Test de Catmaze : un metroidvania simple

Le style metroidvania est très populaire auprès des joueurs. Catmaze vient rejoindre cette catégorie et le fait plutôt bien. Certes, nous sommes loin d’un Metroid Dread par exemple. Le terme metroidvania provient d’une fusion des styles de jeux Castlevania et des Metroid. Combinant un style d’action au jeu de plateforme régulier, la plupart des jeux de cette catégorie représentent un défi pour le commun des mortels.

Heureusement, il y a des modes de difficulté qui sont offerts dans la plupart des jeux contemporains. Rapidement, je pense à la magnifique série Ori. Si je les mettais en ordre de difficulté, malgré qu’on peut l’ajuster, Catmaze est le jeu le plus facile d’entre-eux. Visant une catégorie de joueurs débutant dans ce style de jeu, les développeurs ont réussi leur objectif. Est-ce que le jeu est à la hauteur pour autant ? Vous pouvez lire ma critique dans ce test de Catmaze.

Fiche technique de Catmaze

  • Date de sortie : 9 septembre 2022
  • Style : Metroidvania
  • Classement : ERSB T/ PEGI 12
  • Développeur : Redblack Spade
  • Éditeur : Ratalaika Games
  • Langue d’exploitation :
  • Disponibilité : Linux, PC, Mac, PS4/PS5, Xbox One/Xbox Series XıS et Nintendo Switch
  • Testé sur PS5
  • Prix lors du test : 11,49$ CAD / 9,99 €
  • Site officiel du jeu
  • Version numérique fournie par l’éditeur

L’histoire et le style metroidvania de Catmaze

Vous êtes une sorcière qui cherche le chemin vers le monde des morts, le Nav. Votre maman est décédée et vous cherchez des réponses à vos questions. Votre personnage se nomme Alesta. Rapidement, vous allez vous lier d’amitié avec des bêtes très utiles.

Ces acolytes offrent à votre héroïne les pouvoirs nécessaires pour avancer dans sa quête. D’ailleurs, plusieurs personnages non-joueurs vont vous demander d’accomplir des tâches qui pourront changer la fin de l’histoire. Mais bon, elles sont souvent sans réel intérêt dans ce style metroidvania qui est normalement plus rapide.

En ce sens, je n’ai pas eu le réflexe d’ouvrir le journal très souvent. Je cherchais surtout à pouvoir passer outre les obstacles et avancer le plus possible pour découvrir la carte. Le scénario de Catmaze ne passera pas à l’histoire. Par chance, on comprend aisément comment se déroule l’histoire. Donc, vous ne serez jamais vraiment mal pris. Alors, allez-vous réussir la quête d’Alesta ?

La jouabilité et le bestiaire

Comme tout bon metroidvania, Catmaze mélange la jouabilité d’un jeu de plateforme et d’action. Vous aurez à maitriser vos mouvements tout en évitant ou exterminant les ennemis. Fait à noter, vous aurez un acolyte qui va vous accompagner tout au long du jeu.

Vous allez découvrir la carte au fur et à mesure que vous avancez dans les sections de Catmaze. Autant vous pourrez trouver des pouvoirs qui augmentent votre vitalité ou votre magie, autant vous aurez à récupérer de nouveaux acolytes ou items de quêtes pour avancer. C’est typique de ce genre de jeu et c’est franchement accrocheur.

Le bestiaire est peu varié, mais au moins le jeu est coloré. Les premiers niveaux sont envahis de champignons et ils deviennent fatiguant. J’étais même lassé d’en voir. Heureusement, on navigue vers d’autres niveaux et on peut enfin voir la diversité des monstres et des différents ennemis. Catmaze a peu de variété d’attaques et ça se ressent aussi à leur niveau. Même si leur apparence est différente, on dirait que ce sont tous les mêmes.

Là où on était bloquer, soudainement tout devient accessible. Par exemple, des pierres vous empêchent d’aller plus loin vers la gauche sur la carte. Plus tard, vous obtenez un talisman de force. Voilà la magie d’un metroidvania. Vous pourrez revenir sur vos pas pour mieux découvrir de nouveaux horizons par la suite. Catmaze n’a pas inventer la roue ici.

Pour les joueurs expérimentés, vous allez rapidement trouver le jeu long et sans intérêt. Ce fut mon cas. Je crois que les développeurs nous présentent un jeu accessible et qui devrait être un des premiers metroidvania auxquels les joueurs peuvent s’initier.

J’ai remarqué qu’il est parfois chaotique de gérer son inventaire. N’étant pas un jeu qui se prétend candidat pour le jeu de l’année, Catmaze n’a pas non plus à être parfait. Ceci étant dit, même si parfois je trouvais que Catmaze manquait d’intérêt, il m’arrivait de trouver de nouveaux éléments de quêtes. Ainsi, je ne fermais pas le jeu et je continuais.

En somme, j’ai donc un avis mi-figue mi-raisin devant Catmaze. La jouabilité est correcte, mais pourrait être meilleure. Certes, il m’arrivait de manquer des sauts par manque de finition du développement. Ce style de jeu doit être sans faille pour ces éléments et malheureusement, Catmaze y échoue.

Une réflexion sur les jeux abordables

Je ne peux pas passer sous silence que le jeu est abordable. On parle d’environ une dizaine de dollars canadiens ou une douzaine d’euros. Peut-être même que Catmaze pourrait se retrouver parmi la collection du Xbox GamePass ou de PS Plus Extra/Premium.

À cet effet, c’est un bon divertissement pour le prix. Je ne crois pas que les développeurs s’attendent à ce que Catmaze rivalise avec les AAA ou même AA de ce monde. Le jeu est de type B ou A et c’est bien correct. On ne peut pas non plus offrir que des titres qui prennent des décennies à développer.

Qui plus est, même si Catmaze pourrait être un jeu mobile, sa place est justifiée sur les consoles d’aujourd’hui. Pour le prix, vous aurez plusieurs heures de jeu et c’est parfait!

Verdict de Catmaze

Redblack Spade nous offre un jeu metroidvania bien amusant. Quelques éléments répétitifs et un manque de finition au niveau des contrôles ne me permettent pas de lui donner une note plus élevé que 6.5 sur 10. Si vous êtes un joueur qui ne veut pas se lancer dans un jeu à fort prix, Catmaze est une bonne solution. Pour une dizaine de dollars, vous aurez un jeu intéressant. Ne vous attendez toutefois pas au jeu de l’année.

Pour les joueurs expérimentés niveau metroidvania, je passerais. Vous n’aurez pas beaucoup de plaisir et vous aurez l’impression d’avoir perdu votre temps. Est-ce que vous devriez ne pas y jouer alors ? Pas du tout, mais je préfère vous avertir. Je n’ai pas eu beaucoup de plaisir de mon côté. J’ai terminé les Ori et Metroid Dread récemment, qui eux sont de loin supérieurs.

Test de Catmaze : un metroidvania simple
Un métroidvania pour les débutants
Un sentiment de progression constant
Des acolytes très utiles
L'histoire n'est pas très étoffée
Le bestiaire est peu varié
Le résultat global ressemble à un jeu mobile
6.5
Print Friendly, PDF & Email
Verified by MonsterInsights