14 ans après le premier épisode de Ratchet & Clank, 2016 est une année charnière pour la série. Avec la sortie du film inspiré du premier opus, Insomniac Games a la chance de pouvoir donner un second souffle à sa série et lui permettre retrouver sa popularité d’antan. Pour appuyer la sortie de celui-ci, le studio américain nous offre une toute nouvelle version de l’histoire originale du Lombax et de son acolyte qui est basée sur le film à sortir au cinéma, lui-même basé sur le jeu de 2002. Après trois jeux totalement différents et une traversée du désert sur PlayStation 3, est-ce que les deux héros ont réussi leur arrivée sur PlayStation 4 ?

Fiche technique

  • Date de sortie : 12 avril 2016 (Canada)/ 15 avril 2016 (France) 
  • Style : plateformes/ aventure
  • Classement ESRB/PEGI : E 10+ / PEGI 7
  • Développeur : Insomniac Games
  • Éditeur : Sony Computer Entertainment 
  • Langue d’exploitation : Français, Anglais
  • Disponible sur PlayStation 4
  • Évalué sur PlayStation 4
  • Prix lors du test: 39,99 € (Amazon France) / 49,99 $ CA (Amazon Canada)
  • Site officiel
  • Évalué à partir d’une version numérique envoyée par l’éditeur

Ratchet & Clank PS4

Remake ou renouveau ?

Depuis l’annonce d’un nouveau Ratchet & Clank à l’E3 2014, les questions sur le jeu ont fusé de toute part : s’agit-il d’une version remasterisée, du jeu officiel du film, ou d’un tout nouveau jeu ? Il s’agit d’un tout nouveau jeu inspiré du Ratchet & Clank original. Le cœur du jeu est sensiblement le même, puisque nous suivons toujours les deux personnages dans leur quête durant laquelle ils doivent sauver la galaxie Solona qui est menacée par le maléfique Drek. Sauf que cette fois-ci, l’histoire est racontée par le capitaine Qwark. Le jeu, lui, a été refait de A à Z.  L’univers est complètement différent, de même que les niveaux. L’influence du premier jeu de la série ne se ressent que dans l’ambiance générale de quelques planètes, ainsi que dans quelques niveaux où des parties ont été reprises, ce qui ne représente qu’une infime partie de l’aventure. Plusieurs nouveaux personnages, missions et planètes sont donc présents pour renouveler le jeu dans les grandes largeurs.

Une excellente maîtrise technique

On dit souvent qu’une nouvelle génération de console amène de bien plus beaux jeux. Dans ce cas-ci, il s’agit de la vérité absolue, tant les personnages que les décors sont soignés. Tous les détails sont réussis et clairs, que ce soit de près ou de loin, comme le rendu de l’eau. J’ai souvent été déçu par les phases sous-marines dans les derniers jeux de la série, sauf que cette fois, le réalisme de l’eau, notamment la clarté et la physique de celle-ci, rend ces phases très agréables à jouer. Cependant, un petit problème s’est glissé dans le titre. Lorsque l’on s’approche trop près des caisses de boulons et de munitions, celles-ci disparaissent de l’écran. Il s’agit d’un problème mineur qui sera probablement réglé dans les prochains jours.

Ratchet et Clank Course Ari

Côté cinématiques, la sortie du film au même moment a clairement aidé, puisque celles-ci sont faites exactement de la même manière que ce dernier. En plus d’être d’une qualité fantastique, ces cinématiques sont fidèles à la série et remplies d’humour. En parlant d’humour, notons que certaines blagues sont parfaitement d’actualité. De plus, le doublage est effectué par les doubleurs officiels de la série plutôt que ceux du film, très controversés en France. Le studio a mis l’accent sur le fait que l’histoire est présentée selon le point de vue du capitaine Qwark, sauf que mise à part quelques cinématiques au début et à la fin, on peut facilement oublier cela. J’imagine donc que certaines, moins liées à ce point de vue, sont tirées directement du film, puisque le jeu et le film, selon les développeurs, sont sensés être complémentaires.

Le plaisir de jouer

Un dicton dit que l’on ne change pas une formule gagnante. Les développeurs l’ont compris en incorporant le meilleur de chaque jeu à cette nouvelle version. Aux habituelles phases de tir à la troisième personne et de plateformes s’ajoutent donc plusieurs autres phases très appréciées des fans comme la glisse sur rail, les batailles aériennes en vaisseau et les courses d’hoverboard. Contrairement à quelques uns des précédents opus de la série, l’alternance et la fréquence de ces phases ont très bien été gérées, ils sont tous agréables à jouer et il n’y en a pas trop. La plupart de celles-ci ne sont présentes que deux ou trois fois chacune dans tout le jeu. Il en est de même pour les niveaux avec Clank, qui sont souvent des casses-têtes à résoudre à l’aide de robots dont il peut changer la capacité. La jouabilité des phases avec Clank a grandement été améliorée. Autre point faible de la série dans quelques épisodes, les attaques et les courses contre des ennemis se contrôlent cette fois très bien. Par contre certaines phases sont plutôt faciles. Désirant rendre l’aventure plus accessible aux nouveaux fans, la difficulté a été diminuée quelque peu, et je conseille aux habitués de la série de faire l’aventure en difficile.

Ce même dicton s’applique également aux commandes. Les contrôles efficaces qui ont fait la renommée de la série sont presque tous de retour, sauf les déplacements latéraux qui se faisaient à l’aide des gâchettes. Cette capacité à été, en quelque sorte, transférée au joystick gauche. Par contre, un ajout souvent demandé par les fans a été fait. En effet, pour cette nouvelle édition, il est désormais possible de sélectionner ses armes à même les flèches directionnelles. Il est possible de choisir rapidement une arme par flèche via un système de raccourcis très classique mais efficace, mais également toutes les armes en utilisant le joystick droit au travers d’un menu radial en même temps qu’une des flèches. Cette addition ajoute à la rapidité et à la fluidité du jeu. Personnellement, excepté les nouvelles armes, j’adore, il s’agit d’une des plus grandes additions des derniers opus dans la série.

Côté armes, la majorité des armes sont présentes dans l’un ou l’autre des précédents épisodes de la série. À celles-ci s’est donc ajoutées une petite nouvelle, le pixeliseur. Comme son nom l’indique, le pixeliseur permet de transformer les ennemis en personnages pixelisés et, après quelques tirs, de les achever rapidement à l’aide de la clé. Il s’agit sans aucun doute d’une de mes armes préférées du jeu. Les effets sont très biens rendus, notamment lors que l’ennemi, achevé, éclate en 1000 morceaux, accompagné d’une musique en 8 bits !

Également, pour prolonger l’expérience du joueur, les développeurs de Ratchet & Clank ont ajouté des cartes à collectionner. Ces cartes apparaissent aléatoirement lorsque vous tuez des ennemis et sont également cachées un peu partout dans les niveaux, au même titre que les boulons d’or. Lorsque vous en avez trois d’une même catégorie, elles permettent, par exemple, d’augmenter la force d’une arme, le pourcentage de largage des cartes, de débloquer la version oméga de chacune des armes pour le mode défi et même d’obtenir le T.E.L.T, l’arme la plus forte du jeu. Grâce à ces cartes, pour pourrez également en apprendre un peu plus sur la série puisque ces dernières renseignent sur l’univers, les personnages, l’histoire globale etc. N’oublions pas les boulons d’or qui sont au nombre de 28, cachés un peu partout dans les niveaux. Cependant, la moitié d’entre eux sont plutôt faciles à trouver.

Conclusion

Il vous prendra un petit peu plus de 10 heures pour compléter l’histoire si vous faites les missions d’un bout à l’autre sans faire les missions optionnelles, ce qui est dommage car ce petit aspect exploration est plutôt sympathique et pas envahissant. Le mode défi permet également une très grande rejouabilité.

Ratchet & Clank saura satisfaire tant les nouveaux joueurs que les passionnés de l’univers du célèbre lombax grâce à son retour à l’origine de la série. À 49,99 $ / 39,99 €, il s’agit donc d’un excellent rapport qualité/prix. À mon avis, il aurait facilement pu être vendu au prix normal d’un jeu. Pour son entrée sur la PlayStation 4 et au cinéma, Insomniac Games souhaitait revenir à la base de la série tout en fournissant un jeu magnifique qui incorpore tout ce que les fans ont adorés au cours des années. Il s’agit d’un pari réussi puisque, au final, le petit dernier est sans aucun doute l’un des meilleurs Ratchet & Clank à ce jour !

NOTES
Note d'enthousiasme
9.5
PARTAGER
Passionné de jeux vidéo et de sports, j'étudie présentement en Communication publique à l'Université Laval. Je suis aussi journaliste sportif pour le journal Impact Campus.