[PAX EAST] Impressions de Into The Dead: Our Darkest Days

Imaginez les années 80, les tons de brun partout, les moustaches bien touffues à la mode, mais avec un petit problème: le monde est maintenant infesté de zombies. Contrairement à beaucoup de films ou jeu du genre, Into the Dead: Our Darkest Day nous met dans la peau de gens ordinaires qui tentent de survivre dans les heures les plus sombres d’une apocalypse.

Nouvelle entrée de la franchise Into the Dead du studio Néo-Zélandais, le jeu est leur première aventure en dehors du mobile. Le jeu sera en 2.5D, on pourra explorer les environs de gauche à droite tout en découvrant différentes ressources nécessaires pour améliorer nos chances de bouger d’un camp à un autre. Il y aura aussi un aspect de gestion des besoins des survivants: le moral, la faim, les blessures. Un autre aspect important est que si on perd un survivant, il ne reviendra pas, il joint la horde et il faudra recruter d’autres personnes pour remplir les rangs et ainsi assurer la survie de tous.

La démo offerte par PikPok nous introduit a des missions de recherche de ressources pour le groupe. Chaque mission implique de se faufiler et d’éviter le plus possible des combats coûteux. Ça peut devenir incroyablement stressant par endroit. On peut monter ou descendre différents étages et explorer l’endroit.

Si on fait trop de bruit ou dérange trop de zombies, on peut se retrouver dans une situation où le survivant a très peu de chance de s’en sortir. Le pire dans tout ça, toutes les ressources cumulées peuvent être potentiellement perdues. Parfois, il est plus judicieux de sortir avant même de compléter tous les objectifs, car une erreur peut coûter excessivement cher, en vie humaine et en ressources.

L’absence de musique et le son d’ambiance sont clé dans l’expérience de Into the Dead. Les silences sont tout simplement terrifiants, car ils peuvent être brisés par le son de zombie mangeant de la chaire ou des gémissements derrière une porte. Un moment clé dans mon essai, je devais marcher dans un corridor sombre, mais les silhouettes et les sons autour indiquait que la pièce pullulait de mort-vivant. J’ai chuchoté quelques petits jurons en anglais pendant cette période. Les développeurs ont ajouté qu’il y aura plus de trames sonores, mais les silences resteront une part intégrante de l’expérience.

Into the Dead: Our Darkest Days n’a pas de date de lancement ferme pour l’année 2025. Vous pouvez aller chercher les détails sur leur site officiel.

Print Friendly, PDF & Email
author avatar
Bruno-Pierre Campeau