Hitman : Square Enix continue de défendre son modèle

Hitman-Absolution-2012-PC

La série Hitman est connue et très appréciée des fans d’infiltration malgré un dernier épisode, Hitman Absolution en demi-teinte mélangeant le très bon et des idées au goûts beaucoup plus douteux. C’est donc avec attente et méfiance que les joueurs attendent le retour de l’Agent 47, dont l’honneur à une nouvelle fois été souillé cet été au cinéma.

Le problème principal autour de cet épisode de Hitman est que finalement, Square ne parle que très peu de son jeu, de son gameplay, de son histoire. Depuis l’annonce du titre à l’E3, Square Enix passe tout son temps à chercher à expliquer son modèle de livraison de contenu. En effet, à la sortie, le jeux ne sera pas complet. Durant toute l’année qui suivra, Square Enix sortira des missions qui viendront s’inclure dans l’histoire du jeu, un peu comme une série TV dont on livrerait d’un coup les 5 premiers épisodes puis un chaque semaine. Autant dire que la pilule est difficile à avaler pour les joueurs qui savent déjà que Hitman sortira incomplet et pire, que c’est voulu. Du coup, Square Enix se sent obligé de se justifier en permanence et oublie littéralement de parler du jeu. Ainsi, c’est Phil Rogers, président de Square Enix Europe et USA qui communique autour de ce modèle expérimental, qui a donc visiblement vocation à devenir un norme chez Square :

C’est le premier jeu de ce genre, et nous voulons garder le business model très simple. Il n’y aura qu’un prix, donc nous ne parlerons pas de micro-transactions et cela nous permettra de faire évoluer le contenu en lui-même. Les joueurs ne veulent pas du contenu non fini, donc nous sommes très clairs : Ce sera un triple A, peaufiné, un Hitman comme vous l’attendez.

Mais nous pouvons continuer à créer des expériences, le monde s’étendra. Nous sommes en train d’expérimenter. Pour utiliser Just Cause 2 comme un exemple, nous avons arrêté de travailler sur le monde trois mois avant d’envoyer le jeu et les consommateurs ont passé les cinq années suivantes dans cet univers. Si nous avions continué à faire évoluer ce monde pour les consommateurs, nous pensons qu’ils auraient apprécié. Ça fonctionne très bien pour Hitman, le monde et le gameplay en particulier. Mais pour tous nos jeux, nous cherchons des manières d’étendre et apporter plus de contenus aux utilisateurs. S’il y a des choses que nous pouvons partager et des idées à apporter, nous pouvons les utiliser dans différents jeux.

 

Pour Square Enix, la version qui sortira sera terminée puisque dépourvue de bugs (on attend de voir ça), qu’elle offrira plusieurs heures de jeux. Seule son histoire ne sera pas entièrement disponible à la sortie. Il faut donc vivement que je revois ma définition de « terminé » parce qu’à mon sens un jeu livré sans la fin de son histoire n’est PAS terminé. D’autant plus que les données révélées par Gamespot font état de seulement 7 missions au lancement de Hitman. Pas sûr que cette nouvelle sortie explicative suffise à calmer la grogne des joueurs à l’encontre de ce modèle. Toujours est-il que Hitman sortira sur PC, PS4 et Xbox One le 8 décembre 2015.

Print Friendly, PDF & Email
author avatar
Mallory Delicourt
Futur professeur d'Histoire-Géo en région parisienne et passionné des processus de création des jeux vidéo. Également grand consommateur de sport collectifs, de jeux vidéo et de tout ce qui touche à l'Histoire et à la politique.