Six années se sont déjà écoulées depuis la première saison de The Walking Dead – A Telltale Games Series. Difficile de croire que l’histoire de Clementine et de Lee a commencé il y a si longtemps. Quatre saisons plus tard, on arrive finalement à la grande finale qui marquera la conclusion de l’histoire de Clem. Le premier épisode d’une série de quatre intitulé « Done Running » est donc paru tout récemment sur toutes les plateformes. Est-ce un départ à la hauteur d’une série qui a pratiquement relancé un genre et un studio à elle seule ?

Fiche technique

  • Date de sortie : 14 août 2018
  • Style : Aventure Graphique, Pointer-et-cliquer
  • Classement ESRB / PEGI ESRB T / PEGI 12
  • Développeur : Telltale Games
  • Éditeur : Telltale Games
  • Langue d’exploitation : Interface et sous-titres en français
  • Testé sur Nintendo Switch
  • Autre(s) console(s) : PC, Xbox One, PlayStation 4
  • Prix lors du test : 26,99 $ CA / 18,99 € pour toute la saison
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Prenez note que si vous n’avez plus votre sauvegarde originale, Telltale a un outil pour vous sur son site web. Celui-ci vous permet de refaire vos choix importants des saisons précédentes et lancer votre partie adéquatement sur la console voulue. C’est grandement apprécié pour quelqu’un comme moi qui avait commencé le tout sur la génération de console précédente. Je ne dois pas être le seul…

La version de The Walking Dead présenté par Telltale avait réussi à trouver une formule gagnante grâce à une approche innovatrice à l’époque. En nous obligeant à faire des choix rapides avec nos actions ou nos dialogues, on a vite dû apprendre à vivre avec les conséquences de ceux-ci. Bien qu’ultimement on arrivait tous environ à la même conclusion, c’était captivant de voir comment nos décisions allaient affecter le scénario. Surtout lorsque d’énormes conséquences comme garder un personnage en vie plutôt qu’un autre avaient lieu. Mais bref, j’ai un peu perdu l’intérêt lors de la saison 3 alors que Clementine, l’héroïne envers laquelle je m’étais tant attachée, est devenue secondaire. Enfin, même ce qui était à l’époque innovateur a finalement fini par s’essouffler.

Clementine & AJ ont une relation spéciale

Oh my darling Clementine

Heureusement, elle revient en premier plan pour cette saison finale et elle est plus forte que jamais. « Done Running » reprend quelques années après les événements de Frontier alors qu’elle s’occupe toujours du jeune AJ. Celui-ci a vieilli et on a l’impression qu’il est environ au même âge auquel on avait rencontré Clem la première fois. Or, on sent rapidement que le fait de grandir dans un univers post-apocalyptique a laissé des traces sur celui-ci. Il est extrêmement méfiant des étrangers et ça se ressent durant tout l’épisode. Mais Clementine est là pour le protéger et lui transmettre les importantes leçons de Lee. Voir leur relation se développer est à la fois rafraîchissant et adorable.

Clementine est là pour le protéger et lui transmettre les importantes leçons de Lee

Après une intro haute en émotion, le duo se retrouve un nouveau groupe de compagnon qui vivent au fond des bois dans une vieille école abandonnée. Ce qui est particulier, c’est que le groupe est formé principalement de jeunes adolescents qui ont très peu connu la vie d’avant. Le groupe a réussi à survivre sans la présence d’adultes depuis un certain temps. On détecte donc un certain manque de maturité dans l’ensemble du groupe ce qui est intéressant à explorer. Clementine et AJ devront apprendre à apprivoiser leurs nouveaux amis ce qui ne sera pas facile du tout. Plusieurs personnages semblent garder de sombres secrets et il est difficile de savoir en qui on peut vraiment faire confiance. En fin de compte, ça reste aux joueurs de bien gérer chaque relation et de convaincre au groupe qu’on mérite notre place parmi eux.

Marlon est un des nouveaux personnages de cette saison finale

En attendant de mourir

Telltale Games a apporté plusieurs nouveautés pour cette saison finale. L’écriture puissante et haute en émotion de ce premier épisode fait en sorte que nos choix peuvent avoir différents impacts sur les personnages. Lors de la fin de ce chapitre, le jeu nous explique comment se sent chaque personnage. Par exemple, suite aux choix de discussions que j’ai pris, un des personnages a conclu l’épisode avec un cœur brisé. Un autre était carrément horrifié et j’en avais même un qui était amer. Bref, c’est vraiment intéressant de voir le statut émotionnel de chacun d’eux à la fin et j’espère que cela aura un vrai impact pour la suite des choses.

Violet semble aussi dangereuse que Clementine

L’autre aspect qui m’a vraiment frappé, c’est que l’épisode s’est avéré beaucoup plus complet que ceux des saisons précédentes. En fait, j’ai carrément cru à 2 ou 3 reprises que c’était la fin pour finalement être prit par surprise avec une autre importante partie d’histoire.

Il y a plusieurs moments vraiment intenses en action et des séquences où la tension est palpable.

Vous pouvez vous attendre à un bon trois heures pour faire l’épisode au complet. Il y a plusieurs moments vraiment intenses en action et des séquences où la tension est palpable. C’est exactement le genre de situations dans lesquelles on s’attend à ce que la série The Walking Dead nous plonge. Telltale a même encouragé l’exploration en cachant quelques objets qu’on peut trouver durant l’épisode afin de décorer notre chambre. Et, bien sûr, on a encore droit à une très bonne trame sonore.

Clementine a pris beaucoup de maturité depuis la première saison

Telltale Games 2.0 ?

Jusqu’à maintenant, j’avais été un peu déçu du peu d’amélioration qui avait été amené à la franchise au fil du temps. Or, la saison finale de The Walking Dead a su amener plusieurs nouveautés surtout au niveau de l’engin graphique. On le voit rapidement dès les premières séquences alors qu’on voit une Clementine avec les cheveux au vent. On n’avait jamais senti autant de vie dans les personnages du studio que dans celui-ci. Même si c’est un petit détail, ça fait une grosse différence. En plus, les décors dans l’arrière-plan sont encore mieux peints ce qui nous donne une forte impression d’amélioration.

Les combats ont été revus pour la saison finale

Ensuite, même en faisant un saut de génération, Telltale n’avait toujours pas réglé un problème très dérangeant. En effet, malgré la puissance supérieure des consoles actuelles, on avait toujours beaucoup de ralentissement. C’est quelque chose qu’on sentait surtout durant les scènes de cinématique. Or, dans ce premier épisode, je n’ai jamais eu de problème. Je n’ai jamais eu d’image saccadée et le jeu s’est avéré un des plus fluides du studio jusqu’à présent. Bref, impossible d’utiliser l’excuse du lag si on rate une action QTE.

Telltale a aussi fait quelques ajustements au niveau des prises de caméras pour nous plonger encore plus dans l’action

D’ailleurs, parlant de manquer une QTE, les résultats sont assez graphiques. Je ne me souviens pas d’avoir vu des conséquences aussi violentes dans The Walking Dead par le passé. J’ai carrément été horrifié et dégoûté en voyant certaines morts de ma protagoniste. C’est une bonne chose puisque ça rend l’expérience plus réelle.

Finalement, Telltale a aussi fait quelques ajustements au niveau des prises de caméras pour nous plonger encore plus dans l’action. Tout comme les combats qui ont été revus et ressemblent plus à un jeu classique qu’avant. C’était bien agréable, car on se sent plus impliqué dans l’action et dans l’univers de The Walking Dead.

Clementine à la chasse aux poissons

Le premier chapitre d’une finale attendue

En conclusion, j’ai trouvé beaucoup d’éléments positifs dans ce premier épisode de The Walking Dead : The Final Season. Clementine et AJ vivent une relation qui nous remémore de beaux souvenirs entre elle et Lee. On sent assurément que notre attachante héroïne a atteint une belle maturité qui fait d’elle une survivante redoutable. Encore une fois, Telltale finit son premier épisode de manière percutante afin de mettre la table pour le reste de la saison.

Mais c’est surtout les nombreuses améliorations du jeu qui ont capté notre attention. Comme la première saison, il semble que cette finale marquera un tournant pour le studio qui en avait bien besoin. Enfin, c’est juste un épisode, mais on voit d’un bon œil les perspectives à venir pour cette ultime saison. En attendant, on va préparer nos mouchoirs et souhaiter une finale à la hauteur.

NOTES
Note d'enthousiasme
8
PARTAGER
Anthony est comme Batman puisqu'il mène une double vie. De jour, c'est un simple banquier, mais le soir et les fins de semaine il se transforme en rédacteur de la section jeux vidéo sur Geeks & Com' où il partage sa passion. On peut dire qu'il aime presque tous les styles, mais il a quand même un petit faible supplémentaire pour les jeux narratifs et les JRPG !