Après avoir complètement remodelé son système d’opération mobile avec iOS 7, Apple visait plus grand avec iOS 8. L’entreprise voulait cette fois-ci miser sur l’approfondissement de l’intégration entre OS X et iOS, l’ajout de nouvelles fonctions diverses ainsi que l’ouverture aux développeurs. C’est exactement ce qu’ils ont présenté à la WWDC en juin. Après quelques mois d’évolution, de développement et de raffinement, Apple livrera iOS 8 à un appareil compatible dès mercredi. Nous avons la version finale depuis un moment d’installée sur nos appareils,donc voici un compte rendu de iOS 8 qui vous présentera la nouvelle version de l’OS d’Apple dans tout son ensemble.

La continuité de l’union de iOS et OS X

Une des grosses nouveautés dans iOS 8 est Continuity, qui permet de prendre des appels vocaux avec un iPad (ou un Mac) et même de répondre à des SMS (les « Green Bubbles », comme disait Craig Federighi). Nous avons trouvé cette addition fortement intéressante puisqu’il nous était possible de communiquer via SMS avec tous nos contacts avec notre iPad, réduisant ainsi la dépendance à notre iPhone. Même histoire avec les appels, mais nous recommandons d’utiliser le mode haut-parleurs ou avec écouteurs mains libres parce que, honnêtement, il n’est pas encore tendance d’utiliser des téléphones de 7,9″ ou 10,9″… Mais ça ne devrait pas trop tarder.

Le deuxième avantage de la nouvelle union entre les appareils et systèmes d’exploitation d’Apple est Hands-Off. Continuer un email d’un appareil à un autre est vraiment utile. Juste un matin, je rédigeais un email sur mon iMac et étant pressé, j’ai dû quitter avant de terminer mon courriel. Heureusement, avant de partir, j’ai ouvert Mail avec le raccourci sur mon écran verrouillé et je suis tombé dans le même courriel en rédaction, que j’ai pu le terminer dans le train.

Spotlight : la recherche universelle sous stéroïdes

Bien sûr que la recherche universelle dans iOS 7 était fonctionnelle. Mais beaucoup moins que celle sous iOS 8. Nous nous sommes retrouvé plusieurs fois à utiliser Spotlight pour chercher des informations et fort souvent, nous avons été vraiment satisfait des réponses et des suggestions proposées par iOS. Maintenant avec des informations sur des restaurants et lieux à proximité, des recherches et du contenu de l’iTunes Store suggérés ainsi que plusieurs autres nouveautés dans le système. Exemple du quotidien, au lieu d’ouvrir Plan pour trouver la gare du train que je devais prendre, j’ai simplement entré « Gare » dans Spotlight qui m’a immédiatement suggéré « Gare de Deux-Montagnes ». J’ai trouvé cela rapide et utile. C’est une forte amélioration dans iOS que nous avons hâte de voir évoluer.

La galerie de photos améliorée

Avec iOS 7 nous est venue une toute nouvelle application Photos qui a automatiquement classé nos photos en ordre temporel selon les informations provenant des données EXIF. Maintenant, Apple propose une recherche sur ces mêmes événements temporels ou endroits où ont été prises ces photos, très utile pour une recherche de photo en particulier. Nous avons cependant préféré les nouvelles fonctions d’édition de photos que nous avons bien aimé utiliser lorsque certaines de nos photos ne nous satisfaisaient pas initialement. Quelques ajustements de couleurs et de lumière plus tard, une toute autre photo! Et si le résultat vous plait, appuyez sur le coeur pour la mettre dans un album spécial pour les photos favorites. Simple et bien pensé. À noter que la caméra sous iOS 8 bénéficie de nouveautés, dont la gestion manuelle de l’exposition ainsi que l’enregistrement « time lapse » de vidéos. Nous aurions aimé avoir plus de nouveautés pour la caméra, cependant.

iMessage en 2014 : selfies et clips audio au rendez-vous

En premier lieu, iMessage est l’une de nos fonctions préférées et celle nous utilisons le plus pour communiquer avec notre cercle de contacts. Communiquer avec l’application est maintenant encore plus facile, convivial et disons-le, amusant que jamais. J’ai particulièrement apprécié l’envoi de messages audio qui s’est avéré très utile lors de séances d’entraînement où il m’était absolument impossible d’utiliser ma concentration pour écrire des messages : un seul bouton de microphone sur lequel appuyer et relâcher une fois le message dicté, puis c’est fait. Il y a aussi un bouton pour prendre des selfies et les envoyer directement sans quitter l’application. À noter que les messages et photos envoyés peuvent être éphémères si l’émetteur le désire. Même si l’envoi de selfies est agréable, je doute cependant de ses chances contre Snapchat dans l’envoi de photos éphémères.

Quelques additions pour iCloud

Après avoir fortement amélioré ses forfaits iCloud, Apple offre maintenant son propre service de stockage en ligne nommé iCloud Drive, qui il fonctionne très bien et qui permet de téléverser des fichiers allant au moins jusqu’à 7,6 Go (plus gros fichier en notre possession en ce moment). De plus, les fichiers des applications iCloud se retrouvent également dans le iCloud Drive, ce qui permet l’ouverture de fichiers dans diverses applications autres que celles d’origine, ce qui fait du bien dans iOS.

Les deux autres nouveautés sont plus simples : iCloud Photo Library et iCloud Family Sharing. La première est géniale : toutes vos photos synchronisées dans le nuage sur tous vos appareils, et les éditions s’appliquent sur tous les appareils. J’attendais cette évolution de PhotoStream depuis un moment déjà et son utilisation est très conviviale. Je n’ai malheureusement pas pu tester iCloud Family Sharing puisque pour tester la fonction, il faut que les Apple IDs aient la même carte de crédit enregistrée sur le compte.

Santé, le nouveau hub de compilation de données de fitness dans iOS 8

Mon iPhone 5s a calculé et compilé mes pas et la distance que je parcoure de façon journalière depuis 3 mois grâce à l’introduction du co-processeur M7. La nouvelle application Santé rassemblera et compilera les données provenant d’autres appareils fitness connectés. Étant donné que je n’en possède pas, je ne peux m’exprimer sur ce sujet. Pour ce qui est de la compilation faite directement avec mon iPhone, j’ai été plutôt satisfait, bien que posséder un appareil fitness connecté est pratiquement requis pour profiter de l’application.

IMG_0170

Une plus grande ouverture de iOS aux développeurs

Une des grandes annonces de iOS 8 fut son ouverture. Il est maintenant possible de changer le clavier par défaut (qui, d’ailleurs, a eu une excellente mise à jour avec QuickType avec iOS 8) par un des tierces partis sur l’App Store. Aussi, les applications pourront communiquer entre elles et agir sur le système et les applications de base. Finalement, des widgets seront présents dans le Centre de notifications. Malheureusement, le fait qu’aucune application supportant ces nouveautés ne soit disponible dans l’App Store au moment où ce test a été rédigé, nous n’avons pu tester ces trois nouveautés, mais nous croyons en leur efficacité et croyons aussi qu’elles changeront la vision du monde envers iOS.

Nous sommes très satisfait et optimiste face au futur de iOS avec son ouverture. Les utilisateurs seront comblés et cela ouvre tout un nouveau marché pour les développeurs de claviers (Swipe, SwiftKey, etc.), ainsi que pour de meilleures applications qui communiqueront entre elles.

Performances et autonomie

Un classique datant des débuts de iOS : sa performance. iOS 8 ne fait pas changement. Les applications s’ouvrent et se ferment rapidement, sans délai ou ralentissement. La navigation Web est super fluide et les pages se chargent toujours aussi bien, et dans Safari sur iPad, le Tab View est maintenant disponible pour rejoindre OS X. Le multitâche est aussi très fluide et il vous accueille désormais avec une liste des plus récents contacts avec qui vous avez communiqué. J’ai adoré cette addition qui s’est révélée utile à plusieurs reprises pour contacter quelqu’un vite fait. Bref, performances toujours aussi bonnes pour iOS dans sa huitième itération.

Pour l’autonomie, iOS 8 n’a malheureusement pas apporté de « Project Volta » comme Google l’a fait pour Android. Il faudra se contenter de la même autonomie que iOS 7.1.2 offrait, ce qui en soi n’est pas négatif, mais l’amélioration du côté de l’autonomie est toujours une bonne chose.

D’autres éléments de iOS 8

Une des choses les plus importantes et que nous avons le plus apprécié du reste de iOS 8 est le fait que l’on peut désormais interagir avec les notifications quand elles arrivent sans quitter notre application actuelle. C’est un ajout apprécié et que certains utilisateurs de BlackBerry 10 pourront reconnaitre. Répondre aux SMS et iMessages n’a jamais été aussi simple et rapide. Les autres applications qui seront mises à jour pour supporter les notifications actives amélioreront de beaucoup l’expérience d’utilisateur.

Le design de Mail a aussi été revu pour permettre des actions beaucoup plus rapides avec les emails dans la boîte aux lettres, comme marquer un courriel comme lu, archiver ou supprimer. Pour iPhone et iPad, il est maintenant possible de faire glisser un email en composition pour accéder à d’autres courriels si une information est nécessaire mais enfouie dans un autre message.

Encore du chemin à faire

Bien qu’iOS 8 soit la plus grande amélioration d’iOS à ce jour, il ne faut pas croire qu’elle est parfaite. En effet, il y a quelques éléments dans le système d’exploitation qui ne nous ont pas plu.

Premièrement, la fonction «Hey Siri », qui permet d’activer Siri sans toucher à l’iPhone ou à l’iPad, requiert que l’appareil soit branché à une source de courant, donc si vous souhaitez utiliser la fonction et que votre appareil n’est pas branché, pas de chance. Il m’est arrivé, alors que j’étais en voiture, de vouloir appeler quelqu’un mais comme je n’avais pas branché mon iPhone, je n’ai pu profiter de la nouveauté. Un peu désagréable.

Ensuite, Maps ne supporte toujours pas les transports publics dans iOS 8 et me force donc à utiliser Transit pour mes déplacements en transport en commun. J’aurais aimé ne pas avoir besoin d’une application tierce et me servir uniquement de Apple Maps.

Finalement, avec de plus en plus de bons clients email (Mailbox, pour ne nommer que lui) et des navigateurs Web alternatifs (Google Chrome, Opera, etc.), beaucoup d’utilisateurs souhaitent changer d’applications par défaut mais iOS 8 ne le permet toujours pas. Bien qu’il ait désormais ouvert son Nitro JavaScript Engine aux développeurs pour améliorer les navigateurs Web, il est impossible de changer d’applications par défaut. Étant un utilisateurs des apps et services d’Apple, cela ne me dérange pas mais dernièrement, je suis temporairement passé chez Opera pour la navigation Web étant donné que j’arrive très serré ce mois-ci avec mon utilisation de données lorsque je suis à l’extérieur sans Wi-Fi. Normalement, cela ne me dérange pas mais je peux comprendre les utilisateurs qui utilisent d’autre services ou qui voudraient économiser leurs données.

Merci à Jean-François Roy pour les captures d’écran!

Conclusion

Avec iOS 8, Apple se positionne très bien face à la compétition Android et Windows Phone. L’ouverture que propose maintenant le système avec les widgets, les extensions et les claviers tierces plairont sans aucun doute à certains utilisateurs d’Android qui souhaitaient justement ce genre d’ouverture de la part de Cupertino. Un système stable, rapide et des nouvelles fonctionalités très intéressantes font qu’Apple risque de ramener des gens à son écosystème qui est encore plus attrayant avec Continuity et Hands-Off. Avec de nouveaux iPhone et un nouveau système d’exploitation repensé et plus ouvert, Apple démontre que l’entreprise est toujours dans la course et encore plus puissante qu’à pareille date l’an dernier pour affronter la compétition.

NOTES
Design
8
Performances
10
Partie logicielle
9
Autonomie
8
Clavier
8
Écosystème
10
PARTAGER

Montréalais étudiant à l'UQÀM en communications médias numériques, expert dans les technologies mobiles et mordu de fitness.