Sans doute un des jeux les plus attendus depuis un bon moment, Marvel’s Avengers quitte le grand écran pour s’installer sur votre console de salon. Après avoir gardé le silence depuis 2017, le titre sort enfin de l’ombre grâce à plusieurs détails dévoilés durant la conférence de Square Enix. Or, on nous proposait aussi une présentation supplémentaire sur place, à l’E3, avec enfin des extraits jouables. On vous révèle tout ce qu’on a pu voir sur ce jeu fait par Crystal Dynamics et Eidos Montréal.

Je ne doute plus

Après une présentation proposant une date de sortie (15 mai 2020), mais aucune séquence de jouabilité, on commençait à avoir des doutes envers Marvel’s Avengers. Or, après une présentation derrière des portes fermées, on peut vous confirmer que les doutes se sont dissipés.

On a pu voir le jeu en action pour la première fois avec une séquence de 30 minutes de gameplay. Laissez-moi vous dire que c’était impressionnant et que je suis encore plus sur le « hype ».

Pour faire un comparatif rapide, au fond Marvel’s Avengers c’est comme Spider-man PS4 sous stéroïdes. On retrouve la même perspective et le même genre de combat dynamique qui a été popularisé avec Batman Arkham. Cependant, on contrôle cinq personnages avec des styles de combats très différents les uns des autres. Selon moi, c’est ce qui va rendre l’expérience encore plus intéressante que les titres précédemment cités.

De l’action continue

Je dirais que durant la majorité de la présentation de Marvel’s Avengers, j’avais la bouche grande ouverte en admiration devant ce que je voyais. Ce qui est cool avec les films, c’est que l’on passe souvent un combat à changer de la perspective d’un personnage à l’autre. Or, c’est un concept assez similaire que l’on a expérimenté dans la démo.

Bien que ce soient des personnages distincts, ils avancent ensemble et on se rend toujours à notre objectif en passant de l’un à l’autre. Ça fait très scénarisé et linéaire, mais ça me va si la trame narrative et la prise en main sont bonnes.

Marvel’s Avengers était très en vue sur le plancher de l’E3

Thor et son marteau

Bref, tout a commencé avec Thor qui nous a montré toute l’étendue de sa force divine. Ce qui m’a plu le plus dans son cas, c’est son marteau qui semblait avoir une âme à lui seul. On peut l’utiliser à profusion pour pulvériser les ennemis ou les coincer pour ensuite les ramener quand bon nous semble.

Bien sûr, le dieu du Tonnerre peut aussi utiliser cet élément de la nature à profusion. Un de ses pouvoirs spéciaux est justement de faire s’abattre la foudre sur tous les ennemis qui l’entourent. C’est puissant et très satisfaisant.

Iron Man et son arsenal

Ensuite, on a vu Iron Man en action dans Marvel’s Avengers. Durant la majorité de cette séquence, le personnage flottait horizontalement à quelques mètres du sol et lançait ses faisceaux d’énergie. Ça amenait une perspective différente des autres personnages et le tout semblait très fluide. En volant, il pouvait sélectionner plusieurs cibles à la fois pour les éliminer d’un coup de missile chaque.

Il peut aussi s’adonner à des puissants combats au corps à corps lorsqu’il met les pieds au sol. Comme puissante attaque, c’était un barrage de missiles qui est venu se débarrasser d’un gros groupe de méchants.

Hulk détruit tout sur son passage

Quelques instants plus tard, Hulk a sauté d’un vaisseau pour venir écraser quelques ennemis. On a vraiment senti toute sa puissance avec ses coups particulièrement percutants. Les particules du sol voletaient à gauche et à droite à chacun de ses coups. Il s’est même permis de soulever un énorme bloc de béton pour se débarrasser de plusieurs ennemis d’un coup.

Évidemment, on a eu la chance de voir le « Hulk Smash » en action et le petit garçon en moi avait vraiment les yeux brillants. Mais ce que j’ai trouvé le plus cool, c’est lorsqu’il a prit un méchant dans chaque main pour ensuite les faire éclater l’un contre l’autre grâce à un grand coup de bras.

Le Capitaine et son bouclier

La séquence suivante de Marvel’s Avengers nous a plongé dans la peau de Captain America qui s’est servi de son bouclier. En plus de pouvoir atteindre les ennemis à distance avec celui-ci, il a une puissante attaque qui élimine toutes les menaces à porté de lui d’un coup. Visiblement, les combats de Captain America sont ceux qui ressemblent le plus à ceux de Batman puisque c’est beaucoup de combats au corps à corps. Qui plus est, le bouclier pourrait facilement être remplacé par un batarang.

Black Window est tout simplement badass

Enfin, celle qui m’a le plus impressionné, c’est l’agent Romanov. Black Widow a eu droit à un combat vraiment intense contre le Taskmaster. En plus de démontrer toute l’étendue de son agilité en esquivant les coups de manière très fluide, elle était aussi en mesure de donner des frappes bien placées. Je pense que c’est celle qui se rapproche le plus de Spider-Man.

Par contre, la grosse différence c’est qu’elle peut aussi se servir de ses pistolets qui l’aident à garder l’adversaire à distance. Durant le long combat contre Taskmaster, on a vraiment pu voir tout ce qu’elle peut faire. Parlant de ça, c’était encore une fois très similaire aux combats de boss des autres jeux de super-héros.

Un an d’attente avant Marvel’s Avengers

Pour conclure, bien que les personnages de Marvel’s Avengers n’ont peut-être pas l’allure souhaité, on le remarque très peu. La raison étant que notre perspective à la 3e personne nous permet très peu de voir leur visage. Et, en plus, on a tellement l’impression de jouer dans un des films que ça ne m’a pas vraiment dérangé. Même les répliques que les personnages s’échangent durant les combats nous donnent le sentiment d’être dans une suite des films. Bref, quelqu’un peut-il me montrer comment faire avancer le temps jusqu’au 15 mai s’il-vous-plaît?

PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.