Révélé plusieurs semaines avant l’E3, Ubisoft a fait de Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint un des principaux jeux de sa conférence. Étant un des rares qui a osé se montrer avec du gameplay, le titre d’Ubisoft Paris semble très avancé dans son développement. En visite dans la section d’Ubisoft de l’E3, on a pu y jouer pratiquement deux heures. Nos premières impressions sont excellentes et on vous explique pourquoi juste ici.

Un shooter plus réaliste

D’abord, la démo nous a donné l’occasion de jouer en co-op à quatre et c’est sur cela que le jeu mise. À l’instar de Wildlands, Ghost Recon Breakpoint propose une jouabilité qui se concentre surtout sur le côté tactique. D’ailleurs, si on veut faire un comparatif avec The Division 2, par exemple, Breakpoint a une approche plus réaliste. Notre team lead, qui travaille pour le studio, nous rappelait justement que dans celui-ci, un headshot est un headshot.

Malgré l’approche réaliste, notre escouade et nos ennemis sont munis d’équipements très sophistiqués. Pour moi, c’est ce qui rend le jeu beaucoup plus intéressant et c’est fait sans être trop exagéré. On est quand même seulement 4 ans dans le futur donc ça s’absorbe mieux qu’un Call of Duty Advanced Warfare. Entre de puissants drones et quelques gadgets militaires, on est très bien servis.

L’autre aspect réaliste qu’Ubisoft Paris a choisi d’exploiter ce sont les déplacements. Dans Wildlands, il n’y avait pas beaucoup de restrictions. Tu pouvais descendre et monter les côtes les plus abruptes sans trop de difficulté. Cette fois, la physique est beaucoup plus réaliste et on sent que les jambes de notre personnage travaillent fort. On sent même notre héros descendre un peu plus sur les talons. Il en est de même lorsque notre personnage est en mouvement. C’est impossible de se retourner d’un coup sec. On va toujours faire un pas de plus et ensuite se retourner. Je sais déjà que ce n’est pas tout le monde qui va aimer, mais j’aime ce que ça apporte.

Beaucoup de plaisir avec ma Squad

On peut bien nous vendre n’importe quoi et nous faire des promesses, mais ça ne vaut pas grand chose si les jeux ne sont pas amusants. Heureusement, ça n’a pas du tout été le cas ici et toute l’équipe s’est bien amusée. C’est plus facile lorsqu’on est accompagné de d’autres joueurs qui ont de l’expérience avec des shooter comme c’était le cas ici. Je vous recommande donc déjà de vous préparer une Squad.

Ce que j’aime avec Ghost Recon Breakpoint, c’est que tu n’as pas vraiment le choix de parler à ton équipe. Que ce soit pour avoir une bonne composition avec un Assault, un Sharpshooter et un Panther ou pour parler de nos tactiques, le titre promet d’être une vraie expérience sociale.

D’ailleurs, durant la première mission on a bien vu tout le potentiel de bien travailler en équipe avec le Sniper qui éliminait de loin une cible après l’autre pendant que les autres avaient créé une brèche dans le grillage pour semer la pagaille dans la base ennemie. Je pense que c’est la première fois que j’ai autant travaillé en équipe depuis l’époque de Halo 2 et 3. Lorsqu’on communique bien, les Sentinelles de Walker n’ont aucune chance contre nous.

Découvrez l’histoire d’Auroa

L’île d’Auroa est le fabuleux monde ouvert que l’on découvre pour cet opus. Les paysages sont à couper le souffle particulièrement à cause de la flore sauvage qui s’ouvre à nous sur un long champ de vision. Durant une des missions, on devait affronter un énorme drone hyper puissant et il se cachait dans un superbe champ de fleurs rouges. Avec l’effet du vent qui soufflait sur celles-ci, on avait droit à tout un spectacle.

Et parlant du drone, il semble qu’Ubisoft Paris planifie d’offrir plusieurs missions secondaires qui vont nous envoyer détruire d’énormes machines du genre. Selon moi, c’est le genre de chose qui vient prolonger une expérience de la bonne manière. Surtout quand les récompenses en valent la peine et nous permettent de bien améliorer notre perso.

Enfin, les développeurs nous ont expliqué que le studio a multiplié les séquences de cinématiques. Or, c’est vrai que durant ma session j’ai pu en voir plusieurs. Ça me donne l’espoir qu’on va avoir un scénario plus épuré et un méchant principal qui aura un impact important.

Ghost Recoin Breakpoint s’en vient

En terminant, la bonne nouvelle c’est qu’il ne faudra pas attendre très longtemps pour essayer Ghost Recon Breakpoint. D’abord, la bêta sera disponible du 5 au 8 septembre et le jeu sortira ensuite le 4 octobre sur Xbox One, PS4, PC et Stadia. On a bien hâte de se lancer en squad dans ce nouvel opus.

PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.