NHL 22: une nouvelle apparence, mais le même résultat ?

Ce n’est pas un secret, NHL 22 était sans doute l’un des jeux de sports le plus attendus cette année au Canada alors qu’EA Sports avait promis de gros changement notamment avec l’utilisation du moteur graphique Frosbite (déjà utilisé sur Madden NFL et FIFA depuis plusieurs années) et de l’arrivée des compétences X-Factors censé apporté une jouabilité plus réaliste. Les possesseurs de consoles nouvelle-génération espéraient aussi pouvoir profité d’amélioration significative après l’édition de l’an dernier. Est-ce que le titre à réussi à remplir ses promesses et à satisfaire sa communauté ? La réponse dans ce test complet !

FICHE TECHNIQUE

  • Date de sortie : 15 octobre 2021
  • Style : Sports
  • Classement ESRB / PEGI ESRB T / PEGI 12
  • Développeur : EA Vancouver
  • Éditeur : EA Sports
  • Langue d’exploitation : Textes en français
  • Disponible sur PS4, Xbox One, PS5 et Xbox Series X/S
  • Testé sur Xbox Series X
  • Prix lors du test : 89,99$ CAD / 71,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par léditeur

L’utilisation du Frosbite

La plus grande nouveauté de ce NHL 22 est l’utilisation du moteur Frosbite. Ce dernier apporte beaucoup plus de réalisme dans sa gestion des lumières, mais aussi pour l’ambiance visuelle générale. Sur les consoles de nouvelle génération, la technologie HDR est aussi utilisée si vous possédez un téléviseur compatible. Néanmoins, il semble que les développeurs d’EA Sports ont eu un peu plus de mal à adapter ce moteur déjà utilisé sur la franchise FIFA et Madden NFL. En effet, les couleurs sont parfois étranges selon les amphithéâtres sans oublier que la modélisation des visages n’est pas très précise. Certaines animations sont aussi ratées avec des sourires qui correspondent parfaitement à un déguisement d’Halloween avec des sourires exagérés. De son côté, la glace reflète bien les lumières notamment lorsque l’on marque un but. Si les développeurs assurent que la présentation des matchs a été améliorée, j’ai été déçu de voir que la présentation des gardiens, les reprises en plein match ou les classements en jeu (pour le mode Franchise) ont été retirés. Il manque d’immersion, de spectacle et d’animations pour profiter pleinement de ce nouveau moteur graphique.

NHL 22

Une défense améliorée

Au niveau de la jouabilité, NHL 22 apporte quelques changements dont notamment pour l’intelligence artificielle et la défense qui est plus difficile à percer que l’édition de l’année dernière. Les défenseurs utilisent réellement leur condition physique pour bloquer tout en utilisant de manière un peu plus intelligente leur bâton pour harponner. J’ai été aussi heureux de constater que pour ce dernier, l’arbitre est bien moins sévère. Si vous êtes un habitué de la franchise, vous le savez, utiliser le bâton était pratiquement toujours synonyme de pénalité. J’avais, d’ailleurs, pour habitude de descendre le nombre de pénalités accordé par les arbitres. Cette année, j’ai rapidement constaté le changement et il est beaucoup moins dangereux d’utiliser son bâton.

NHL 22

Les X Factors font aussi leurs entrées dans NHL 22. Ce concept apparu au départ sur Madden NFL propose des habiletés et des compétences uniques pour certains joueurs. Ces pouvoirs sont divisés en plusieurs catégories soit le patinage, les passes, la vitesse, le physique, etc. Que ce soit un lancer frappé foudroyant, une passe de précision, une vitesse en charge explosive ou des réflexes aussi rapides que l’éclair devant le filet, les X Factors est censé proposer un réel changement au niveau de la jouabilité. Après déjà près de 100 matchs, j’ai remarqué que le tout était trop subtil. Néanmoins, l’intégration de ce système semble aussi avoir créé un écart entre les superstars et les joueurs moyens. On ressent réellement avec la manette les qualités d’un joueur d’élite dans la LNH. Cela ajoute un problème supplémentaire soit celui d’avoir beaucoup trop de joueurs moyens. Même si vous faites l’acquisition d’un joueur de qualité, il ne sera peut-être pas capable de se démarquer s’il ne possède pas une note générale en haut de 85.

Le retour des classiques

Le contenu de NHL 22 est identique à l’opus précédent. Le joueur a , donc, la possibilité de jouer en mode Franchise, Be a Pro, World of Chel, HUT, etc. Ces derniers n’ont subi aucun changement majeur autre que l’ajout du X Factors. Après l’intégration du nouveau Be a Pro l’année dernière, la communauté avec suggéré de nombreuses améliorations notamment en termes de fluidité, car les dialogues sont omniprésents et n’apportent aucun changement majeur à votre carrière. Même avec une Xbox Series X, vous allez devoir enchaîner des dizaines de chargements et de dialogues avant de pouvoir jouer des matchs. De plus, les textes sont restés identiques tout comme l’introduction qui ne peut pas être passée. Sans oublier qu’il n’est toujours pas possible que votre personnage soit blessé plus qu’un seul match.

NHL 22

Pour le mode Hockey Ultimate Team (HUT), l’intégration des X Factors amène une nouvelle catégorie de microtransactions alors qu’il faudra utiliser de la monnaie virtuelle pour augmenter le niveau de votre carte ayant ce type de capacité. Si les premiers niveaux peuvent être atteints assez rapidement, les derniers demandent des centaines de milliers de pièces. Il faudra des dizaines et des dizaines heures de jeux pour réussir ou encore sortir votre portefeuille. La portion en ligne connaît aussi des difficultés avec des connexions serveur régulières et frustrantes.

Un manque de communication ?

Tout comme FIFA, NHL 22 est développé par EA Vancouver et même si le budget n’a clairement pas le même, on ressent qu’il n’existe aucune communication entre les deux équipes qui logent à la même adresse. C’est surtout frappant dans les navigations et les menus qui sont assez fluides pour la simulation de soccer, mais pas du tout pour celle de hockey. Cette édition de NHL intègre beaucoup trop de menus et on passe plus de temps dans les chargements, les menus, etc. que d’être en partie. C’est dommage, car il s’agit ici d’un studio majeur de l’univers vidéoludique et ce n’est pas les moyens qui manquent. Je suis persuadé que plusieurs développeurs ont des idées pour améliorer la série, mais on ne semble pas les écouter.

NHL 22

Conclusion

S’il était plus que temps que NHL 22 adopte le moteur Frosbite déjà utilisé sur les autres productions de la marque, le titre connaît encore quelques problèmes techniques en lien avec ce nouvel outil que ce soit dans les effets de lumières que de la modélisation. La jouabilité est assez aboutie et permet enfin d’utiliser son bâton, mais l’ajout des X Factors est presque imperceptible même s’il existe une différence entre un joueur d’élite et un joueur moyen. L’ensemble des modes de jeux ne proposent aucune nouvelle fonctionnalité ni aucune nouveauté ce qui est pour moi le plus gros défaut du titre. Il est difficile de suggérer l’achat d’un jeu à 90 $ qui ne propose aucune nouveauté dans ses modes de jeux et qui ne propose pas la possibilité de jouer avec des amis qui possèdent la version d’ancienne génération. Je conseille le jeu principalement pour les joueurs n’ayant pas posé la main sur l’une des éditions de la licence depuis plusieurs années.

NHL 22: une nouvelle apparence, mais le même résultat ?
NHL 22 propose une nouvelle expérience visuelle, mais ne propose aucune nouveauté dans les modes habituels. Si vous avez déjà joué à l'opus de l'année dernière, l'expérience sera plus que similaire sauf pour votre portefeuille alors que les éditions sur consoles nouvelles-générations sont plus dispendieuses.
7.5
Print Friendly, PDF & Email
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE