Le film d’animation Coco raconte l’histoire d’un jeune garçon prénommé Miguel, qui rêve de devenir musicien comme son idole Ernesto de la Cruz, le plus grand musicien du Mexique. Malheureusement, depuis plusieurs générations, la musique a été bannie de sa famille. Afin de prouver son talent et convaincre sa famille, il se retrouve dans un endroit très coloré et tout aussi étonnant, le pays des morts. Durant son aventure, Miguel fait la découverte de la véritable histoire de sa famille.

Fiche technique

  • Date de sortie : 22 novembre 2017 (Canada) | 29 novembre 2017 (France)
  • Genre : Animation, Aventure, Fantastique
  • Classement : Tous publics 
  • Réalisé par : Adrian Molina et Lee Unkrich
  • Distributeur : Walt Disney Pictures
  • Titre québécois : Coco

Une histoire touchante

Coco est un film différent des productions précédentes. C’est une histoire simple qui représente bien la réalité des personnes vivant au Mexique. Il n’y a pas d’animaux  ni d’objets qui parlent. L’absurdité est moins présente et c’est pour le mieux. Il n’y a pas d’incompréhension dans le film, la ligne du temps est linéaire et facile à comprendre. Au début du long métrage, on m’avait fait part qu’il y allait avoir cinq chansons durant le visionnement. Ma première réaction a été : pas encore un film d’animation transformé en comédie musicale ! J’ai eu totalement tort, les chansons sont très bien justifiées dans l’histoire et bien exploiter. Étant donné que c’est une histoire plus réaliste que les autres productions du genre, le film est très touchant et j’ai même eu quelques larmes qui ont coulé et ça m’a pris quelques minutes afin de me remettre de mes émotions. Coco va droit au cœur et touche n’importe quel auditoire, peu importe l’âge.

Petit cours d’histoire ! La fête des Morts plus connue sous le nom de El día de los Muertos est la fête traditionnelle la plus importante du Mexique. Le 1er novembre est le jour des enfants décédés et le 2 novembre est dédié aux adultes disparus. Cette fête consiste à célébrer la mémoire des disparus en installant un autel décoré d’objets du défunt. On peut y déposer des têtes de mort en sucre, le traditionnel pain de los muertos ou encore de la nourriture préférée de la personne décédée. De plus, famille et amis déposent des fleurs, des bougies, des croix et plantent de nouveaux arbustes. Dans la culture mexicaine, la mort est plutôt perçue comme une moquerie que de la peur. C’est également à ces journées-ci que la musique bat son comble avec des spectacles de mariachis.

Donc, l’histoire de Coco est très bien représentée par la culture mexicaine et par cette fête traditionnelle qui a lieu chaque année. Voici d’ailleurs quelques images très colorées représentant la fête des Morts au Mexique.

Un monde coloré et éblouissant

Disney est reconnu pour faire des productions cinématographiques assez colorées. Cette fois-ci, le tour est joué ! L’agencement des couleurs et l’utilisation des couleurs vives sont très bien réussis. Tout au long du visionnement, j’étais ébloui par la qualité et l’éblouissement de ces couleurs. En utilisant, la fête des morts comme inspiration, ce n’est pas difficile de prendre la décision d’utiliser cette gamme des couleurs étant donné que c’est une fête très colorée. De plus, de film en film, Pixar se démarque par sa direction artistique incroyable. Lorsqu’on pense que la limite a été atteinte, et bien non, Pixar travaille dur pour remonter la barre plus haute qu’elle était initialement. C’est étonnant de voir à quel point, les images sont magnifiques et comprennent de nombreux détails. Chapeau à l’équipe, ils ont relevé tout un défi !

Prise de conscience

Tout le long du film, plusieurs valeurs sont véhiculées d’une manière exceptionnelle. La famille est au cœur de l’histoire. L’importance d’être avec sa famille est très importante. Elle sera mise en retrait par la volonté de devenir un musicien, mais au cours de son aventure, Miguel va comprendre que des actions ont été prises pour protéger la famille de la musique. Cette dernière va aussi comprendre le point de vue du jeune garçon qui souhaite réaliser son rêve.

La croyance et la spiritualité sont des valeurs bien exploitées et présentes dans le film également. La fête des Morts est une fête traditionnelle où l’on célèbre la mémoire d’un membre de la famille. L’importance d’honorer les disparus en faisant un autel, en le décorant, en y déposant des objets appartenant au défunt, toutes ces actions dans le film relèvent de la réalité. On peut remarquer dans le long métrage que c’est très important pour la communauté de préparer cette fête festive et colorée. Même dans le pays des morts, la croyance et la spiritualité sont présentes. Comme quoi, même si nous ne sommes plus sur terre notre âme reste intacte et va se préserver jusqu’au moment ou personnes ne se souviendra de nous. Lorsque c’est le cas, notre âme se disparaît.

Les valeurs qui sont abordées dans le film sont la famille, l’ambition, la volonté, les origines, les ancêtres, la vieillesse, la mort, l’oublie, la maladie, la passion, l’amour, la croyance et la spiritualité.

Conclusion

Le film d’animation Coco surpasse mes attentes. Les derniers films du grand studio américain se ressemblent de plus en plus. Cette fois-ci, Pixar se démarque par sa simplicité, son originalité, ses valeurs véhiculées et sa direction artistique colorée et éblouissante. Je recommande fortement ce film tant aux enfants qu’aux adultes. Vous allez sûrement ressortir de la salle avec une larme à l’œil. Une belle sortie familiale à prévoir à votre agenda.

 

NOTES
Note
9
PARTAGER

Diplômée en Animation et recherche culturelle à l’UQAM, grande admiratrice de films d’animation, oui oui parce que je suis un enfant dans l’âme. Je suis une passionnée de cinéma, de séries télé québécoise et américaine, de musique, de livres, de spectacle d’humour et tout ce qui concerne la culture.