C’est le temps de prendre une pause des jeux en rabais sur le eShop pour se concentrer sur Pokémon : Let’s Go – Eevee. Je l’avais essayé lors d’un événement Nintendo à Montréal avant la sortie du jeu. À ce moment-là, la démo ne m’avait pas tellement attiré. Pourquoi l’avoir acheté si je n’avais pas aimé ce que j’avais essayé ? Je ne sais pas trop, j’avais envie de jouer à un jeu de Pokémon et je possédais déjà la manette « PokéBall Plus » que je voulais rentabilité l’achat. Ah le plaisir de revisiter la première génération de Pokémon (soit les jeux Red, Blue et Yellow Sur Gameboy). Mais est-ce que le nuage de nostalgie est toujours aussi fort après plusieurs heures de jeu ?

Fiche Technique POKÉMON : LET’S GO – EEVEE

  • Date de sortie : 19 novembre 2018
  • Style : Aventure, Jeu de rôle, Multijoueur
  • Classement ESRB/PEGI : E/7
  • Développeur : Game Freak Inc.
  • Éditeur : Nintendo
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Disponible sur Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch
  • Prix : 79,99 $/59,99 €
  • Site officiel Nintendo Switch
  • À noter que l’éditeur n’influence aucunement notre processus d’évaluation

Pour lire la critique originale d’Anthony

Un retour à Kanto

Pokémon Let’s Go Eevee (ou Pikachu) nous replonge dans l’univers des premiers Pokémon, à Kanto, mais avec la technologie et les graphismes d’aujourd’hui. C’est vraiment magnifique de revisiter cet univers et de voir les Pokémon se promener dans la nature et dans les autres environnements. C’est un bel ajout.

Ma déception

Là où le jeu devient un peu plus redondant et décevant, c’est la jouabilité. Dans Let’s Go Eevee (ou Pikachu), le mode pour attraper les Pokémon a été pris du jeu mobile Pokémon Go où l’on doit lancer une ou des Pokéball pour les attraper. Donc, le joueur mise plus sur la chance qu’une certaine stratégie pour affaiblir le Pokémon pour l’attraper. Je comprends totalement l’engouement de Pokémon Go et le fait que Nintendo et GameFreaks ont misé sur cette jouabilité pour tenter d’attirer un nouveau public sur le mode aventure. Je dirais que c’est amusant au début. Mais à la longue, ça devient lassant puisqu’il suffit que de faire le va-et-vient avec notre bras pour lancer la Pokéball. Si vous avez le contrôleur « PokéBall Plus », c’est super amusant comme jouabilité. Ou si vous ne l’avez pas, le Joy-Con peut faire l’affaire. En mobile portable, c’est assez emmerdant comme contrôle.

Mais il y a quand même des combats

Un jeu de Pokémon sans combat, ça doit être ennuyeux ? En fait, le jeu contient la même histoire que les jeux originaux (ou presque, le joueur n’incarne pas le même personnage et son rival n’est pas le même). Le jeu nous propose de partir à l’aventure et de faire tous les Gyms pour collecter les 8 badges afin de se rendre à la ligue des champions pour devenir le maître Pokémon.

Ma deuxième déception

Malheureusement où le jeu devient encore une fois décevant, c’est que mon Pokémon principal (Eevee ou Pikachu, selon la version) peut apprendre des habiletés uniques qui le rendent presque intouchable et sur puissant avec des attaques qui vont tuer l’adversaire en un coup (ou des fois deux). Ce qui m’a poussé à n’utiliser que mon Eevee. En début de jeu, mon Eevee est mort une fois (un mauvais calcul), sinon je n’ai utilisé aucun autre Pokémon (à l’exception des quelques combats en double).

De la nostalgie?

Pour revenir à ma question du début sur la nostalgie, effectivement, le jeu est rempli de nostalgie. Malheureusement, la lune de miel avec le jeu disparaît rapidement (peut-être après quelques heures dans le jeu ou après un ou deux Gyms). Malgré cela, j’ai aimé revisiter cet univers quand je jouais étant enfant.

Pour un nouveau public cible?

Pokémon Let’s Go est sans doute une belle entrée à de nouveaux joueurs qui ont commencé avec le jeu mobile Pokémon Go. Mais les fans de la première heure seront peut-être déçus comme je l’ai été. Je dois dire que je me suis forcé pour me rendre jusqu’à la fin parce que j’ai payé le jeu et le contrôleur « PokéBall Plus » (qui n’est disponible que pour ce jeu, il ne fonctionne pas avec Sword/Shield). Mais, je n’ai pas collecté tous les Pokémon ni été chassé Mewtwo ni fait les combats spéciaux.

Une chose est sûre, c’est que Let’s Go Eevee m’a donné envie d’acheter Pokémon Sword !

Note : C’est bien beau de pouvoir transférer les Pokémon de la première génération de Go à Let’s Go, mais la manière de s’y prendre est un peu chiante (c’est-à-dire d’ouvrir Go, les transférer dans Let’s Go à partir du monde Safari, devoir les recapturer en utilisant beaucoup trop d’UltraBall…)

NOTES
Note d’enthousiasme
6
PARTAGER
Designer UX/UI et amateur de la pop-culture et de la culture asiatique (surtout la Corée du Sud avec sa K-Pop et ses K-Drama et le Japon), je suis l’un des fondateurs du site web la Zone TechnoCulturelle et maintenant, je suis rédacteur en chef de la section Culture Geek du site web Geeks and Com'. Je produis du contenu de tout type sur ce qui me passionne. C’est majoritairement des critiques écrites, mais de temps en temps, j’aime bien faire des vidéos unboxing et des critiques vidéo (Entrer dans la Zone) ou encore des baladodiffusions (Entre les cases de 2013 à 2015).