Test du micro USB Snowball de Blue Microphones

Alors que le Snowball, le micro USB best-seller de Blue Microphones, débarque en France, nous avons eu l’occasion de le tester quelques semaines, notamment dans son domaine d’expertise auto proclamée : l’enregistrement de podcast. Vous le savez, nous enregistrons beaucoup de podcasts chez Geeks and Com’ et nous étions donc nous même à la recherche de ce genre de micro. Avons-nous été déçus ? Est-ce le micro du moment à conseiller ?  Voici ce que nous en avons pensé !

Un design retro avec beaucoup de charme

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le design du Snowball a du charme. A la fois épurée et rétro, sa forme sphérique et le micro grillagé orné d’un logo métallisé du constructeur (Blue), ne feront pas tâche sur votre bureau. On peut même dire que c’est le genre de device qu’on affichera fièrement.

Le micro sphérique se fixe sur un trépied réglable en hauteur. Une fixation inclinable vous permettra également de régler l’angle du micro. Si le trépied fait le job et est relativement stable, j’ai tout de même été déçu par sa qualité globale. J’ai ainsi eu quelques difficultés à régler la hauteur du micro notamment en position haute qui implique de serrer au maximum la molette de réglage sans toute fois obtenir un résultat optimal. En effet, si la sphère est de belle facture, elle est aussi lourde et on a parfois l’impression que le trépied à du mal à supporter le micro. Un peu dommage quand on voit la qualité de l’ensemble.

Ceci étant dit, le Snowball reste un design agréable à l’oeil pour un micro qui a de la gueule. Bien heureusement, ce n’est pas que ça.

Un micro plug-and-play

La vrai force du Snowball, c’est sa facilité d’utilisation. Quand on pense micro studio, on imagine une installation compliquée et des réglages précis. Le Snowball se veut un micro studio simple d’utilisation. Si la qualité d’un son studio reste à vérifier, la simplicité de branchement et de mise en oeuvre n’est pas à démontrer.

Le Snowball est un micro USB. Si le son ne sera pas aussi bon que sur un véritable micro studio, l’installation s’en trouve extrêmement simplifiée. C’est le principe du “plug and play” : avec le Snowball, pas de drivers ou de branchements improbables, juste une prise USB à brancher sur son ordinateur. Le cable USB est probablement un peu court mais semble assez costaud et devrait résister à l’épreuve du temps.

Du côté des réglages, le Snowball étant doté d’une capsule à double condensateur, il s’adapte à plusieurs types d’utilisations. Là encore, simplicité reste le maître mot de Blue Microphones. Vous n’avez pas besoin de logiciels particuliers pour vous enregistrer. On trouve donc un curseur au dos de la sphère avec 3 modes sélectionnables.

  • Le premier, le mode cardioïde unidirectionnel, s’adresse plutôt à ceux qui veut faire des enregistrement de voix de type studio (podcast, chants, voix off)
  • Le deuxième mode est également un mode cardioïde unidirectionnel mais cette fois avec un atténuateur -10 dB. Il est donc idéal pour l’enregistrement de sons forts ou pour de la musique ou des instruments.
  • Enfin, le 3ème mode est un mode omnidirectionnel qui permettra de capturer également l’ambiance autour du micro et non plus seulement la personne en face. Idéal pour une conférence par exemple.

De bonnes performances pour un micro USB

Je vous le disais, le Snowball a clairement pour ambition d’être un micro studio… tout en gardant la simplicité d’un micro USB. J’ai pu tester le micro surtout en configuration podcast (n’étant pas musicien…) et donc le premier et le troisième mode d’enregistrement. Vous pourrez d’ailleurs retrouver ci-dessous notre podcast Les Gamers Contre-Attaquent que j’ai pu réaliser avec le Snowball, cela vous donnera une bonne idée du son, surtout par rapport aux micro-casques plus classiques de mes collègues.

Le son de votre voix est vraiment clair, vraiment riche et parfaitement retranscrit par le Snowball. Deux points cependant sont à noter. Tout d’abord, même en mode cardioïde unidirectionnel, le micro va assez bien capter les sons ambiants dont vous ne voudrez pas forcément (vent, feuilles, etc). Ensuite, il faudra demeurer assez près du micro pour avoir un bon son sous peine de perdre énormément en puissance sonore.

Malgré ces deux points (qui ne sont pas réellement des défauts) et globalement, le Snowball reste un excellent investissement en terme technique. Au final s’il n’atteint pas les standards d’un véritable micro studio, il s’en rapproche, et affiche des performances dignes d’un très bon micro USB.. Pour son prix (85 euros), c’est plus qu’honnête.

Conclusion

Le micro Snowball est-il le fameux micro de qualité studio qu’il prétend être ? Probablement pas, mais il reste un excellent micro USB qui, en plus d’avoir un look rétro bourré de charme, dispose de performances solides qui satisferont une bonne partie des chroniqueurs de podcasts, youtubeurs, voix off ou même musiciens en herbe. Sa grande simplicité d’utilisation et son son propre et clair en fond un achat que l’on conseillera à toute personne recherchant un micro USB de bonne qualité.

Test du micro USB Snowball de Blue Microphones
"Le Snowball est un micro au design rétro bourré de charme et simple d'utilisation. Le son capturé est également très bon, mais nécessite en revanche de rester assez près de l'objet pour un fonctionnement efficace."
8
Print Friendly, PDF & Email
Verified by MonsterInsights