Godfall : une chute inattendue

Amateur de Destiny, Warframe et tous les jeux de loot, réjouissez-vous! Le nouveau dieu est maintenant est arrivé et a pour nom Godfall. Exclusivité en console sur PlayStation 5 mais disponible également sur PC, le jeu est attendu de pied ferme par les puristes du genre. Il faut dire que le jeu avait fait malheur lorsqu’il a été révélé à l’époque. Mais beaucoup de questionnements restaient en suspens. Pas de diffusion de vidéo en jeu, seulement du montage. Aussi fantastique soit-il, cela nous fait poser des questions sur le résultat final auquel nous auront droit. Est-ce que Counterplay Games nous amène à un niveau supérieur? Ou on reste tout simplement en surface du genre? Plongeons dans Godfall pour le savoir!

Fiche technique de Godfall

  • Date de sortie : 12 novembre 2020
  • Style : Action-RPG ou Loot and Slash
  • Classement ESRB / PEGI : M / 16
  • Développeur : Counterplay Games
  • Éditeur : Gearbox Software
  • Langue d’exploitation : Offert en français
  • Disponible sur : PlayStation 5 et PC
  • Testé sur : PlayStation 5
  • Prix lors du test : 79,99 $ CAD / 69,99 €
  • Site officiel
  • Code offert par l’éditeur

La guerre des Dieux

Deux frères. Un qui désire devenir un dieu immortel pour les mauvaises raisons. L’autre qui désire l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard. C’est la prémisse de Godfall et l’histoire dans laquelle on tente de nous embarquer. Malheureusement, celle-ci tombe à plat bien rapidement et on s’attarde alors à l’essentiel : le looting. Terme populaire depuis quelques années avec les populaires Destiny et Warframe mentionné plus tôt. Mais cette fois-ci, Godfall se targue d’être le premier Slash-Looter de son genre. Parce que la différence est que c’est à grand coup d’épée et d’armes grandiose plutôt que de fusils qu’on avance. Est-ce que cela fait une énorme différence? Dans la forme, pas vraiment.

Dès les premiers moments, on constate à quel point Godfall est magnifique. Des couleurs vives explosent à l’écran en tout temps et c’est d’une fluidité sans faille. Le seul problème, c’est que l’on constate assez rapidement que c’est tout ce que le jeu a pour lui. Voilà pourquoi.

Godfall visuel

Encore et encore du loot

C’est possiblement le mot que vous allez lire le plus souvent dans ce test : loot. Parce qu’honnêtement, c’est sans l’ombre d’un doute ce que l’on fait constamment. On se déplace d’un point à l’autre, on terrasse les ennemis et on ramasse. C’est un genre et beaucoup de gens aiment cela. C’est bien correct mais ce que les jeux de ce style ont réussi dans les dernières années est d’amener les joueurs à un autre niveau. Que ce soit par les missions variées offertes ou bien l’histoire, on trouve une raison d’y rester.

Dans le cas de Godfall, ce n’est malheureusement pas le cas. Le douze heures approximatif que cela va vous prendre pour faire le jeu est le seul temps que vous allez y passer. La raison principale, on ne se le cachera pas, est qu’il n’y a pas de multijoueur. Difficile de nos jours de justifier cela pour un jeu du genre mais c’est le choix qui a été fait. Triste.

Si on doit revenir au genre, ramasser du loot plus puissant encore et encore est intéressant, surtout avec les variations qui existent. Commun, non-commun, rare, légendaire, on désire toujours améliorer notre personnage. Sauf que l’on comprend très rapidement que cela a peu d’importance. Oui, on devient plus puissant grâce à ces articles. Mais on développe pas de préférence parce que tout est pareil. Des armes plus rapide, d’autres moins et c’est tout. Voilà.

Godfall couloir

Que de l’esthétique dans Godfall?

Un des aspects intéressant du jeu arrive assez rapidement, soit les Valorplates. En quoi cela consiste? Notre personnage, du nom d’Orin, peut prendre une forme différente que l’on appelle les Valorplates. J’ai dit que c’était une idée intéressante, pas vrai? Bien, on constate assez vite que cela se veut plus complexe dans le fond que la forme. C’est que l’on doit jouer passablement longtemps afin de déverrouiller l’ensemble des Valorplates disponible. Et au final, est-ce que cela fait une différence? Pas tant. Le style de jeu diffère légèrement d’un à l’autre mais pas assez pour qu’on voit une réelle différence. À mon avis, c’est ce qui aurait pu différencier Godfall de bien des jeux du genre. Peut-être que cette idée sera exploitée dans des mises-à-jour ou lors d’un second jeu.

Pour terminer, s’il y a de quoi de très positif sur Godfall c’est le visuel. Malgré que cela ait été dit auparavant, on ne peut vraiment pas critiquer le travail accompli de ce côté. On voit de quoi la nouvelle génération sera faite et c’est de bonne augure. Il manque de quoi sous le capot, tout simplement.

Godfall combat

Verdict de Godfall

Le jeu n’est peut-être pas la prophétie que l’on attendait. Visuellement bluffant, on constate assez vite les limitations du jeu. Les bases sont là, et il est possible de faire de quoi de très bien dans le futur. Que ce soit par des mises-à-jour pour des nouvelles missions ou bien l’ajout de multijoueur, Godfall pourrait s’élever plus haut. Mais pour l’instant, c’est plutôt à plat que le jeu se trouve. On ne va pas vers les cieux. On est plutôt au niveau du sol. Espérons que le jeu pourra prendre son envol sans trop tarder.

Godfall : une chute inattendue
"Godfall n'est pas exactement le jeu que l'on attendait avec impatience. Oui, il est esthétiquement réussi et rempli bien la base d'un jeu du genre. Cependant, nous étions en droit de nous attendre à bien plus que cela d'un jeu de lancement. Pour l'instant, on peut seulement dire que c'est une déception. Peut-être que ce ne sera pas le cas plus tard, si du travail est fait sur le titre dans le futur. "
6.5
Print Friendly, PDF & Email
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE