A l’heure où vous lisez ces lignes, l’équipe de France a entamé son Euro en affrontant la Roumanie, pour une victoire 2-1. De notre côté, le monde du jeu vidéo a les yeux tournés vers Los Angeles où le Convention Center attend les hordes de journalistes venus de toute la planète. C’est en prévision de ce nouvel E3 que nous avons pu nous essayer en avant-première à la prochaine mouture de la licence phare de jeu de football, FIFA 17. Alors que depuis quelques années, les FIFA successifs apparaissaient comme des mises à jour de l’opus précédent, il semblerait bien que FIFA 17 apparaisse comme un vrai renouveau de la série comme le fut en son temps FIFA 10 ou FIFA 12.

Une matinée placée sous le signe des surprises

Pour nous essayer à ce nouveau FIFA, nous avions rendez-vous tôt le matin au bord du canal Saint-Martin à Paris dans une sale d’exposition décorée aux couleurs du ballon rond. Après quelques minutes d’attentes et un café, nous voilà en position pour écouter la présentation du jeu avant d’aller s’asseoir devant les écrans. Quitte à en décevoir certains, sachez qu’il ne sera pas question du mode en ligne ou même d’Ultimate Team, EA désirant garder des cartouches pour la présentation du jeu lors de son événement, qui est en cours ou va se terminer du côté de la Cité des Anges. Preuve de sa confiance et des importants changements qui vont marquer la série, Nick Channon et Aaron McHardy, producteurs du jeu, se sont concentrés sur toutes les nouveautés en terme de gameplay dans une présentation qui a duré plus d’une demie-heure avant de nous laisser approcher la bête, qui tournait sur Xbox One.

FIFA17_XB1_PS4_EAPLAY_MARTIAL_HAZARD_LINEUP_WM (1)

Faîtes place à l’histoire de The Journey

Après nous avoir indiqué que la licence changeait de moteur pour passer sous Frostbite après deux ans de travail sur celui-ci, ce vous savez déjà, les deux producteurs ont embrayé sur ce qui est probablement la plus grosse annonce autour de FIFA 17 : le mode The Journey. Les fans de NBA 2K ne devraient pas être dépaysés puisque ce mode n’est rien de moins que l’arrivée d’un mode scénarisé dans lequel vous allez incarner Alex Hunter, un jeune anglais cherchant à percer au sein de la très prestigieuse Barclay’s Premier League. Nous avions un doute lors de la présentation, mais quelques questions aux producteurs ont levé nos interrogations : il n’y aura ni création de personnage, ni la possibilité de commencer ailleurs qu’en Premier League. Dommage, mais les producteurs ont expliqué que la maîtrise du moteur et de la narration par un personnage créé demandait du temps et qu’ils n’ont pas voulu prendre trop de risque dès la première année de The Journey dans FIFA.

STORY MODE FIFA17_XB1_PS4_JOURNEY_HUNTER_CHELSEA_WM

Et ce dernier va profiter de toutes les possibilités offertes par le moteur Forstbite. En effet, la capture faciale et l’acting de comédiens sont au cœur de l’expérience avec des expressions qui paraissent plus naturelles que jamais et qui offrent de vraies possibilités en terme d’intensité. Si le développeur a souhaité garder le secret sur la durée de vie estimée de ce mode, nous avons tout de même appris de nombreuses choses sur ce qui compose The Journey. Il s’agira de vivre tous les aspects de l’ascension d’Alex Hunter au travers de la gestion de sa vie de joueur : gestion des rivalités, échanges avec plusieurs joueurs modélisés, sorties des vestiaires et des tunnels, interview interactives, rendez-vous avec les managers etc. Egalement, un système de choix étant implémenté dans le scénario, différents embranchements guideront votre expérience, emmenée par les différents joueurs ou personnalités qui se sont prêtées au jeu de la capture.

Le mode s’appuiera sur un système de notation évoluant au fur et a mesure que vous accomplirez ou non les objectifs fixés par votre entraîneur. Vous débuterez bien évidemment sur le banc et devrez faire votre trou afin de devenir un titulaire indiscutable. Plutôt convaincu par les premiers extraits en terme de mise en scène et les différentes possibilités que présente le mode, on attendra de découvrir ce mode dans son intégralité pour juger du véritable intérêt de The Journey sur plusieurs heures. Il faut également préciser ce The Journey sera bien un mode séparé du mode carrière qui lui, vous permettra comme d’habitude de prendre un club de votre choix en main.

Un gameplay qui subit une profonde remise en question de ses acquis

Le mal des jeux annuels, et particulièrement ceux de sport, c’est de se reposer sur ses acquis et ne finalement proposer qu’une mise à jour, qu’il faut payer le prix d’un jeu. C’était donc sans grande attentes que nous nous sommes rendus à la présentation de FIFA 17. Pourtant, à la sortie, le sentiment d’être devant un nouveau jeu prédominait. En effet, il y a tant de nouveaux systèmes de jeu qu’il est difficile de le rattacher à son grand frère, FIFA 16. Pour commencer, le jeu  physique prend une véritable importance puisqu’il devient semi-manuel. D’une pression sur la gâchette, le joueur se met en opposition tout en conservant le contrôle de la balle et demande précision, anticipation.

FIFA17_XB1_PS4_EAPLAY_JAMES_CORNER_WM (1)

Si les oppositions se faisaient déjà dans les précédents opus, la prise de contrôle par le joueur ouvre de nouvelles options en terme de jeu et de gestion de ses attaques et de ses phases défensives. Dénommé Pushback Tech, il permettra donc d’aller chercher du côté du jeu physique, de l’épaule contre épaule en passant par des tacles plus facile à sortir, c’est tout un pan de gameplay qui vient s’ajouter à la simulation de football. Le tout étant servi par des animations qui progressent de manière impressionnante, rendant le tout quasiment viscéral dans son exécution. Egalement, le comportement de l’IA  a été revue dans les grandes largeur pour mieux s’adapter au comportement du joueur. Avec l’Active Intelligent System, c’est son nom, les coéquipiers, au lieu d’aller tour droit dès qu’un espace se crée, ira se place de manière a proposer une nouvelle option de jeu plutôt que d’inciter à une passe précipitée et stéréotypée.

Sachant qu’en plus de ces nouveaux comportements, l’IA tout comme le joueur pourront créer des fausses courses afin de dérouter l’adversaire. Manette en main, le tout fonctionne plutôt bien et on constate que cette nouvelle gestion de l’espace est assez efficace malgré quelques approximations. De plus le « tout-droit » devrait se montrer beaucoup plus rare avec l’apparitions de courses diagonales beaucoup plus fréquentes. Les nostalgiques des anciens FIFA devraient être heureux d’apprendre que les contacts directs avec les gardiens seront de retour, pouvant créer des situation bien plus dangereuses tout comme provoquer des fautes bêtes. Le jeu aérien se trouve également retravaillé puisque lors d’une balle haute ou d’un dégagement, on devrait voir beaucoup moins de joueurs marteler la touche de saut pour espérer obtenir le ballon. En effet, via une simple pression sur la touche appropriée et l’activation du jeu physique, le joueurs pourra contrôler la chute du ballon au pied de manière beaucoup plus facile et ainsi fluidifier le jeu.

Enfin, du coté des coups de pied arrêtés, il s’agit d’une refonte totale du système. Terminé la jauge de tir ou pour espérer marquer il faut arriver dans la partie verte. A la place, un système de gestion de la course selon la durée de maintient de la touche de course et de positionnement du joueur pour jouer sur l’ouverture du pied. Pas évident à exécuter les premiers coups, mais on trouve rapidement ses marques. Quant aux corners ou aux coup-franc, terminé la précision au jugé, une cible permet de viser une zone en particulier afin d’aller chercher la tête ou le pied d’un joueur démarqué.

FIFA17_XB1_PS4_JOURNEY_HUNTER_UNITED_WM (1)

Des promesses qui semblent être tenues

Beaucoup de choses ont été annoncées avant que nous puissions mettre les mains sur le jeu. C’est donc avec beaucoup de questions que nous nous sommes rendu dans l’espace dédié à l’essai de la démo. Au programme, des matchs amicaux avec Manchester United, la Juventus ou encore Dortmund, ainsi qu’un extrait du fameux mode The Journey dont vous n’ignorez plus rien. Manette en main, force est de constater que les promesses sont pour le moment tenues. Le système de jeu physique fonctionne très bien, de même que le nouveau système de coups de pied arrêtés, ouvrant de nouvelles possibilité après un léger temps d’adaptation.

FIFA17_XB1_PS4_EAPLAY_OLD_TRAFFORD_WM_HI_RES

Techniquement parlant, le moteur Frostbite s’en tire très bien et on a constaté moins de bugs qu’à l’accoutumée. Les animations progressent énormément, de même que la modélisation des visages, avec de nombreux joueurs enfin reconnaissables. Sans toutefois rattraper PES sur ce plan, FIFA 17 commence à s’en approcher tranquillement. La nouvelle gestion de l’IA ne repose pas que sur des annonces et se concrétise en jeu, aidant grandement à la fluidification du jeu. Cependant, activée par défaut, l’assistance fait que les passes s’enchaînent trop facilement, martyrisant les défenses adverses. Cet avantage à l’attaque est pour le moment encore trop marqué avec les options par défaut pour être vraiment réaliste. Heureusement, dès lors qu’on désactive les options d’aides, on se retrouve devant une recette renouvelée et pêchue.

Conclusion

Il manque encore trop d’éléments (FUT, carrière, jeu en ligne etc) pour préjuger de la qualité globale du titre et de sa richesse, mais FIFA 17 semble en très bonne voie pour s’imposer comme nouvelle base de travail pour la licence. Sans complètement révolutionner la recette, FIFA 17, avec sa refonte profonde de son gameplay via de très nombreux ajouts et des choix forts en terme de direction, prend le chemin pour devenir une nouvelle référence. L’ajout du mode scénarisé The Journey promet énormément et les premiers éléments dévoilés n’augurent que du bon. Malheureusement, il reste encore à régler l’équilibrage entre attaque et jeu défensif pour en faire un excellent titre de football. De plus, l’impossibilité d’obtenir des informations sur toute la partie en ligne ainsi que sur le mode carrière nous empêche d’avoir un avis global sur ce FIFA 17. Mais l’ensemble présenté s’annonce très intéressant, les prochaines prises en main devraient permettre d’y voir beaucoup plus clair.

NOTES
Notre Avis - Très Bon
90 %
PARTAGER
Futur professeur d'Histoire-Géo en région parisienne et passionné des processus de création des jeux vidéo. Également grand consommateur de sport collectifs, de jeux vidéo et de tout ce qui touche à l'Histoire et à la politique.