Tizen : Samsung en « Gear » ouverte contre Android ?

1

Samsung Tizen

Loin de moi l’idée de rouvrir le vieux débat sur les rapports entre Samsung et Google débuté après le lancement du Samsung Galaxy S3. Toutefois, malgré une réconciliation récente et une entente cordiale en apparence, les deux géants risquent selon moi d’entrer en concurrence directe dans un futur pas si lointain.

Samsung / Google : des rapports meilleurs notamment sur les appareils mobiles avec Android

Officiellement leurs rapports n’ont jamais été aussi bon. Les deux firmes se sont entretenues récemment au sujet du marché des smartphones et ont conclu un accord de licences croisées pour les 10 années à venir. Ainsi, chacun aura le droit d’utiliser les brevets de l’autre sans restriction. Ils s’offrent ainsi une protection mutuelle contre les attaques de Microsoft, Apple, les consortiums ou les grands méchants patent trolls qui profitent des brevets pour s’enrichir à coup de procès souvent long et coûteux.

De plus, et si les rumeurs s’avèrent exactes, Samsung aurait renoncé à déployer sur tous ses appareils sa nouvelle interface dévoilée en même temps que la nouvelle gamme Galaxy Tab Pro suite à des discussion avec Google. Ce dernier aurait vu d’un mauvais oeil Magazine UX, à mi-chemin entre Windows Phone et Android, qui dénaturait selon la firme l’expérience utilisateur Android qu’ils essaient de créer.

Du fait de la part de marché de Samsung dans la mobilité, il aurait été gênant de laisser cette interface non désactivable se propager à tous les appareils de la gamme Galaxy. Cela reste bien évidemment des rumeurs mais une intervention courtoise ne me surprendrait pas le moins du monde.

Interface Samsung Galaxy Pro - CES 2014 - Geeks and Com

De son coté, Google a cédé la firme Motorola au chinois Lenovo pour presque 3 milliards de dollars. Ça ne parait pas mais la politique tarifaire agressive du Moto G aurait pu être une épine dans le pied du coréen sur le long terme. A présent, Samsung va pouvoir contre-attaquer sans risquer de froisser son partenaire qui n’est plus un concurrent direct.

Enfin, il est important de noter qu’à l’horizon 2015, Samsung réfléchirait à stopper sa production de laptop sous Windows pour se concentrer sur ChromeOS. C’est une belle preuve de sa confiance envers Mountain View si cela venait à se confirmer.

Une bataille pour les objets connectés entre Tizen de Samsung et Android de Google

Et pourtant mon petit doigt me dit que les positionnements stratégiques des deux firmes pourraient se heurter plus tôt qu’on ne le pense.

Tout d’abord, et même si vous le savez sûrement déjà, Samsung prépare en collaboration avec Intel un OS pour mobile: Tizen. Ce système d’exploitation, on en a dit beaucoup de choses. Pendant longtemps, on a entendu que Samsung voulait se passer totalement d’Android et ainsi augmenter ses profits grâce à son propre store d’application.

Puis on a oublié cette stratégie, trop risquée, pour supposer une entrée sur le marché par un smartphone bas de gamme. Le but, grignoter tranquillement la place d’Android à l’aide de mobiles à bas prix, le temps que Tizen arrive à maturité.

C’est plausible, mais à mon avis ce sera long et difficile de recréer l’écosystème applicatif que Google a eu bien du mal à constituer ces cinq dernières années.

Mais les enjeux sont bien moindres qu’il y a deux ou trois ans et les profits à venir ne sont plus dans le smartphone. Les deux acteurs sont bien conscients que le marché ne va pas tarder à s’essouffler et doivent regarder vers l’avenir: les objets connectés. Et à y regarder de plus près, les deux firmes se préparent à s’affronter dans au moins deux marchés: le wearable computing et la maison connectée.

D’un coté Google finalise son projet Google Glass, pourrait préparer une montre connectée basée sur GoogleNow et se prépare à entrer en force dans le monde de la domotique par l’intermédiaire de la société Nest rachetée récemment. Cet environnement connecté fonctionnera bien évidemment sous Android et le projet Android @ Home dévoilé lors de la Google I/O 2011 va ressortir des cartons incessamment sous peu soyez-en surs.

En parallèle Samsung, un poids lourd du secteur Hi-Fi, électro-ménager et multimédia se prépare à sortir la seconde version de sa montre connectée : la Samsung Gear 2  et Samsung Gear 2 Neo remplaceront désormais la Samsung Galaxy Gear. Un changement de nom qui est loin d’être anodin puisque le terme Galaxy est réservé chez Samsung aux appareils sous Android. Vous l’aurez compris, la Gear fonctionne sous … Tizen.

Samsung Gear 2 et Gear Neo 2

Si j’ai vu juste, les partenaires d’aujourd’hui risquent de se livrer bataille à coup de partenariats et de produits contrôlables à distance, du réfrigérateur jusqu’à la machine à laver. La question est maintenant de savoir lequel de ces écosystèmes gagnera cette bataille…

Alors posons-nous les bonnes questions. Pourquoi un tel changement chez Samsung ? Pourquoi ne pas avoir conservé le travail effectué sur la Samsung Galaxy Gear pour sa nouvelle itération ? La réponse est simple à mon avis : Tizen est la solution choisie par Samsung pour équiper ses prochaines gammes d’appareils connectés.