C’est en 1997 que le tout premier Shadow Warrior a vu le jour. Afin de ne pas tomber dans les oubliettes de la mémoire des joueurs,  l’équipe de Flying Wild Hog et de Devolver Digital nous on proposé un reboot en 2013. Ce dernier, malgré quelques défauts, a été largement apprécié par la communauté et c’est avec une joie non dissimulée que nous accueillons à bras ouverts le deuxième opus de cette franchise. Shadow Warrior 2 est-il à la hauteur ? L’équipe de Geeks and Com’ va tenter de répondre à cette question avec ce test effectué sur PC.

Fiche technique

  • Date de sortie : 13 octobre 2016 
  • Style : Jeu de tir à la première personne
  • Classement ESRB/PEGI ESRB M / PEGI 18
  • Développeur : Flying Wild Hog
  • Éditeur : Devolver Digital
  • Langue d’exploitation : Anglais, sous-titré français
  • Disponible sur PC, Xbox One et PS4
  • Testé sur PC
  • Prix lors du test : 43,99 $ CA / 46,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Un grand retour

Après le reboot, les joueurs attendaient avec impatience une réelle suite de Shadow Warrior. Ce deuxième opus était, donc, très attendu par la communauté vidéoludique. On y retrouve une nouvelle fois Lo Wang qui doit éliminer lesdifférents ennemis ainsi que de puissant boss dans des niveaux plus ou moins grands offrant une difficulté progressive. Le tout avec une vue à la première personne.

Cinq années ont passé depuis que Lo Wang a brisé l’alliance établie entre la crapule qui lui servait de patron et les dieux antiques du Royaume des Ombres. Malgré la noblesse de ses intentions, Lo Wang a involontairement bouleversé l’ordre du monde, créant un nouvel espace où humains et démons vivent côte à côte. Notre protagoniste enchaîne les missions afin de rétablir l’ordre et de réparer le chaos semé lors du premier Shadow Warrior. Une nouvelle fois, on retrouve un héros arrogant connu pour sa brutalité légendaire et ne souhaitant que faire le bien pour s’enrichir.  Sans aucun doute, le personnage que l’on incarne de nouveau est l’un des points forts du jeu. À plusieurs reprises, je me suis retrouvé à rire comme un fou devant les dialogues et l’arrogance de Lo Wang face à la situation catastrophique dans laquelle il se trouve. L’humour est bel et bien au rendez-vous, n’ayez crainte !

On ne change pas une recette gagnante

Nageant sur le succès de son prédécesseur, Shadow Warrior 2 ne change pas la formule et propose un gameplay dynamique, violent et bien sanglant. Les contrôles sont très nerveux et encore une fois on retrouve la possibilité d’effectuer des bonds vers l’avant, l’arrière et sur les côtés tout en pouvant réaliser des doubles sauts. Que vous soyez un expert de la franchise ou encore un débutant, il est très facile de s’adapter à ce genre de jeux. La plupart des combats peuvent être terminés selon la façon que vous désirez et vous pouvez, donc, adapter le personnage à votre style de combat favori. Les développeurs du studio Flying Wild Hog souhaitaient proposer la même ambiance et les mêmes sensations de jeux que dans le reboot de 2013.  Objectif accompli avec Shadow Warrior 2 qui propose une fluidité hors du commun qui le démarque sans aucun doute des autres FPS disponible sur le marché.

Système de compétence classique

Shadow Warrior 2 propose d’améliorer les différentes compétences de Lo Wang au fil de votre aventure. Même si cet aspect RPG demeure intéressant, on remarque que la distribution que vous effectuez sur les différentes catégories disponibles ne change pas grand-chose sur la façon de jouer. C’est simple, dans ma partie j’ai maximisé l’utilisation de mes points de compétences sur la force et la santé. Mon frère, lui, s’est plutôt concentré sur la résistance aux éléments et le pouvoir du chi, une sorte de jauge de mana pour vos coups ou encore votre régénération de santé. Même si tous les deux ont a abordé une approche différente, nous avons rapidement constaté que le résultat était le même et que ce système de compétence n’était pas assez utilisé et ne modifiait pas assez notre façon de jouer. Un choix qui, selon moi, aurait dû être plus assumé par les développeurs.

Un univers procédural

La création de mondes procéduraux est du plus en plus populaire sur les expériences vidéoludiques. Bien entendu, quelques fois, on n’assiste à aucune révolution à ce niveau et l’on vient rapidement à se demander pourquoi avoir perdu du temps sur ce genre de fonctionnalité. C’est également un commentaire qui peut s’appliquer à Shadow Warrior 2 avec oui des phases de création aléatoire, mais que l’on remarque peu ou voir jamais. Les seules différences est que lorsque vous repassez sur une zone déjà explorée il se peut que 1 ou 2 objets aient bougées ou qu’encore là où il y avait des ennemis, et bien il y en a plus, etc. Il manque cruellement de diversité dans la génération procédurale de ce monde. Encore une fois, on remarque que l’équipe de développement a tenté d’apporter des améliorations et des nouveautés, mais il semblerait qu’ils n’aient pas été jusqu’au bout de leur idée.

Shadow-Warrior-Screen-2Une interface peu ergonomique

Autre défaut de ce Shadow Warrior 2 est son interface qui apporte une lourdeur à un jeu pourtant si fluide . Le tout est relié avec la personnalisation de vos armes. Ces dernières peuvent être modifiées afin d’améliorer leur force ou encore leur pouvoir élémentaire. Le joueur doit récupérer des gemmes distribuées aléatoirement en éliminant différents ennemis. Ceux ayant déjà joué au reboot, commencent déjà à comprendre. Avec le nombre d’adversaire que vous allez tuer lors de votre aventure, vous vous retrouvez avec un paquet de gemmes. Un aspect intéressant, car on peut modifier un peu comme on le souhaite ses armes. Cependant,  l’interface de l’inventaire est loin d’être ergonomique et on se mélange facilement.

Conclusion

Shadow Warrior 2 propose une belle suite au précédent opus tout en apportant son lot de nouveauté. On y retrouve un protagoniste toujours aussi hilarant avec un humour tout droit sorti des années 80. La possibilité de refaire l’ensemble des missions du scénario principales avec 4 de votre ami en coop est aussi l’un des points forts du titre développé par Flying Wild Hog. D’un autre côté, les nouveautés apportées et mises de l’avant ne semblent pas être assumées complètement afin de ne pas décevoir la communauté. On se retrouve, donc, avec des éléments de RPG qui ajoutent une lourdeur considérable au jeu alors que ce dernier propose un univers et un gameplay très fluide. Shadow Warrior 2 est encore perfectible, mais l’expérience proposée est bien amusante.

 

NOTES
Note d'enthousisasme
7.5
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.