Un mois après la sortie de The Heist, Insomiac Games nous revient avec le deuxième épisode du contenu téléchargeable de Marvel’s Spider-Man: Turf Wars. Notre test de The Heist avait été une belle surprise étant donné qu’il était tout près du même niveau de qualité le contenu d’origine. Est-ce que ce nouvel épisode suit la même tendance ou prend-il la tangente de plusieurs contenus additionnels?

Fiche technique

  • Date de sortie : 20 novembre 2018
  • Style : Action / Monde ouvert
  • Classement ESRB / PEGI ESRB T / PEGI 16
  • Développeur : Insomniac Games
  • Éditeur : Sony Interactive Entertainment
  • Langue d’exploitation : Disponible en anglais, sous-titres en français
  • Exclusif au PlayStation 4
  • Prix lors du test : 13,49 $ CA / 7,99 € 
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

La guerre de la Maggia

Dans l’univers des comics de Marvel, la Maggia est un organisme criminel similaire à ce que l’on connaît comme étant la mafia. Elle contrôle donc une grande partie des activités criminelles dans le New York de Spider-Man. Aperçu quelque peu dans le chapitre précédent, notre héros a cette fois affaire à Hammerhead, un des Don de la Maggia. Ce dernier a réussi à mettre la main sur l’équipement militaire de l’organisation paramilitaire Sable International et déclare ensuite la guerre aux autres Don de la Maggia.

Pour arriver à régler ce conflit, Spider-Man se lie une fois de plus avec la capitaine Yuri Watanabe de la police de New York et tente par tous les moyens d’arrêter Hammerhead avant que la ville ne soit à feu et à sang. Hammerhead, comme son nom l’indique, possède un front en métal dont il se sert comme arme. De plus, sa stature et sa force lui donne un avantage impressionnant sur ses ennemis.

Un vrai vilain?

Pendant mon test, je ne peux pas vraiment dire que j’ai pu voir en Hammerhead un vrai vilain d’envergure. Bien que Black Cat n’en était pas une non plus en terme de réputation, la relation avec Spider-Man l’amenait à un niveau d’intérêt supérieur pour le joueur. Ce n’est pas le cas de Hammerhead, loin de là. De plus, on ne relate pas du tout dans le scénario d’où il vient ou même ses aspirations. Donc, outre sa volonté de contrôler le crime organisé, il est plutôt terne et sans saveur.

Par contre, il faut quand même noter que la relation que Watanabe va avoir avec Hammerhead est, en quelque sorte, un des seuls points du scénario valant qu’on s’y attarde. En effet, pendant les événements de la guerre de la Maggia, plusieurs policiers des équipes chapeautées par Watanabe tombent au combat et ceci l’amène à prendre personnel le conflit. De ce fait, un énorme désir de vengeance monte en elle.

Un contenu moins efficace

Ce qui m’avait plu et impressionné dans The Heist était le fait que je ne voyais que peu de différence entre ce contenu téléchargeable et le jeu de base. Je m’attendais en quelque sorte à ce que Turf Wars soit sensiblement pareil à son prédécesseur. Toutefois, j’ai été en quelque sorte, déçu du contenu proposé. Bien sûr, le scénario est correct dans la mesure où Hammerhead peut être intéressant, mais le côté crime organisé et mafia est efficace.

Spider-Man: Turf Wars - Screwball

Néanmoins, pour ce qui est des autres choses à effectuer dans l’extension, Screwball est de retour à nouveau avec le même genre de défi de combats et de rapidité dans le but d’accumuler des adeptes à sa chaîne Internet. Également, des forteresses d’Hammerhead doivent être démantelées où la seule et unique chose que nous devions faire est de battre tous les ennemis. Donc, c’est plutôt mince comme contenu comparativement à ce qu’il avait été présenté dans The Heist. Toutefois, je ne dois pas oublier de mentionner la présence de nouveaux costumes qui sont quand même intéressants posséder dans son inventaire même si ceux-ci ne sont que cosmétiques.

Spider-Man: Turf Wars - Costume

Pour les amateurs de combat

Un élément est particulièrement frappant lorsque nous embarquons dans Turf Wars. On dirait que pratiquement tout le contenu, que ce soit au niveau de l’histoire que des autres éléments à effectuer, qu’ils ont été conçu pour les amateurs de combat. En effet, les séquences de batailles sont continuelles et sans arrêt. Outre quelques petits passages où nous devons utiliser un spiderbot, la totalité des missions tournent autour des combats corps à corps.

Bien que Marvel’s Spider-Man ait bien réussi à rendre les combats rapides et enlevants, ce qui faisait du jeu de base et de la première expansion des jeux de haute qualité, la redondance de Turf Wars est plutôt agaçante. Néanmoins, les séquences de combat s’y trouvant sont amusantes, mais surtout plutôt difficiles par rapport à ce qu’on avait connu par le passé.

Spider-Man: Turf Wars - Suit

Conclusion

Comme précédemment mentionné, je m’attendais à ce que Turf Wars possède le même niveau de qualité que ce que nous avions pu voir dans le premier chapitre du contenu téléchargeable de Marvel’s Spider-Man, The Heist. Toutefois, j’ai été déçu par ce qui m’a été présenté. Bien qu’il s’agit quand même d’une bonne addition au jeu de base, il n’est pas aussi intéressant que son prédécesseur.

Si vous êtes un amateur des combats dans Marvel’s Spider-Man, vous y trouverez probablement votre compte étant donné que Turf Wars semble vouloir faire plaisir aux amateurs de cette façon de faire évoluer notre héros. Si vous préférez les missions furtives ou l’utilisation massive de gadgets dans le scénario, vous serez peut-être un peu déçus.

Finalement, la présence de Hammerhead ne m’a pas impressionné elle non plus. J’ai trouvé le personnage plutôt vide et sans saveur même si je crois qu’Insomniac Games aurait pu le rendre plus intéressant dans un scénario plus solide.

NOTES
Note d'enthousiasme
6.5
PARTAGER
Gamer depuis le moment où il a lancé ses premiers œufs sur Birdo dans Mario bros 2, François partage ses moments libres entre sa PS4, sa guitare et un terrain de soccer.Ses journées normales tournent autour des technologies de l'information où sa profession de géomaticien lui permet d'être geek même dans son milieu de travail.