Nier Replicant ver. 1.22474487139 : signé Taro et Okabe!

À l’époque, j’étais un des seuls si ce n’est pas le seul de mon groupe qui s’avait ce qu’était le jeu Nier. Après m’y être essayé, je dois admettre que je n’avais pas accroché plus qu’il faut et j’étais passé rapidement à autre chose. Plusieurs années plus tard, voilà que Nier : Automata voit le jour et devient rapidement un de mes jeux préférés, toutes générations confondues. Cependant, revenir à l’original ne m’interpelant pas, les souvenirs semblaient voués aux oubliettes. Et voilà que Square Enix nous arrive avec Nier Replicant ver. 1.22474487139 et corrige la situation. Remastered hautement amélioré, est-ce que le jeu en a autant dans le ventre que son original? Nier : Automata étant aujourd’hui un classique, est-ce que le risque en vaut la chandelle? Bref, notre test vous permettra de savoir si vous devriez replonger dans l’univers de Yoko Taro. Nier Replicant ver. 1.22484487139 nous voici!

Fiche technique de Nier Replicant ver. 1.22474487139

  • Date de sortie : 23 avril 2021
  • Style : Jeu de rôle, Action
  • Classement : ESRB M / PEGI 18
  • Développeur : Toylogic Inc.
  • Éditeur : Square Enix
  • Langue d’exploitation : Sous-titres en français et voix en anglais ou japonais
  • Disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One
  • Prix lors du test : 79,99$ CAD / 59,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

« Je dois sauver ma soeur… »

Le tout débute sur les chapeaux de roue. Un jeune garçon, fragilisé, prend la défense de sa soeur qui est encore plus en mauvais état que lui. Tout près, un livre mystérieux. S’approchant près d’eux, des formes menaçantes qui semblent leur désirer absolument aucun bien. C’est donc le temps de protéger notre vie, à tous les deux. Surtout que la maladie semble prendre de plus en plus le dessus sur la jeune fille. Peut-être que l’aide du livre sera nécessaire malgré tout…

C’est sur ces images poignantes que l’on commence Nier Replicant (je n’utiliserais plus les chiffres pour le nommer, mon cerveau les ayant mémorisés mais ne désirant pas travailler pour cela). Et puis, pouf! On se retrouve des années plus tard avec les mêmes héros mais pas au même endroit. Mystère, que s’est-t-il passé? C’est le début d’une aventure exceptionnelle qui se déroulera sous vos yeux, petit morceau du casse-tête à la fois. Parce que Nier Replicant se laisse désirer. Les premières heures sont, en toute transparence, assez pénible. Mais après environ 10 heures de jeux, c’est là que ça devient intéressant.

Je vous l’accorde, 10 heures pour qu’un jeu commence à prendre forme et nous intéresser, c’est loin d’être l’idéal. Au début, on se déplace souvent entre les mêmes endroits et on se demande quand est-ce que le jeu va réellement prendre son envol. Et puis c’est à ce moment que tout découle.

Nier Replicant

Une histoire merveilleuse

Quand je dis que Nier Replicant vaut toute la patience que vous pouvez avoir, croyez-moi sur parole. L’histoire en est une poignante, cruelle et merveilleuse à la fois. Et oui, tout comme Nier : Automata, il vous faudra terminé le jeu à plus d’une reprise afin d’avoir droit à la vraie fin. Mais au-delà de l’histoire, ce sont ses personnages qui en font quelque chose de fantastique.

À commencer par le protagoniste, héros qui pourra être appelé comme bon vous semble. Se battant sans arrêt pour sa soeur, il ne reculera devant rien pour trouver le remède qui la guérira. Et sur son chemin vers la solution, il fera la rencontre de personnage ô combien attachant. Sa soeur Yonah, jeune enfant attaquée par la maladie qui ne désire pas être un fardeau pour son frère. Puis Kainé, jeune femme effrontée et vulgaire, se promenant en lingerie fine mais qui correspond à la réelle description d’une guerrière. Plus tard, Émile se joindra au groupe. Jeune garçon au grand coeur, il suivra notre héros jusqu’à la fin pour lui venir en aide. Et finalement, le fantastique Grimoire Weiss, livre magique possédant la parole. Ce livre à lui seul fait le jeu à mon avis, avec son caractère et son humour très particulier. Ils développeront tous un sens de l’amitié durant leur périple et nous aurons alors droit à des moments de fou rire mais aussi d’une grande tristesse. Je ne vous en dit pas plus.

Nier Replicant Kainé

Un peu en retard sur la génération actuelle

Nier Replicant est loin d’être un jeu nouvelle génération et je dirais même plus, le jeu est en retard sur où nous en sommes aujourd’hui. Il ne profite aucunement de la puissance des différents systèmes sur lequel il a été développé. Bien souvent, on est dans des endroits ouverts avec des paysages pratiquement unicolores. C’est très dommage parce que si le travail avait été plutôt peaufiné sur cet aspect, il aurait pu être élevé au même niveau que les autres éléments du jeu qui en font quelque chose d’exceptionnelle. Mais bon, on ne peut pas tout avoir.

Parmi les bons aspects, il y a la mécanique de jeu. Très intuitif et dynamique, les phases de combat de Nier Replicant sont agréable. Les pouvoirs que développe notre héros sont diversifiés et les armes qu’il maitrise sont aussi très variées. Cependant, le jeu a des éléments qui sonnent comme un coup d’épée dans l’eau. Par exemple, vous pouvez améliorer vos armes avec des mots que vous pouvez attacher à votre équipement, résultant en de meilleures statistiques. En toute honnêteté, les combats étant sommes toute pas trop difficile, l’intérêt est vite dissous et on continue notre aventure sans y porter beaucoup d’attention. Malgré cela, les combats restent prenant, particulièrement ceux contre les boss.

Et puis finalement, il reste un autre point.

Nier Replicant combat

Une trame sonore majestueuse

Je l’avais mentionné lors de la critique de Nier : Automata, la bande sonore était parmi les meilleures que j’ai eu la chance d’entendre dans mon existence. Pour mon plus grand bonheur, Keiichi Okabe fait son retour et nous envoûte à nouveau. Tellement qu’après avoir vécu mon aventure, je n’ai eu d’autre choix que de me procurer la bande sonore du jeu. Je rappelle que j’avais fait exactement la même chose pour Nier : Automata. Il n’y a rien de plus satisfaisant que de vivre une émotion intense, prenante et déchirante puis d’amplifier le tout en raison de la mélodie qui survient et se juxtapose parfaitement aux images qui défilent. Il est difficile de mettre en mot l’importance de la musique dans Nier Replicant. Vous devez le vivre par vous-même afin de comprendre à quel point Okabe est un génie et fait un autre travail colossal avec ce jeu. Si jamais vous ne succombez pas comme moi je l’ai fait c’est que Nier Replicant n’est pas fait pour vous. Ou que vous avez un coeur de pierre. Encore une fois, je m’emporte un peu trop.

Nier Replicant Emile

Verdict de Nier Replicant ver. 1.22474487139

Nier Replicant n’est pas exactement au même niveau que Nier : Automata mais il lui manque pas grand chose. Le début de l’aventure ainsi que les graphiques ne rendent pas justice à son histoire et ses personnages exceptionnels. Si vous pouvez passer au-delà des petits défauts, vous serez alors servi par de quoi de fantastique. Et qui sait, si vous n’avez pas eu la chance de faire son prédécesseur, peut-être qu’il vous poussera vers celui-ci? Parce que franchement, les deux méritent qu’on leur accorde notre attention. Prenez-moi au mots. Je vous garantie que vous ne le regretterez pas.

Nier Replicant ver. 1.22474487139 : signé Taro et Okabe!
"Nier Replicant ver. 1.22474487139 est une belle reprise de son oeuvre originale. Une histoire captivante et une bande sonore prennent le dessus et élève le jeu parmi les bons jeux de l'année. Sans être au même niveau que Nier : Automata, les amateurs du genre y prendront assurément plaisir et s'en rappelleront pendant bien longtemps. "
8.5
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE