Grand Prix des Agences de l’Année : Publicis Conseil élue agence de publicité de l’année

Logo Les Agences De L-Annee

Le 10 décembre dernier s’est tenue la cérémonie de remise des trophées du XXIXème Grand Prix des Agences de l’Année. Ces trophées visent à récompenser la performance concurrentielle des agences en tant qu’entreprises, au delà de la créativité des campagnes de communication réalisées.

Selon le communiqué de presse publié à cette occasion, le palmarès de cette édition 2008 met en avant plusieurs éléments :

  • Monsieur Maurice Lévy, Président du Directoire de PUBLICIS GROUPE, succède cette année à Monsieur Vincent Bolloré, Président du Groupe HAVAS, en tant que  » La Personnalité de la Communication de l’Année « , illustrant ainsi le rôle grandissant ces dernières années de ces deux enseignes et de ces deux dirigeants sur le marché français.
  • TBWA, reste clairement parmi les enseignes les plus primées, une fois encore, du marché, notamment dans les communications d’entreprise.
  • PUBLICIS rejoint le peloton de tête des enseignes les plus primées du marché, témoignant ainsi de sa reprise d’initiative, aussi bien en publicité que sur l’internet.
  • HAVAS, déploie avec force et constance ses activités spécialisées, média et intégrées.
  • Avec 8 agences indépendantes primées, les entrepreneurs animent avec vigueur et renouvellent un marché réputé  » verrouillé  » par les grands groupes, en offrant une alternative compétitive aux annonceurs.

« Le rôle d’une agence est donc précisément de faire entrer les marques dans la culture populaire et de leur donner un sens dans le quotidien de chacun »

En marge de cet événement, lefigaro.fr publiait une interview d’Arthur Sadoun, président de Publicis Conseil. En effet, son agence a été  élue « agence de publicité de l’année » et « agence la plus créative de l’année » de cette édition 2008.

Il en profite pour livrer une analyse très intéressante sur le marché de la publicité et le rôle des agences dans le contexte actuel. Voici le passage de l’interview qui a plus particulièrement retenu mon attention :

« La crise ne date pas du mois d’octobre et la remise en question de nos modèles d’activité, non plus. Les relations entre grande distribution, grande consommation et médias se sont tendues il y a déjà trois ans. Le krach financier et ses suites ne font que rendre la situation plus aiguë et, surtout, frappent, à son tour, le secteur banque-assurance.

Dans ce contexte, les agences subissent nécessairement le même sort que les marques. En période d’arbitrage, les entreprises ne garderont que les partenaires indispensables à leur vitalité et à leur développement. Toute notre stratégie a été réorientée pour répondre à cette nouvelle donne. »

« Il en va de même pour les marques. Aujourd’hui, le consommateur ne conserve que les marques qui jouent un vrai rôle dans sa vie. Plus que jamais, la capacité d’une marque à s’ancrer dans la vie des gens détermine sa capacité à gagner des parts de marché. Les annonceurs qui ont compris cet impératif sortiront grandis de la crise.

Le rôle d’une agence est donc précisément de faire entrer les marques dans la culture populaire et de leur donner un sens dans le quotidien de chacun. »

Print Friendly, PDF & Email
Verified by MonsterInsights