MLB The Show 24

Test de MLB The Show 24 : un peu de chaleur pour le printemps

La chaleur semble prendre son temps avant de s’installer, du moins au Québec, mais l’arrivée du printemps signifie aussi le retour du baseball. MLB The Show 24 débarque donc, comme à son habitude, avec des nouveautés sur la plupart des plateformes. Au programme on y retrouve l’intégration d’un personnage féminin pour le mode carrière, mais aussi plusieurs améliorations en termes de jouabilité. Cependant est-ce suffisant pour frapper un coup de circuit ? La réponse dans ce test complet !

FICHE TECHNIQUE DE MLB THE SHOW 24

  • Date de sortie : 19 mars 2024
  • Style : Sports et Simulation
  • Classement ESRB / PEGI E / PEGI 13
  • Développeur : SIE San Diego
  • Éditeur :  Sony Interactive Entertainment et MLB
  • Langue d’exploitation :  Disponible uniquement en anglais
  • Disponible sur PS5Xbox Series X/S , Switch, Xbox One et PS4
  • Testé sur Xbox Series X
  • Prix lors du test : 89,99 $ CA / 69,99 € 
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

L’héritage de Toni Stone

Le nom de Toni Stone vous dit peut-être quelque chose surtout si vous êtes un grand amateur de baseball. Il s’agit de la toute première femme à jouer en tant que titulaire dans une équipe de baseball professionnel dans les années 1950. Inspirée par cette histoire, les développeurs de SIE San Diego ont pris la décision de permettre aux joueurs d’incarner également une femme dans le mode Road to the Show. Ce dernier est sans doute l’un des plus populaires pour la franchise. Le tout ajoute de la nouveauté dans MLB The Show 24 en offrant même des cinématiques et des entrevues en prise de vue réelle pour une meilleure immersion. J’ai grandement apprécié ce traitement différent apporté au fait d’incarner une femme. Contrairement à d’autres jeux de sports, les développeurs ont pris le temps de créer un environnement complet pour apporter encore plus de réalisme. Cela permet de diversifier l’offre du mode carrière qui reste plutôt classique en dehors de ce changement.

Le retour des Storylines

MLB The Show 24 marque aussi le retour du mode introduit l’an dernier intitulé Storylines. Tout comme l’opus précédent, nous avons la chance de revivre certaines histoires reliées à la Ligue majeure de Baseball. Les développeurs proposent d’ailleurs une 2e saison autour de la Negro Leagues. Celle-ci comprend 4 nouvelles histoires et l’équipe a déjà indiqué qu’il y en avait d’autres en route. Cette nouvelle saison est toujours aussi bien produite avec des entrevues et des témoignages réels mélangés à des séquences en jeu pour revivre les moments les plus historiques. De plus, SIE San Diego propose aussi de (re)découvrir la carrière du célèbre Derek Jeter. Pour moi, c’est dans ce genre de contenu que la franchise se démarque réellement. Le tout ajoute une immersion hors du commun en plus d’en apprendre plus. Si vous êtes pour le moins curieux, vous aller adorer sans aucun doute cette portion du jeu.

Les phases défensives dans MLB The Show 24

Parmi les autres nouveautés de MLB The Show 24, on y retrouve la modification des phases défensives. S’il y une mise à jour de jouabilité pour l’attaque, c’est vraiment à la défense qu’on ressent le changement. Les développeurs ont intégré un nouveau système pour tenter de dynamiser ces phases qui peuvent parfois être un peu longues à jouer. Les actions spectaculaires font partie de l’ADN de la Ligue majeure de baseball et il est désormais un peu plus compliqué de les réaliser. Dans les anciens opus de la franchise, le temps ralentissait et nous n’avions qu’à nous diriger du bon côté pour que notre personnage pour réussir. Cette fois-ci, il faut compléter un petit jeu de touche le plus rapidement possible tout en visant correctement. Cela ajoute un peu de variété dans les séquences défensives. De mon point de vue, j’ai tout de même trouvé que le système était parfois trop similaire surtout dans le mode carrière.

Les modes plus classiques

Du côté des modes plus standard de MLB The Show 24, on retrouve très peu de nouveautés. Il y a toujours le mode Diamond Dynasty qui est essentiellement l’Ultimate Team à la façon SIE San Diego. Le mode franchise est aussi présent et propose toujours de prendre les rênes de votre équipe favorite et de l’amener au sommet. Pour finir, le mode March to October permet de vous concentrer sur les moments principaux de la saison proposés pour découvrir si vous pouvez accéder aux éliminatoires.

Une sortie multiplateforme

Depuis quelques années désormais, la ligue oblige SIE San Diego de commercialiser les jeux, comme MLB The Show 24, sur la grande majorité des plateformes. Ce n’est pas la première fois que je le mentionne lors d’un test d’un opus de la série. Le fait de sortir le titre sur l’ancienne génération de console semble nuire au développement global afin d’améliorer le rendu visuel. Oui le titre est plutôt joli, surtout pour ses effets de lumières. Néanmoins, on ressent qu’on a atteint les limites du moteur utilisé. J’espère que ce problème sera résolu prochainement afin de continuer de proposer une ambiance et un rendu visuel de qualité. Surtout que plusieurs rumeurs indiquent que de nouvelles plateformes verront le jour d’ici la fin 2024/début 2025.

Verdict de MLB The Show 24

MLB The Show 24 propose une expérience un peu plus complète que les derniers opus avec notamment l’ajout d’un chapitre entièrement féminin pour son mode carrière. Sans oublier que le mode Storylines propose encore plus de contenu qu’auparavant et mélange le monde réel et virtuel. C’est clairement dans cette direction que l’équipe de SIE San Diego doit se diriger afin de varier au maximum l’expérience. De son côté, la modification des phases défensives est intéressante, mais demeure assez timide. Sans oublier que les modes classiques proposent très peu de nouveauté. Je conseille principalement le jeu pour ceux qui auraient peut-être laissé passer l’édition de l’année dernière.

MLB The Show 24
Test de MLB The Show 24 : un peu de chaleur pour le printemps
L'introduction d'un penchant féminin au mode carrière
Un mode Storylines toujours aussi complet
L'amélioration des phases défensives
Un contenu toujours aussi conséquent
Peu de nouveauté dans les modes classiques
Un aperçu visuel qui vieillit de plus en plus
8
Print Friendly, PDF & Email
author avatar
Marc-Antoine Bergeron Côté
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.