Cities Skylines 2

Test de Cities Skylines 2 : une suite aussi complète ?

Le studio Colossal Order s’est rapidement fait connaître dans la communauté vidéoludique. Le tout notamment grâce à sa nouvelle franchise de gestion. Après la commercialisation de multiple DLC, voilà que les joueurs ont droit à Cities Skylines 2. Cette suite souhaite reprendre le succès du premier opus tout en améliorant de nombreux aspects. Est-ce que les objectifs fixés sont atteints ? La réponse dans ce test complet !

FICHE TECHNIQUE DE CITIES SKYLINES 2

  • Date de sortie : 24 octobre 2023
  • Style : Simulation
  • Classement ESRB / PEGI : E / PEGI 3
  • Développeur :  Colossal Order
  • Éditeur :  Paradox Interactive
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Disponible sur PC
  • Testé sur PC
  • Prix lors du test : 66,99$ CAD / 49,99€
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Toujours plus réaliste

Cities Skylines 2 reprend la base même de la série soit de bâtir une ville à partir de zéro et de la transformer en métropole prospère. Pourtant, ce n’est pas parce que les fondations sont similaires qu’il n’y a pas d’amélioration. En effet, les développeurs de Colossal Order ont intégré de nombreuses nouveautés pour pousser le réalisme au maximum sans briser votre créativité.

Cities Skylines 2

Désormais, le jeu permet au joueur de modeler son terrain comme il le souhaite. On a, donc, l’opportunité de créer nos propres montages, vallées ou même grottes. Le système de nivèlement est assez puissant. Cependant, j’ai trouvé qu’il est difficile à comprendre. Surtout que le didacticiel est plutôt long et ne donne pas envie aux anciens joueurs de le compléter. Le principal problème provient du fait que la base de notre nivèlement s’adapte au niveau de la mer. Nous devons faire un clic droit pour sélectionner la hauteur, mais aucune indication visuelle pour nous confirmer notre sélection.

Cities Skylines 2

Gérer votre ville

En termes de gestion, Cities Skylines 2 est encore plus complet que le premier opus de la franchise. Dès le départ il faut créer une source d’énergie et récolter de l’eau pour assurer les besoins de bases de nos habitants. À ce niveau, les routes intègrent automatiquement des tuyaux pour transporter l’eau, mais aussi des poteaux électriques pour y connecter l’électricité. Le jeu fait également la différence entre les lignes hautes-tensions et les poteaux plus standards destinés à la population.

De ce fait, il est tout à fait possible d’utiliser l’électricité des autres villes plutôt que d’en produire vous-mêmes. Les routes ont eu aussi droit à des améliorations, notamment avec la gestion des intersections sans devoir passer par un mod ou un contenu téléchargeable. On peut maintenant définir l’écartement des routes, le nombre de voies ou encore les étapes d’élévation.

Une fois les premières ressources récoltées, Cities Skylines 2 reprend le système de l’offre et de la demande au niveau des logements. Plus votre ville sera attrayante dans tous les sens du terme, plus des habitants voudront s’y installer. Au cours de votre partie, vous aurez la chance d’avoir des bâtiments mixés qui mélangeant habitation et commercial.

Une manière efficace de répondre à la demande, mais aussi de varier le style de votre ville. La taille de la carte est, de son côté, supérieure qu’auparavant et il est plus facile de déverrouiller des portions. D’ailleurs, il est tout à fait possible de créer des villes annexes à votre cité pour produire des ressources spécifiques.

Cities Skylines 2

Un nouveau système de progression

Cities Skylines 2 propose toujours de déverrouillé aux furs à mesure des bâtiments et des fonctionnalités selon notre nombre d’habitants. Cependant, c’est à vous de choisir vos prochaines récompenses. Un peu à la manière d’un arbre de compétence, chaque niveau permet d’obtenir des points pour ensuite les dépenser dans de nouveaux types de bâtiments ou de service. Sans oublier que vos choix ont un impact direct sur votre population.

À vous de déterminer si recycler vos déchets pour faire des économies est l’une de vos priorités ou que vous souhaitez offrir un service de transport en commun efficace. Pour ma part, j’ai trouvé ce nouveau système de progression bien plus agréable. À noter qu’il est toujours possible de créer une partie avec de l’argent illimité ou avec l’ensemble des bâtiments disponibles.

Cities Skylines 2

Une gestion financière plus difficile

Cities Skylines 2 est clairement plus difficile que son prédécesseur du moins en ce qui concerne sa gestion financière. Il n’est pas rare de ne faire aucun profit avant un long moment dans notre partie. Il faut gérer correctement vos finances et ne pas proposer trop rapidement de service. Tout comme dans la réalité, investir dans des services équivaut rapidement à n’avoir aucun revenu sur ces derniers.

Néanmoins, j’ai trouvé le tout plutôt équilibré lors de ma seconde partie. En effet, j’étais un peu trop gourmand pour ma première partie et je ne m’attendais pas à galérer autant pour les finances de ma ville fictive. La microgestion de cette portion prend aussi plus de place avec la possibilité de gérer l’impôt pour chaque type de bâtiment. Il est aussi essentiel de produire des ressources pour vendre votre surplus aux villes voisines.

Cities Skylines 2

Un vent de fraîcheur

Les saisons ou encore l’amélioration des PNJ ont mis du temps à arriver sur le premier jeu. Avec Cities Skylines 2, on se retrouve devant une production plus jolie du point de vue visuel, mais aussi plus réaliste. Les véhicules ont des comportements bien plus logiques tout comme le déplacement de vos habitants. Chacun d’entre eux a des habitudes qui évoluent au fil de leur vie. Il faut donc créer une diversité dans nos quartiers pour permettre à tous d’avoir sa place.

La modélisation est aussi plus complète avec une meilleure variété dans les édifices. Les effets de lumières sont aussi bien réussis, même si je trouve la nuit encore beaucoup trop sombre. Sans oublier que le temps passe bien moins vite même en vitesse x3. J’ai d’ailleurs eu du mal avec cette fonction qui pour moi ne fonctionne pas du tout. Même avec une vitesse améliorée j’ai l’impression de ne pas avancer dans le temps.

Cities Skylines 2 a fait parler de lui à sa sortie notamment après que les développeurs aient indiqué que le titre allait sortir malgré plusieurs problèmes techniques. De mon côté ayant une carte graphique et un processeur assez récent, je n’ai pas eu de bogue qui m’a empêché de jouer. Il m’a suffi de désactiver 2/3 options dans les menus pour avoir une expérience fluide et sans ralentissement. Cependant, il est vrai qu’il est frustrant pour plusieurs joueurs de ne même pas être capable de lancer le jeu en lui-même. Il aurait fallu repoussé le jeu pour s’assurer une meilleure optimisation.

Verdict de Cities Skylines 2

Cities Skylines 2 apporte son lot de nouveautés avec notamment une gestion encore plus approfondie de votre ville. L’aspect financier est plus difficile et peut en surprendre plusieurs, mais après quelques tentatives a fini par s’habituer. Cependant, le didacticiel trop lourd pour les anciens joueurs et les nombreux problèmes techniques gâchent l’expérience pour de nombreuses personnes.

Encore au moment d’écrire ces lignes, les pépins ne semblent pas avoir été résolus et il va falloir demeurer patient. De plus, les améliorations provenant de la communauté devront attendre, car le système d’intégration des mods n’a pas encore été implémenté. Dans ces conditions, je conseille le jeu principalement aux habitués de la franchise ou à ceux étant abonnés au service Xbox Game Pass.

Cities Skylines 2
Test de Cities Skylines 2 : une suite aussi complète ?
Un comportement de l'IA plus intelligent
Un système de progression réussie
Une direction artistique bien plus agréable à l'œil
Une plus grande diversité dans les bâtiments
Une gestion toujours plus poussée
Encore trop de problèmes techniques
Une gestion financière difficile pour les nouveaux joueurs
Un didacticiel mal construit
Un système de modification de terrain inefficace
7.5
Print Friendly, PDF & Email
Verified by MonsterInsights