Depuis les excellents Unchained Blades & The Legend of Legacy, je suis ce que le studio FuRyu fait de près. J’avais regardé de près le lancement de The Alliance Alive sur 3DS l’an dernier, mais j’avais préféré sauter mon tour. Heureusement, le jeu est de retour en version HD Remastered sur des consoles plus actuelles (PS4, Switch et PC). Arborant un look similaire à la série Bravely Default, on pouvait s’attendre à un JRPG classique comme les puristes aiment. Est-ce que cette réédition saura ouvrir les yeux d’un plus grand public sur les œuvres de FuRyu et Cattle Call ?

Fiche Technique

  • Date de sortie : 8 occtobre 2019
  • Style : JRPG
  • Classement ESRB/PEGI : E10+ / 12
  • Développeur : Cattle Call
  • Éditeur : NIS America & FuRyu
  • Langue d’exploitation : Disponible en anglais ou en japonais
  • Testé sur Nintendo Switch
  • Aussi disponible sur : PS4 et PC (Remastered) 3DS (originale)
  • Prix lors du test : 59,99 $ / 49,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Un monde en péril

Mille ans avant les événements de The Alliance Alive, le monde fut envahi par des Daemons qui avaient peur d’une énergie sombre jaillissant du royaume des humains. Cette invasion mena à la création d’une barrière causant des désastres naturels horribles décimant une importante partie de la population.

The Alliance Alive HD Remastered
C’est un monde sombre qui vous attend dans The Alliance Alive HD Remastered

Malgré un monde encore divisé aujourd’hui et toujours sous l’emprise des Daemons, un groupe rebelle s’élève contre cette tyrannie. On découvre donc le duo formé de Galil, un jeune homme au cœur tendre, et Azura, une jeune aventurière qui ne donne pas sa place. Ensemble, ils vont s’associer aux Night Crows pour reprendre leur liberté et plusieurs autres compagnons rejoindront l’aventure. Alors, auront-ils la force de mettre fin à cette menace qui dure depuis des siècles ?

Contrairement à trop de JRPG, l’histoire de The Alliance Alive ne s’en va pas dans toutes les directions. Le scénario est très bien découpé en 25 chapitres qui viennent à un rythme raisonnable et facile à suivre. D’ailleurs, le fait que le titre nous permet de constamment retourner lire le récapitulatif des chapitres nous aide beaucoup. Je ne crois pas être le seul qui a mis de côté un JRPG trop longtemps pour m’y retrouver. Enfin, même l’imposant total de neuf personnages est introduit à un rythme qui leur permet individuellement de ressortir du lot. Et tout tient bien en place et forme une seule histoire à l’inverse de Octopath Traveler.

Plusieurs innovations pour The Alliance Alive

Si The Alliance Alive réussit au niveau de son scénario, on ne peut malheureusement pas en dire autant du gameplay. C’est presque bizarre à dire, mais il n’y a pas de moyen de faire monter de niveau notre personnage. Il n’y a pas de points d’expériences à gagner pour nos personnages et c’est plutôt nos attaques qui en gagnent. C’est donc dire que plus on utilise une arme ou des talents, plus on les développe. Et, là où ça fait mal, c’est que c’est très aléatoire. On ne sait donc jamais quand on va gagner une nouvelle habileté. Certains diront peut-être que c’est une approche plus réaliste, mais personnellement j’ai un peu moins aimé. Ça rend le « grinding » beaucoup moins évident.

Malgré tout, j’aime la flexibilité qu’on nous donne en nous permettant d’équiper n’importe quel item à n’importe quel personnage. D’ailleurs, toujours du côté de la flexibilité, The Alliance Alive innove en proposant un total de trois lignes d’attaques sur lequel on positionne notre équipe. Or, comme on peut être un total de cinq personnages par combat, cela permet énormément de variété. On ne le constate pas dans les premières heures de jeu, mais plus on avance et plus on en constate la complexité.

Puis, un autre élément de gameplay que je considère comme innovant est le système de guilde. En effet, comme notre quête principale est de bâtir une rébellion contre l’oppression des Daemons, c’est logique qu’on se trouve des alliés. En plus de trouver des localisations un peu partout dans le monde, il est aussi possible d’en bâtir de toute pièce. Celles-ci peuvent prendre de l’expansion via des membres de guildes à recruter. Elles sont particulièrement utiles, car elles vous apporteront beaucoup de soutien pour les combats. Bref, c’est facultatif, mais je vous recommande fortement d’en faire usage.

Beaucoup de talent derrière l’oeuvre

Cattle Call s’est muni d’un groupe d’individus très talentueux et ayant travaillé sur plusieurs séries japonaises populaire. Et The Alliance Alive HD Remastered se démarque à tout point de vue au niveau artistique. D’abord, le visuel est parfait et nous rappelle exactement l’époque que les développeurs visaient. Je le mentionnais dans l’introduction, mais encore une fois il nous rappelle Bravely Default ou FFIX. Le design des personnages leur donne un look très mignon et les décors semblent pratiquement dessinés au pinceau. Tout comme le design des monstres qui est bien varié tout en étant original. C’est à la hauteur de ce que le studio nous avait offert avec The Legend of Legacy.

The Alliance Alive Daemon
Les malfrats pourchassent nos pauvres amis

Ensuite, du côté de la trame sonore, Cattle Call on fait à nouveau appel à Masashi Hamauzu qui avait aussi fait de l’excellent boulot dans leur jeu précédent. D’ailleurs, on peut lire qu’il aime beaucoup mélanger de la musique entièrement orchestrée et de la musique synthétique. Il les a individuellement composés après avoir vu chaque cinématique ce qui fait en sorte qu’elles s’agencent encore plus avec le reste.

En dernier lieu, The Alliance Alive HD Remastered commence l’aventure de manière assez linéaire, malgré l’immensité du monde présenté. Dans les premières heures, on est très restreint dans nos mouvements, mais ça permet au jeu de bien se mettre en branle. Éventuellement, le monde s’ouvre au complet et on nous encourage justement à explorer avec le système de guildes. Or, la grandeur du monde est très impressionnante et témoigne du temps de qualité que les développeurs ont mis dans celui-ci.

Le verdict sur The Alliance Alive HD

Pour conclure, The Alliance Alive HD Remastered ajoute un autre JRPG de qualité à une impressionnante liste pour 2019. Bien que certains éléments vont peut-être vous déranger comme ce fut mon cas, il y a aussi beaucoup d’idées originales qui l’aident à se démarquer. De plus, l’histoire est bien meilleure que celle de leur jeu précédent et vous gardera en haleine durant toute l’aventure. Bref, si vous appréciez son look classique, pourquoi ne pas lui donner une chance ?

NOTES
Note d'enthousiasme
8
PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.