12 Strong

Critique du film 12 Strong réalisé par Nicolai Fuglsig

Après les événements du 11 septembre 2011, les États-Unis envoient un groupe de douze soldats dirigés par le capitaine Mitch Nelson en Afghanistan. Sur place, ils devront gagner la confiance, puis collaborer avec un chef afghan nommé Abdul Rachid Dostom. Ils tenteront de démanteler un groupe de talibans de la région.

Fiche technique

  • Titre original : 12 Strong (ou Strong: The Declassified True Story of the Horse Soldiers)
  • Titre français : Horse Soldiers
  • Date de sortie : 19 janvier 2018 (Canada) | 31 janvier 2018 (France)
  • Réalisé par : Nicolai Fuglsig
  • Scénario par : Ted Tally, Peter Craig
  • Acteurs : Chris Hemsworth, Michael Shannon, Michael Peña, Navid Negahban, Trevante Rhodes, Geoff Stults, Thad Luckinbill
  • Distributeur : Warner Bros. Pictures
  • Genre : Action, Drame, Historique
  • Durée : 129 min
  • Classement : 13 ans et plus
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Langue : Anglais (aussi en français)

12 Strong, une histoire véritable

Basé sur des événements véritables, le film 12 Strong raconte l’histoire méconnue de douze soldats qui ont accompli une mission presque suicidaire en réaction aux événements du 11 septembre 2011. Dès les premières secondes, le film nous montre des archives de 1993 à 2000 sur le terrorisme et la politique américaine. Ce n’est que pour nous mettre en contexte sur les attentats du World Trade Center. Puis on revit la tragédie du point de vue du capitaine Nelson. Avec toute cette mise en contexte qui n’a duré que 5 ou 10 minutes, j’avais déjà décroché de l’histoire.

Tout ça ne fait que mettre en branle une grosse propagande américaine sur la façon dont ils ont été touchés par cet acte terroriste et sur la manière dont ils ont réagi impulsivement. Un autre point qui montre cette propagande est le titre du film qui est 12 Strong (soit 12 « Américains » forts ou puissants). L’histoire est basée sur le livre Horses Soldiers qui s’avère à être le titre français de France qui selon moi reflète beaucoup plus l’idée du film. Aussi, un des facteurs qui m’a fait décrocher est le fait que je n’ai pas été marqué par cet événement (oui, je n’avais que 11 ans et à ce moment-là, je n’ai pas trop compris ce qu’il se passait dans le monde).

Des longueurs et de l’action

La façon dont le scénario est construit, on nous plonge dans une longue quête où les Américains sont montrés comme des héros et des sauveurs. L’histoire est assez longue et elle m’a paru bien plus longue que 2h10. L’histoire se développe de manière très lente, et c’est assez langoureux. L’action arrive par moment bref et concis. Puis on retourne dans des longueurs qui tentent de développer et de faire évoluer les personnages. Les scènes de combats sont parfois spectaculaires et heureusement qu’il y a ces scènes parce que c’est ce que j’ai apprécié. D’un côté, c’est un peu absurde d’affronter des chars d’assaut avec des chevaux. Néanmoins, ça ajoute ce côté grandiose aux combats.

Bien que l’histoire ait une charge émotive qui tend vers la fierté et le patriotisme américains, ces valeurs ne viennent pas me rejoindre. Oui, on sent un certain chagrin quand les douze hommes quittent leur femme et leurs enfants. Oui, les scènes d’action sont tendues et on ressent le stress de la guerre et l’horreur du terrorisme. Le tout est amplifié par de la musique dite épique et glorieuse. En revanche, tous ces éléments m’ont bloqué et m’ont fait décrocher rapidement.

Des acteurs corrects

12 Strong est porté par Chris Hemsworth (Thor dans les films de Marvel). J’ai toujours trouvé que son jeu n’était pas extraordinaire dans les films de Marvel, même si Thor : Ragnarok était bon. Dans ce film, ça ne fait que me prouver ce que je pensais de lui. Bien sûr, il a le physique de l’emploi pour jouer ce rôle. Malgré cela, ce n’est pas ce qui m’a fait apprécier le film. Aussi, le film met beaucoup de l’avant Michael Shannon (The Shape of Water). Mais, j’ai trouvé que l’acteur est tellement mal exploité dans le film. Je crois que les productions se sont rendu compte que Shannon avait une certaine popularité dernièrement et ils ont voulu miser sur ça. Tout ça pour dire que son rôle est presque nul dans l’histoire. Les autres acteurs qui interprètent les soldats n’ont pas non plus de grands rôles. Il y a Navid Negahban qui joue le chef afghan qui a un bon rôle dans l’histoire et son personnage est amusant.

 

Bref, 12 Strong est un film divertissant par moment. L’histoire et surtout la musique nous montrent la machine à propagande qu’Hollywood peut être. Oh combien les Américains ils sont bons! Il y a tout de même un aspect de l’histoire qui est intéressant où le chef afghan fait réfléchit le capitaine Nelson sur le fait d’être qu’un simple soldat qui agit avec sa tête ou d’être un guerrier qui se bat avec son cœur pour ses convictions! Je crois que le film va plaire à un auditoire plutôt américain ou à des gens qui sont de près ou de loin à l’armée.

12 Strong
Critique du film 12 Strong réalisé par Nicolai Fuglsig
"12 Strong est un film divertissant par moment. L’histoire et surtout la musique nous montrent la machine à propagande qu’Hollywood peut être. Oh combien les Américains ils sont bons! Il y a tout de même un aspect de l’histoire qui est intéressant où le chef afghan fait réfléchit le capitaine Nelson sur le fait d’être qu’un simple soldat qui agit avec sa tête ou d’être un guerrier qui se bat avec son cœur pour ses convictions! Je crois que le film va plaire à un auditoire plutôt américain ou à des gens qui sont de près ou de loin à l’armée."
6
Print Friendly, PDF & Email
Verified by MonsterInsights