Test de The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel 2 ― De retour à Erebonia

The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel fût ma révélation de la dernière année alors que le jeu a finalement fait le saut en Amérique du Nord et en Europe au mois de décembre et janvier respectivement. D’ailleurs, il faut remercier XSEED Games d’avoir enfin importé le jeu du Japon plus de deux ans après sa sortie. Moins d’un an plus tard, voilà que la compagnie nous propose Trails of Cold Steel 2, la suite directe de l’aventure de Rean et de ses compagnons de la classe VII. Est-ce que ce second chapitre poursuit sur le même élan ?

Fiche technique

  • Date de sortie : 6 septembre 2016 
  • Style : Jeu de Rôle
  • Classement ESRB/PEGI ESRB T / PEGI 12
  • Développeur : Nihon Falcom
  • Éditeur : XSEED Games
  • Langue d’exploitation : Anglais et Japonais
  • Disponible sur PlayStation 3 et PlayStation Vita
  • Évalué sur PlayStation Vita
  • Prix lors du test : 49,99 $ CA / 34,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

**Alerte Spoilers** Je vous conseille de finir le premier titre avant d’aller plus loin.

Trails of Cold Steel 2 nous plonge un mois après les événements de la fin du premier opus qui avait laissé notre protagoniste Rean Schwarzer dans une mauvaise position le forçant a abandonner ses camarades. Grâce à la puissance de son super robot Valimar, il se transporte à l’autre bout du continent de retour dans son village natal d’Ymir. Outre le robot, seul le compagnon félin d’Emma, Celine a fait tout le chemin avec lui. C’est finalement Toval Randonneur, le guerrier membre de la guilde des Bracer, qui retrouve notre héros. Malheureusement, durant ce mois où il devait récupérer, la guerre civile a éclaté entre les factions d’Erebonia. Peu de temps après, Elise, la sœur de Rean et la princesse Alfin se font kidnapper. Notre protagoniste n’a d’autre choix que de retrouver ses amis de classe éparpiller un peu partout dans le monde afin qu’ils lui viennent en aide pour retrouver sa sœur et ramener la paix au pays.

Un scénario aussi enlevant que le premier

Le premier opus de la série a pris plusieurs heures avant de se mettre en branle. On comprend lorsqu’on considère la quantité de personnages principaux présents. Si je me souviens bien, il avait fallu plus d’une dizaine d’heures avant de vraiment embarquer pleinement dans l’action. Malheureusement, Trails of Cold Steel 2 ne font pas vraiment différemment. Comme il faut tranquillement traverser pratiquement tout le pays pour retrouver nos camarades de classe, vous avez intérêt à vous armer de patience. La bonne nouvelle, c’est qu’on vous fait quand même revisiter des endroits iconiques du premier opus. D’ailleurs, plusieurs personnages vont se souvenir de vous et se remémorer des actions que vous avez faites pour les aider par le passé. C’est toujours amusant même s’il s’agit de personnages très secondaires. Le jeu propose même quelques fladhbacks à plusieurs endroits afin de vous remémorer ce qui est arrivé.

La bonne nouvelle c’est qu’une fois que cette longue première moitié du jeu est passée, l’action reprend de plus belle aux grands plaisirs des amateurs de la série. Encore une fois, Trails of Cold Steel 2 propose un scénario rempli d’intrigue et de revirements inattendus qui vont vous surprendre autant sinon plus que la révélation de la vraie identité de Crow lors du premier opus. Il y a même des personnages iconiques du premier opus qui vont se joindre à votre groupe de combattants. En plus de plusieurs moments surprenants, Trails of Cold Steel 2 prend une approche beaucoup plus personnelle pour chacun de ses personnages. On comprend davantage l’impact qu’à la guerre sur chacun ainsi que sur leurs proches en plus de nous faire découvrir la direction qu’ils devront prendre. Chacun vient d’un milieu différent et vit une situation familiale unique dont plusieurs ont même des membres de la famille directement impliqués dans le conflit. C’est intéressant de les voir faire leur propre petit bout de chemin individuellement et de les voir grandir à travers l’aventure. Bref, la force principale de Trails of Cold Steel 2, c’est qu’on se sent encore très investie dans le scénario et encore plus envers chaque membre de la classe VII.

Quelques nouveautés

Trails of Cold Steel 2 reprend aussi là où il l’a laissé avec des mécaniques de combats et une excellente profondeur au niveau de la jouabilité. Le titre de Nihon Falcom met toujours le côté tactique de l’avant puisqu’il vous force à bien déplacer vos personnages sur le terrain et à faire la bonne attaque ou la bonne habileté au moment opportun. Par contre, le jeu n’innove pas énormément en comparaison avec le titre précédent. On n’y retrouve que quelques ajouts qui demeurent quand même amusants. D’abord, il y a l’option Overload qui, une fois entièrement chargée, permet à deux membres de votre équipe d’enchaîner un total de trois attaques sans interruption des ennemis. De plus, chacune d’elles est assurée d’être des coups critiques et les pouvoirs magiques seront exécutés instantanément. Bref, c’est le temps de sortir l’artillerie lourde. Il faut aussi s’assurer de trouver chaque trésor secret qui vous permettra de débloquer la fonction Overload. Chaque pair de personnage peut faire un Overload, mais pour certains, il faudra la trouver.

Puis, la fin du premier opus avait aussi introduit un nouveau type de combat : des batailles de mégas robots. Dans Trails of Cold Steel 2, nous avons droit à un bien plus grand nombre de ces combats et les mécaniques ont été poussés un peu plus loin. J’étais toujours content de participer à une telle bataille, car ça fait changement des autres affrontements.

Mais l’addition que j’ai le plus aimée, c’est l’arrivée de l’immense vaisseau volant qui sert de nouvelle base pour Rean et ses compagnons et qui remplace, en quelque sorte, le campus de l’école dans le premier opus. Sur celui-ci, il est possible de recruter d’anciens camarades de classe afin qu’ils vous aident à vous entraîner pour les combats et pour gérer les magasins. Pour moi, il n’y avait rien de plus satisfaisant que de voir mon vaisseau tranquillement se remplir de visages familiers. C’est grâce à ce véhicule que le jeu encourage davantage l’exploration puisqu’il nous permet de voyager instantanément d’un point à l’autre.

Les mêmes défauts

Malheureusement, comme je vous le mentionnais d’entrée de jeu, le titre souffre encore de quelques défauts qui étaient aussi présents dans le premier opus. Je vous ai mentionné le début très lent, mais il y a aussi le rythme qui est brisé à maintes reprises par la présence du nouveau donjon qui remplace la vieille école que nous faisait visiter le jeu lors de chaque chapitre. Ceux-ci ne sont toujours pas très amusants et nous proposent des mécaniques un peu trop simplistes. Je pouvais endurer le tout pour un opus, mais je suis vraiment déçu que les développeurs aient ramené quelque chose de semblable dans Trails of Cold Steel 2. Le JRPG offre déjà une énorme profondeur et le rythme de l’histoire se voit ralenti grandement par ces donjons.

En conclusion

En conclusion, The Legend of Heroes: Trails Cold Steel 2 m’a grandement plus encore une fois dans son ensemble grâce à un excellent scénario et une solide jouabilité. Même si ça fait plus de 100 heures que je parcours cet univers, je me sens plus engagé que jamais et j’ai déjà très hâte de connaître la suite de l’histoire. Cependant, cette fois il faudra être patient, car le troisième opus n’est toujours pas disponible au Japon. En attendant, les nombreux personnages très attachants ainsi que les vilains tous plus fous les uns que les autres vont continuer d’habiter mes pensées d’ici la sortie du prochain opus.

Test de The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel 2 ― De retour à Erebonia
"The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel 2 poursuit l’excellent scénario que le premier opus avait mis en place avec des personnages toujours aussi attachants et plusieurs moments inattendus. On y retrouve aussi la même profondeur de jouabilité, mais aussi les mêmes petits défauts du chapitre précédent. Cependant, les amateurs de JRPG qui ont apprécié la série adoreront chaque minute des nombreuses heures de l’aventure qui vous attend."
8.5
Print Friendly, PDF & Email
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE