Les univers cinéma et télé de DC Comics séparés : un bon choix!

Superheroes - DC Entertainment

La nouvelle est tombée il y a plusieurs jours : les univers créés par DC Comics au cinéma et à la télévision ne seront pas connectés. L’information avait déjà été annoncée par un producteur de la série Arrow. Jusqu’à maintenant, elle avait plus  fait office de rumeur que d’information concrète et officielle.

Mais le 19 juillet dernier, Geoff Johns, chef de la création chez DC Comics, a faire taire les rumeurs en affirmant que les univers cinématographique et télévisuel seraient séparés. Il ne s’agit pas d’une nouvelle sans conséquence, car elle a su susciter la colère et la déception de certains fans du multi-univers de DC.

« Nous n’allons pas faire se rencontrer les univers séries TV et cinéma » 

Cette déclaration est assez lourde de conséquences, car elle avorte tout espoir de voir Stephen Amell, aka Green Arrow, ou Grant Gustin, aka The Flash, aux cotés de la trinité incarnée par Henry Cavill pour Superman, Ben Affleck pour Batman et Gal Gadot pour Wonder Woman. D’autres annonces ont été faites concernant le casting et j’y reviendrai plus loin dans l’article.

Alors, pourquoi ne pas faire rencontrer ces univers est une bonne décision?

Tout d’abord, il est intéressant de se demander quel est intérêt d’un partage d’univers.

Dans un premier temps, je vais exposer les deux univers de chez Marvel et DC avant de partager mon point de vue sur la question. L’univers partagé permet de donner de la profondeur à un univers, à des personnages et à une atmosphère. Je me dois de parler du Marvel Cinematic Universe. En 2008 est apparu un film sur un super-héros nommé Iron Man. Il s’agissait là du premier film d’une longue série. Le rôle principal est détenu par un certain Robert Downey Jr., à qui, soit dit en passant, la presse ne donnait pas grand crédit suite à de nombreux déboires personnels.

Ceci étant dit, Iron Man remporte un succès mondial avec plus de 500 millions de dollars de revenus. Marvel Studios réalise là un carton au box-office! La décision est alors prise de démarrer de nouvelles franchises basées sur les personnages de Marvel.

The avengers - Marvel Studios

Revenons en 2014 quand le Marvel Cinematic Universe s’est bien développé. Il compte à son actif plusieurs séries : Agents of S.H.I.E.L.D., dont la saison 2 va sortir à la rentrée 2014, Agent Carter pour janvier 2015, ainsi que d’autres séries directement mises en ligne sur Netflix, dont une sur Daredevil. Il comporte aussi, à l’heure actuelle, dix films au total : 2 Thor, 3 Iron Man, 2 Captain America, 1 Hulk, 1 Gardiens de la Galaxie et 1 Avengers. Lui aussi un succès, The Avengers s’est équipé d’une scène post-générique posant les fondations d’une connexion entre les différents films. Cette liaison a alors beaucoup intéressé les fans et les a séduits. Marvel Studios fait son chemin et se dessine de grands profits quant à la sortie de ses prochaines productions.

Agent carter - Marvel - ABC

Les fans de Superman, Batman, Wonder Woman et compagnie attendaient la contre-attaque de DC Comics. La trilogie de Nolan et Watchmen de Zack Snyder font figure d’outsiders dans les films de DC Comics. On ne peut pas dire que le succès a pu être au rendez-vous. On a eu droit à un Superman Returns moyennement bon qui n’a pas plu aux spectateurs et aux fans. Aussi, la franchise Green Lantern a été exploitée dans un cuisant échec en 2011. Il a même été proposé de lier les univers de Superman Returns et The Dark Knight, ce que Christopher Nolan a de suite refusé, certainement pour ne pas casser le coté réaliste de ses films.

Il faudra attendre 2013 pour voir la première pierre qui ouvrira les portes d’un multi-univers chez DC Comics dans le cinéma (mais que dans le cinéma!) avec Man of Steel, réalisé par Zack Snyder.

Superman - Man of Steel - Zack Snyder

En 2011, NBC commande un épisode centré sur le personnage de Wonder Woman. La série ne dépassera pas le stade du pilote. En 2012 sortira la série Arrow, série centrée sur le personnage d’Oliver Queen, alias Green Arrow. Le début de première saison est en demi-teinte à cause de la romance un peu lourde, principalement dû au fait que la série est diffusée sur CW. La série remporte toutefois un franc succès et est renouvelée pour une saison 2.

Les séries télé

Nous nous retrouvons en 2013, la saison 2 va bientôt être diffusée. D’abord une rumeur, une nouvelle confirmée par Warner et DC Comics arrive. Lors de l’épisode 8, Barry Allen, aka The Flash (pas encore lors de la diffusion de l’épisode), sera porté à l’écran par Grant Gustin. S’ensuivent l’annonce et l’officialisation d’une série spin-off sur le personnage de Flash.

flash-the-scientist-barry-allen-grant-gustin-arrow

L’officialisation d’un spin-off de la série Arrow fait alors beaucoup de bruit. Le succès d’Arrow et l’engouement autour de son acteur principal, Stephen Amell, pousse les fans à réclamer le partage des univers avec le Man of Steel de Zack Snyder.

Mais il n’en est rien; comme mentionné ci-haut, les univers télé et cinéma resteront donc bien séparés. C’est selon moi une bonne chose car les univers de Flash et surtout d’Arrow ont pris certaines libertés concernant le matériau d’origine.

Ce qui me dérange un peu plus provient des acteurs. Concernant le casting d’Arrow, Stephen Amell avait dès le début la carrure pour le rôle de Green Arrow et porte la série sans aucun problème. Cela ne m’aurait pas posé de problème de le voir jouer dans le film Justice League en tant que Green Arrow. Le reste du casting est assez mitigé :nous avons Diggle qui est un personnage intéressant depuis la saison où il a incorporé le « Suicide Squad ». Felicity, que dire de Felicity? Les fans l’adorent, mais j’espère qu’il n’y aura aucune histoire d’amour entre elle et Oliver. Felicity est le personnage marquant de l’atmosphère créé par CW, mais je ne la vois pas sur grand écran. Positionnez-la aux côtés de Gal Gadot en Wonder Woman, surtout après le premier aperçu que la Comic Con nous a livré, et elle risque de faire pâle figure.

green arrow - DC Entertainment

Sur le casting de Flash, il m’est un peu difficile de me prononcer complètement car la sérié n’a pas débuté. J’ai eu l’occasion de regarder le pilote qui promet de belles choses, mais encore une fois, Grant Gustin n’est pas assez charismatique pour donner de la profondeur au personnage dans un long-métrage. Il s’agit du même problème qu’avec Felicity. Mettez Grant Gustin côte à côte avec Henry Cavill ou Ben Affleck, et notre bon Flash se sentira petit.

Se pose la question ensuite du financement.. Certaines limites budgétaires se font sentir lors du visionnement. Il est aussi difficile de rivaliser avec les 225 millions de dollars qui ont été alloués pour la réalisation de Man of Steel. Pour donner un ordre d’idée, si la saison 2 d’Arrow avait reçu 225 millions de dollars, elle aurait eu presque 10 millions de budget par épisode. En comparaison, l’épisode le plus cher de Game of Thrones a coûté 8 millions de dollars.

Si vous êtes en train de lire cet article, ne croyez pas que je trouve les séries Arrow et Flash sans intérêt! Je suis un spectateur de première heure pour Arrow et je le serai pour Flash.

Pour terminer sur les séries, The Flash sera accompagné à la rentrée par deux autres nouvelles séries estampillées DC Comics : Constantine et Gotham. Là aussi se pose la question du multi-univers, mais je doute que des connexions se réalisent. D’une part, parce que la série Gotham se déroulerait lorsqu’Oliver Queen n’a que 2 ou 3 ans, la série étant centrée sur le personnage de James Gordon arrivant dans Gotham City. Il se pose ici le problème des franchises possédées par plusieurs chaînes de télévision. Nous avons trois acteurs pour ces 4 séries ; Arrow et Flash pour The CW, Gotham pour Fox et Constantine pour NBC. Je ne vois pas ces trois chaînes mettre cartes sur table pour proposer un crossover, ne serait-ce que pour Constantine et Arrow (ou Flash).

Geoff Johns a également affirmé qu’il n’y aurait pas de Batman ou de Superman dans les séries télévisés, DC et Warner se réservant l’exclusivité des deux personnages pour le grand écran.

Le DC Cinematic Universe

Pas besoin de chercher bien loin, car il n’y en a qu’un seul à l’actif, pour l’instant, chez DC. Man of Steel fait office de rampe de lancement comme le fut Iron Man chez Marvel. Suite au succès de Man of Steel, Warner Bros. a décidé de faire une suite : le film Batman vs Superman : Dawn Of Justice est dans les rails.

Nous ne savons que très peu de choses sur ce film parce que Zack Snyder et Warner aiment garder le secret comme on peut le voir avec le premier trailer dévoilé au Comiccon de San Diego. Néanmoins, les informations commencent à tomber au fur et à mesure où nous avançons dans le temps. Le film sera concentré pendant une partie sur un combat entre Batman et Superman. Il s’agit là du premier film où les deux super-héros se rencontreront.

henry cavill - ben affleck - surprise san diego comiccon 2014 appearance

Mais le casting ne s’arrête pas là. En effet, ce casting s’agrandit avec des personnages plus que mythiques de l’univers DC. C’est ainsi que nous allons pouvoir retrouver Gal Gadot en Wonder Woman et sans doute Ray Fisher en Cyborg et Jason Momoa en Aquaman. Il reste encore quelques places pour les principaux héros : l’acteur Dwayne Johnson est pressenti pour jouer Captain Marvel dans sa forme adulte. Ne reste donc plus que deux postes à pourvoir : Flash et Green Lantern. Encore une fois, je vois mal Ryan Reynolds revenir et ré-enfiler son costume de Green Lantern après le lynchage qu’il a subi. Cela ne ferait que créer plus de confusion dans la tête des fans.

L’univers cinématographique DC est jeune, mais pas certains de ses personnages. Batman et Superman ont eu droit à des adaptations plus qu’impressionnantes grâce à des acteurs talentueux tels que Christian Bale ou Henry Cavill, qui est à mon sens un bien meilleur Superman que Christopher Reeve. Warner Bros. et Zack Snyder vont offrir la possibilité à des personnages qui n’ont pas ou peu connu d’adaptation de prouver leurs vraies valeurs. Je pense en premier lieu à Aquaman qui fait toujours figure de souffre-douleur de la « Justice League » alors qu’il est le roi de l’Atlantide. Ou encore au personnage de Shazam, qu’il me tarde de voir, tant pour le personnage en lui-même que pour les possibilités qu’il donne, car il faudra deux acteurs pour jouer le personnage (dont Dwayne Johnson?).

Pour terminer, j’ajoute que je peux comprendre la déception des fans quant à la non connexion des univers, mais cela n’a pas été une si grande nouvelle. Les personnages sont adaptés de façon différente et selon des équipes de production plus ou moins grandes, tout comme les budgets qui leur sont disponibles. Les spectateurs qui n’arriveront pas à s’identifier à l’univers télévisuel d’Arrow pourraient très bien s’identifier au coté sombre de celui du cinéma. Quoi qu’il en soit, le développement des personnages DC ne fait que commencer et le succès risque d’être au rendez vous.

Print Friendly, PDF & Email
author avatar
Fabien Clary
Jeune français autodidacte de la culture geek et de l'E-Sport, mes rêves se trouvent dans une galaxie lointaine, très lointaine. L'écriture me permet de partager mes passions. À mes heures perdues, je lis différents ouvrages qui vont de la science à la philosophie et l'univers comics de chez DC. Actuellement en Master management du tourisme, je désire travailler dans ce domaine.