Développeur : Ubisoft Nadeo
  • Éditeur : Ubisoft
  • Langue d’exploitation : disponible en français
  • Disponible sur PC (Uplay et l’Epic Games Store)
  • Testé sur PC
  • Prix lors du test : plusieurs versions (gratuit, 13,49 $, 39,99 $ et 79,99 $)
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur
  • À noter que l’éditeur n’influence aucunement notre processus d’évaluation

La polémique financière

Avant même sa sortie officielle, ce nouveau Trackmania à fait polémique sur le plan financier alors que nombreux joueurs se sont plaints de la manière dont Nadeo commercialise le titre. En effet, contrairement aux autres opus de la franchise, ce nouveau jeu propose un système économique particulier. Les développeurs proposent plusieurs versions différentes. Tout d’abord, on retrouve l’accès Starter qui est offert gratuitement et propose aux joueurs de profiter d’une nouvelle saison en solo tous les 3 mois, de progresser en solo et en ligne ainsi que de découvrir l’éditeur de circuit. Par la suite, il y a l’accès Standard (1 an) à 13,49 $ qui offre l’ensemble du contenu de l’édition précédente tout en incluant la sélection quotidienne, les clubs solo, les salons des clubs, les événements en ligne ainsi que la création de piste. Tout d’abord, on retrouve l’accès Starter qui est offert gratuitement et propose aux joueurs de profiter d’une nouvelle saison en solo tous les 3 mois, de progresser en solo et en ligne ainsi que de découvrir l’éditeur de circuit. Ce dernier offre l’ensemble du contenu des éditions précédente en plus de jouer en club privé ou publique, de créer son propre club, mais aussi de personnaliser sa voiture. Vous l’avez compris, la commercialisation du jeu ressemble à un abonnement annuel. Malgré tout, il faut comprendre que Nadeo proposera des mises à jour conséquentes et que c’est une manière de soutenir le jeu pour plusieurs années. Pour ma part, ce n’est pas une polémique, car l’édition gratuite peut satisfaire la majorité des joueurs. Il également possible pour un joueur ayant payé une édition supérieure d’inviter des amis qui ont uniquement la version gratuite.

Une jouabilité toujours aussi exigeante

L’un des points forts des anciens Trackmania était sa jouabilité exigeante nécessitant plusieurs heures de pratique afin d’obtenir les meilleurs temps. Ce nouvel opus ne s’éloigne pas de cette mentalité alors qu’il faut toujours avoir la meilleure trajectoire, effectuer des virages serrés tout en relâchant le moins possible accélérateur. Néanmoins, les développeurs proposent aussi quelques nouveautés dont des nouveaux blocs, mais aussi la modification de certaines surfaces. On retrouve notamment une terre battue plutôt agréable à la conduite alors qu’auparavant, plusieurs joueurs détestaient cette surface. La glace fait sa grande apparition avec une jouabilité bien différente qui nécessite énormément d’entraînement avant de la maîtriser complètement. Sans oublier que Nadeo aussi ajouté quelques blocs spéciaux offrant encore plus de diversité sur la piste. À mon avis, ce nouveau Trackmania est un parfait équilibre entre la précision et l’accessibilité. Les néophytes du genre pourront rapidement apprendre grâce à l’entraînement et aux courses en solo tandis que les habitués pourront s’affronter sur les serveurs en ligne. Aussi, il est désormais possible d’utiliser des checkpoints lancés permettant de recommencer une partie du circuit sans perdre de la vitesse. Un ajout fort agréable pour les habitués de la franchise.

Simple, mais efficace

Certes, ce nouveau Trackmania n’a pas de grande évolution visuelle. Le titre a bel et bien été amélioré avec une interface beaucoup plus minimaliste avec l’affichage, par exemple, de la vitesse directement sur la voiture ou encore la position de votre classement sur le dessus de votre bolide. Néanmoins, pour moi, le jeu n’a pas besoin d’être une référence graphique dans le domaine. Ce que je veux avant tout sur ce genre de jeu, c’est d’obtenir un taux de rafraîchissement supérieur étant donné qu’à de nombreux moments, on enchaîne des virages serrés à pleine vitesse. Il serait plus que dommage de constater des baisses de FPS dans des moments cruciaux lors d’une course. À ce niveau, je n’ai ressenti aucun problème ce nouvel opus. Le titre propose plusieurs paramètres afin d’offrir la meilleure expérience possible au joueur. Si certains affirment que le jeu n’a subi aucune amélioration visuelle, il faudrait peut-être rappeler que TM Nations était loin d’être joli. Que ce soit dans les couleurs utilisées ou dans l’apparence globale de l’interface et des menus, le minimaliste fonctionne très bien.

Des clubs pour la communauté

L’une des autres grandes nouveautés de ce Trackmania est la possibilité de rejoindre ou de créer des clubs selon la version du jeu que vous vous procurez. Ces hubs communautaires permettent aux joueurs présents de comparer leurs temps, mais aussi de se réunir ensemble. Le tout est notamment très utile pour les créateurs de contenus alors qu’il est possible de créer des événements pour leur communauté. Les développeurs de Nadeo ont confirmé que de plus en plus de possibilité seront offertes pour les créateurs de club au cours des prochains mois et des prochaines années. Toujours du côté multijoueur, ce nouvel opus offre encore la possibilité de faire des courses sur le même PC en écran scindé ou encore chacun notre tour.

Le nouvel éditeur de circuit

L’éditeur de circuit de nouveau Trackmania a également été amélioré en proposant notamment un mode simplifié pour initier les néophytes à créer leurs propres circuits. N’ayez crainte, un mode de modification avancé est aussi disponible afin de personnaliser comme vous le souhaitez votre circuit. La seule limite sera votre imagination. Néanmoins, j’ai été un peu déçu de constater que les éléments de décoration étaient pratiquement absents. Si les développeurs ont déjà annoncé que ces derniers seront ajoutés au cours des prochaines mises à jour, j’aurais aimé avoir le même contenu que les précédents opus. Les zones d’eau ne sont plus disponibles alors que les fameux zeppelins sont aussi absents.

Trackmania_Screenshot_Review (6)

Conclusion

Trackmania fait, à mon avis, un retour marquant qui vient titiller notre nostalgie. Le titre offre une conduite toujours aussi agréable avec laquelle il faudra se pratiquer pour obtenir les meilleurs possibles. Si au premier abord les nouvelles surfaces semblent difficiles à maîtriser, ce n’est plus le cas après plusieurs heures. De son côté, l’aspect visuel minimalisme fonctionne parfaitement et permet aux joueurs de se concentrer sur sa conduite. Néanmoins, le format de commercialisation ne plaira pas à tous même si pour moi, c’est tout à fait honnête. Les nouveautés concernant l’éditeur du circuit sont uniquement esthétiques et il manque selon moi d’éléments de personnalisation supplémentaire.

NOTES
Note
8
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.