Trois experts incontournables au Congrès mondial sur les technologies de l’information (WCIT 2012)

wcit_2012_logo

Du 22 au 24 octobre dernier avait lieu le Congrès mondial sur les technologies de l’information (WCIT 2012). La conférence de trois jours avait pour thème « UNE vision pour une société numérique mondiale ». Depuis sa première édition en 1978, le WCIT est organisé tous les deux ans dans différents pays du monde sous les auspices de l’Alliance mondiale des services et des technologies de l’information. Au fil des ans, le WCIT est devenu l’un des principaux rassemblements internationaux du domaine des technologies de l’information.

Cette année, c’est Montréal qui fut l’hôte de cet événement mettant en vedette plus de 100 conférenciers de renom. L’événement a attiré jusqu’à 3 000 délégués, surtout composés de représentants de l’industrie, de gouvernements, du monde universitaire et de la société civile, de plus de 80 pays.

L’événement était animé par Don Tapscott, sommité mondiale en ce qui a trait aux impacts économiques et sociaux de la technologie. Clay Shirky, un expert que j’admire autant pour la profondeur de ses propos que pour sa capacité à les vulgariser, nous faisait également honneur de sa présence. Voilà pourquoi, je me devais d’y être! Dans le billet qui suit, je vous propose une présentation des trois experts qui ont le plus retenu mon attention lors de mon passage à la première journée de l’événement.

Le brillant Don Tapscott | @dtapscott

Don Tapscott - WCIT 2012

Si vous ne connaissez pas encore cet homme, je vous invite à le découvrir en regardant sa dernière conférence TED dans le cadre du TEDGlobal 2012: Four Principles for the Open World dans laquelle il explique qu’un monde davantage ouvert encourage la liberté sous toutes ses formes. Toujours très intéressant!

L’inspirant Clay Shirky | @cshirky

Clay Shirky - WCIT 2012

Après une courte introduction listant ses derniers ouvrages Here Comes Everybody: The Power of Organizing Without Organizations et Cognitive Surplus: Creativity and Generosity in a Connected Age, le professeur associé du Interactive Telecommunications Program (ITP) de l’université de New York nous a raconté plusieurs histoires mettant en lumière l’importance du travail collaboratif que permet les réseaux interconnectés eux-mêmes favorisés par la démocratisation d’Internet.

En guise d’exemple, il compare le temps que les Américains à eux seuls passent devant la télévision (200 milliards d’heures) au nombre d’heures qu’a nécessité la réalisation de Wikipedia (100 millions d’heures). Tout ce qui nous manque pour continuer d’innover (et aussi créer de la valeur) est de convaincre une petite partie de la population à changer de comportement. Il sera, par la suite, important de savoir utiliser avec efficience ce qu’il appelle le Surplus cognitif ou le temps libre des talentueux. Pour y arriver, trois mots d’ordre: s’organiser, communiquer et partager. D’où l’importance des plateformes sociales qui permettent et encouragent le travail collaboratif à grande échelle!

L’étonnante Danah Boyd | @zephoria

Danah Boyd - WCIT 2012

Définitivement ma découverte de la journée. Danah (elle est tellement sympathique que je suis certain qu’elle préfère qu’on l’appelle par son prénom!) est à la fois Chercheuse principale chez Microsoft Research et professeure adjointe de recherche dans les médias de la culture et de la communication à l’Université de New York. Nous avons eu la chance de l’entendre s’exprimer lors d’un intéressant panel intitulé: Bâtir une société numérique : les médias sociaux et la place publique mondiale. Voici une de ses citations qui mérite réflexion:

Maintenant, tout le monde a le pouvoir de s’exprimer et d’être entendu, entre autres, grâce aux médias sociaux. Par contre, le pouvoir d’obtenir l’attention désirée et la capacité d’intéresser les gens n’est pas autant accessible. Aujourd’hui, cet avantage a beaucoup de valeur.

En d’autres mots, tout le monde a une voix et droit à son opinion, mais si personne n’est présent pour l’entendre celle-ci n’a plus grand pouvoir.

Enfin, si l’impact de l’utilisation des médias sociaux par les générations Y et Z vous intéresse, je suis certain que vous aurez un intérêt pour ses articles et ses essais que vous pouvez retrouver dans la section Best Of de son site web.

Print Friendly, PDF & Email
Verified by MonsterInsights