Shark HydroVac Pro VD200C

[Test] Nettoyeur 3 en 1 sans fil Shark HydroVac Pro WD200C

Un des premiers gros achats que j’ai fait en déménageant de chez mes parents il y a 7 ans, c’est un bon aspirateur de qualité. À l’époque, j’avais lu beaucoup de tests et j’avais arrêté mon choix sur la Shark Rocket HV300C parce qu’il était abordable, léger et facile à trainer. Depuis, j’ai essayé d’autres types de produits comme plusieurs robots et des appareils à différents budgets, mais le constat est toujours le même. Je dois passer en double avec une moppe et une balayeuse. Mais voilà qu’arrive une solution sans fil 3 en 1 qui pourrait résoudre le problème: la Shark HydroVac Pro WD200C. Voici mon constat après deux semaines d’utilisation.

Caractéristiques Shark HydroVac Pro WD200C

CouleurLilas foncé
Dans la boîteNettoyeur sans fil 3 en 1 Shark HydroVac™ Pro
Nettoyant concentré multisurfaces Shark HydroVac™, 355 ml
Plateau de rangement
Antimicrobienne
Filtre
Dimensions28.09 cm L x 24.92 cm W x 111.07 cm H
GarantieLimitée de 3 ans
Prix399,99$ CAD

Pour plusieurs types de surfaces

L’appareil se veut une combinaison 3 en 1 entre une vadrouille, un aspirateur et un système autonettoyant. On doit donc tout d’abord remplir le petit réservoir du dessus qui indique clairement la quantité d’eau et de solution nettoyante à mettre. Ce serait difficile d’être plus intuitif que ça. Puis, avec le bouton d’allumage qui se situe au-dessus de la poignée, l’HydroVac va se mettre en marche.

La fonction de base est recommandée pour nettoyer tout ce qui est plancher dur. Sur le site officiel, on parle de bois dur, carrelage, marbre et revêtements en stratifié ce qui est donc assez standard. Franchement, elle est très efficace pour tout ramasser et laissait très rarement des particules trainées même au premier passage. On a principalement du plancher en bois d’ingénierie et des dalles de céramique et elle faisait du bon boulot sur les deux. Tout ce qui nécessite parfois plusieurs passages, c’est pour les petites granules de bois que nous utilisons pour la litière des chats.

Ce qui m’a le plus surpris par contre, c’est le nettoyage qu’elle fait sur le tapis. Celle-ci s’active avec le bouton en forme de losange sur la poignée. Elle va vraiment en profondeur et le système de brosse rotative permet de mieux ramasser les petites roches qu’on ramène dans nos bottes l’hiver. Le seul problème que j’ai noté c’est que l’aspiration ne semble pas se rendre tout à fait jusqu’au bout de la base. Alors, lorsqu’on arrive à un obstacle comme un mur, on peut laisser quelques poussières en bordure. C’est là qu’on voudra passer à plusieurs reprises et dans les deux directions.

Shark HydroVac Pro WD200C

La combinaison 3 en 1 qui me convient

Ensuite, j’apprécie les multiples fonctions de l’appareil parce qu’elle les fait bien. J’ai essayé un robot qui faisait justement le combo entre la balayeuse et la moppe, mais la 2e fonction était minime. C’était l’équivalent de tout simplement passer un léger chiffon humide d’eau sur le plancher. C’est très limité et ça ne va pas du tout en profondeur. Il n’y a pas vraiment de frottement pour enlever les taches et on utilisait que de l’eau et donc aucun produit de nettoyant.

Avec la Shark HydroVac Pro WD200C, c’est tout le contraire. La brosse rotative fait le boulot pour nettoyer la grande majorité des traces sur le plancher. Il y a juste ce qui est plus collant et qui requiert un frottage accru qui va y échapper. Et, comme je le mentionnais précédemment, la solution concentrée laisse une très bonne odeur derrière en plus de bien nettoyer. Parlant de celle-ci, au moment d’écrire ces lignes, elle n’était pas encore disponible en achat individuel. Par contre, elle le sera très prochainement sur Amazon, Sharkclean, Home Depot et Canadian Tire. Je mettrai à jour l’article avec les liens appropriés, car elle sera disponible.

Enfin, le troisième élément de l’appareil, c’est son aspect autonettoyant. En fait, c’est la base qui est autonettoyante et il faut simplement la placer sur le socle de recharge et appuyer sur le bouton démarrer. Il faut s’assurer d’avoir la moitié du récipient rempli du produit nettoyant et en quelques secondes elle sera nettoyée. La seule partie qui est manuelle, c’est le réceptacle avec la poussière et l’eau usée qu’il faut nettoyer et sécher. Encore une fois, c’est très facile à faire, car chaque morceau se détache et peut donc être bien rincé. Qui plus est, les débris solides sont séparés du liquide alors c’est très pratique.

Plutôt légère

Puis, au niveau de la maniabilité, la Shark HydroVac Pro WD200C n’a rien à envier aux appareils à gros prix. J’ai été très surpris de voir à quel point elle est légère même avec le réservoir d’eau plein. Elle se manipule particulièrement bien et les petites roues diminuent grandement la friction avec le sol. De plus, les petites lumières qui se situent à l’avant me permettent de mieux voir les coins plus sombres sous certains recoins.

Le petit reproche que j’ai à lui faire par rapport à la maniabilité, c’est que la base n’est pas complètement flexible. Et donc, lorsqu’on va vouloir s’étirer pour passer dans des endroits plus éloignés, elle va se soulever au lieu de rester au sol.

De plus, je n’arrivais pas à faire la surface complète de mon condo avec un seul récipient. On parle ici d’environ 1150 pi². Heureusement, on peut la remplir assez rapidement. D’autre part, l’autonomie de la batterie ne m’a pas paru énorme non plus, mais j’imagine que c’est le compromis à faire pour le poids léger de l’appareil et son prix très abordable.

Verdict sur la Shark HydroVac Pro WD200C

Pour conclure, le nettoyeur 3 en 1 Shark HydroVac Pro WD200C est désormais un de nos appareils principaux de nettoyage. Le fait d’avoir enfin un bon appareil qui fait la moppe et la balayeuse avec un seul passage sans laisser de trace va nous faciliter la vie. C’est d’autant plus important chez nous avec trois animaux qui laissent des poils partout. En plus, avec un entretien facile à faire et une économie d’eau assez importante par rapport à une vadrouille régulière, c’est que du positif. C’est une recommandation facile à faire et j’espère qu’elle vous facilitera la vie comme la mienne.

Print Friendly, PDF & Email
author avatar
Anthony Gravel
Anthony est notre rédacteur chef et il écrit des tests depuis une dizaine d'années. Il a d'abord commencé avec le podcast de l'Épée Légendaire avant de rejoindre Geeks & Com' quelques années plus tard. On peut dire qu'il aime presque tous les styles, mais il a quand même un petit faible supplémentaire pour les jeux narratifs et les JRPG !