Les jeux OlliOlli sont aujourd’hui bien connus des joueurs du monde entier. Cette franchise, développée par le studio Roll7, a reçu plus de 75 prix dont celui de meilleur jeu de sport en 2015 selon les British Academy Video Games Awards. Les développeurs sont de retour afin de proposer OlliOlli, mais aussi OlliOlli2: Welcome to Olliwood sur la Switch avec la compilation OlliOlli: Switch Stance. L’équipe de Geeks and Com’ vous offre le test complet de cette collection qui sera disponible dès le 14 février prochain.

Fiche Technique

  • Date de sortie : 14 février 2019
  • Style : Sports et Action
  • Classement ESRB/PEGI : T / 7
  • Développeur : Roll7
  • Éditeur : Gambitious
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Testé effectué sur Switch
  • Disponible sur Switch
  • Prix lors du test : 14,99 $ / 9,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur
Bande-annonce de OlliOlli : Switch Stance sur Nintendo Switch

Des centaines de défis

L’un des points forts de cette collection est qu’il contient les deux jeux de la série OlliOlli permettant ainsi d’avoir plus de 250 défis à réaliser. Au total, c’est plus de 50 niveaux fait à la main par l’équipe de développeurs et 120 techniques pouvant s’enchaîner sur votre planche à roulettes. Si vous n’avez jamais joué à un opus de la série, sachez que la prise en mains est assez facile. À l’aide du stick analogique, nous pouvons effectuer des sauts tout en augmentant la difficulté de ces derniers avec des quarts de cercle. Il également possible de tourner sur nous-même avec les gâchettes arrières de la console. Le plus difficile dans OlliOlli est de savoir maîtriser à la perfection son personnage pour réussir l’ensemble des défis. Bien entendu, ces derniers sont de plus en plus difficile et vous devez constamment améliorer votre style pour les réussir. Il ne faut pas avoir peur de tomber et de recommencer, car vous allez le faire très souvent. Néanmoins, on ressent une réelle fierté lorsque l’on réussi les 5 étoiles d’un niveau. Je trouve que le titre offre un vrai défi et avec cette compilation nous avons quelque chose à se mettre sous la dent.

Du pixel art à la 2D complète

La première fois que l’on passe d’OlliOlli à OlliOlli2: Welcome to Olliwood ont remarque rapidement le changement de direction artistique. Alors que l’on utilisait du pixel art pour le premier opus, la 2D un peu plus fine a été choisie pour le second chapitre. Un changement qui permet d’offrir de la diversité au joueur qui peut changer de jeu comme il le souhaite. Il faut cependant prendre quelques minutes d’adaptation pour réussir parfaitement la transition entre le premier et le deuxième jeu. N’ayant pas le même aspect visuel, notre cerveau doit à nouveau trouver ses repères. Les jeux sont très rapides et je conseille d’y jouer principalement en mode portable. Lorsque j’y ai joué sur un téléviseur, j’ai eu l’impression de perdre de vue mon personnage et d’être beaucoup moins précis. En mode portable, nous avons l’ensemble des boutons à la portée de la main juste à côté de notre écran. Il s’agit selon moi de la meilleure manière de profiter pleinement de ce OlliOlli: Switch Stance.

OlliOlli2: Welcome to Olliwood

Des fonctions multijoueurs

OlliOlli: Switch Stance propose également des fonctionnalités multijoueurs avec notamment la possibilité de jouer jusqu’à 4 en local. Cette fois-ci, je vous conseille d’utiliser le téléviseur, car en mode portable, le tout devient rapidement mélangé. Les fonctions en ligne sont aussi intéressantes et ajoutent un peu plus de défis. Il est possible de connaître notre classement général sur un niveau en particulier et pourquoi pas s’entraîner pour devenir le meilleur joueur de OlliOlli.

Conclusion

OlliOlli: Switch Stance est la compilation dont tout amateur de jeux d’action et de sports devrait avoir dans sa console. La collection comporte les deux premiers opus de la franchise pour des heures et des heures de plaisir. Avec une maniabilité simple à comprendre, mais difficile à maîtriser OlliOlli: Switch Stance offre un défi fort intéressant. Cependant, il ne faut pas avoir peur d’apprendre à la dure et de recommencer certains niveaux des dizaines de fois.

NOTES
Note
8.5
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.