Breve de comptoir - Noobs - 3Bienvenue dans ce deuxième numéro de « Brèves de Comptoir », la chronique qui vous rapproche au plus près des événements de la culture geek qui se déroulent dans vos bars favoris. Tournois de jeux de plateaux, soirées à thème, rencontres… Geeks and Com’ vous propose de revivre, comme si vous étiez, ces moments de convivialité parfois saupoudrés de compétition !

Un connu au bar

Le 23 avril est un jour à marquer d’une pierre runique car Lille voyait débarquer pour la première fois les Noobs, à l’occasion de la convention Geek Days. Le Dernier Bar avant la fin du Monde ne pouvait pas passer à côté de cette venue historique. L’occasion pour les fans du grand Nord de les rencontrer autour d’une bière, faute de cervoise.

Ils sont arrivés presque incognito dans l’endroit bondé dont plus une table n’était libre et ont été rapidement installé dans un coin canapé tranquille pour prendre le temps de se reposer après une journée de convention. La soirée venait de commencer et tous, verre à la main, profitait de ce soir de week-end.

L’aventure Noob a commencée en 2008, ce qui en fait des vétérans (ou des ancêtres, comme vous préférez) du web

Ici ou là certaines discussions portaient sur le premier jour des Geek Days qui venait de s’achever, mais la plupart s’animaient autour de la trilogie des films Noob ou de leurs débuts. Certes, au Dernier Bar, des noobs et autres joueurs de tout genre, il y en a tous les jours, alors qu’est-ce que ceux-là ont de particulier pour mériter une soirée à eux et être au cœur des conversations ? Eh bien, malgré leur nom, ils ne sont pas, à proprement parler, réputés pour leurs parties de jeux vidéo mais pour être les acteurs de l’une des web-séries francophones connues. L’aventure Noob a commencée en 2008, ce qui en fait des vétérans (ou des ancêtres, comme vous préférez) du web. Devenus des spécialistes du « trans-médias » avec des bandes-dessinées, des romans et autres mini-jeux, leur histoire est avant tout une web-série, se concluant par trois films, dont le dernier sortira en février 2017.


Mais si je les qualifie des vétérans, c’est aussi parce qu’ils ont été des précurseurs en étant les premiers à utiliser le thème du MMORPG et ses codes. La fable de départ de Noob porte sur les aventures quelques peu épiques de la pire guilde du jeu « Horizon » dont les membres essayent laborieusement d’atteindre le niveau cent. Une belle plongée pleine d’humour dans l’univers du jeu vidéo en ligne pour les initiés, qui y trouvent forcément des situations qu’ils ont déjà vécu, comme pour les novices qui comprennent enfin ce monde étrange. C’était donc ces « noobs » là que vous auriez pu croiser au comptoir du Dernier Bar de Lille à l’occasion de leur première venue dans les Hauts-de- France.

Sans leurs costumes ils deviennent même difficiles à reconnaître

Il était près de 20h30 quand ceux-ci sont sortis de espace VIP pour se mêler aux diverses tables. Pas question de faire comme lors de la venue de Bruce Benamran (e-penser) où les fans avaient dû faire la queue pour le rencontrer à tour de rôle. C’est aux invités de naviguer de table en table ou au comptoir et de taper la discute. Sans leurs costumes ils deviennent même difficiles à reconnaître, dispersés ainsi au milieu de tout ce monde. Ils ont l’air tellement… normaux. Fabien Fournier, le réalisateur (qui joue également le rôle de Fantöm) est installé au comptoir, à croire qu’il n’a pas eu le temps d’aller beaucoup plus loin avant d’être interpellé. Il n’en bougera d’ailleurs pas beaucoup.

Anne-Laure (Gaea dans la série) elle a choisi une technique un peu différente : elle n’est pas descendu dans la salle principale avec les autres mais a pris une chaise pour s’asseoir à une table et discuter tranquillement, stratégie de « l’inconnu à une table » qu’elle adoptera tout au long de la soirée.

Loin des rencontres un peu stéréotypées des conventions, la soirée avait deux avantages non négligeables : le bar et cette magie capable de rappeler que les Noobs sont des geeks comme les autres

Les autres baladent à droite à gauche entre photographies, discussions et autographes, ne s’asseyant pas vraiment aux tables mais prenant le temps de parler avec tous ceux qui viennent vers eux. Alors qu’en début de soirée tout le monde était assis, il devient maintenant beaucoup plus compliqué de circuler, les gens s’étant levés pour rencontrer les acteurs. Le bar semble s’être encore plus rempli et les conversations couvrent très largement la musique. On ne peut pas dire que l’atmosphère soit calme, mais elle est loin d’être aussi survoltée que dans la queue à un stand de convention. C’est une sorte de calme après la tempête. Et c’est presque en catimini que Philippe (Bartémilius), Florence (Nostaria) et P.-A. (Tensirock) partent vers 22h30, tandis que Fabien, Anne-Laure et Mathieu (Ystos) restent encore un peu, pour être sûr de voir tout le monde.

Loin des rencontres un peu stéréotypées des conventions, la soirée avait deux avantages non négligeables : le bar et cette magie capable de rappeler que les Noobs sont des geeks comme les autres, et ça, c’est fort !

Crédit photos : Etienne Meyer

PARTAGER
Tombée dans la marmite de la culture geek étant enfant grâce à un grand frère fan des Chevaliers du Zodiac et autre Albator, difficile pour moi de renier cet héritage pour tenter d'entrer dans le moule à l'adolescence. Aujourd'hui j'assume enfin pleinement ma part de geekerie en m'enfermant dans des caves à la lumière des bougies pour lancer des dés torturés en côtoyant d'autres de cette espèce...