Disponible depuis 2017 en accès anticipé sur PC et depuis le mois de janvier dernier en version finale, le jeu de cartes développé par le studio Mega Crit Games Slay the Spire est désormais disponible sur la Nintendo Switch. L’occasion était, donc, idéale afin de replonger dans ce savant mélange entre le jeu de cartes et le roguelike. Est-ce que cette version Switch tient la route ?

Fiche Technique

  • Date de sortie : 6 juin 2019
  • Style : Aventure et Stratégie
  • Classement ESRB/PEGI : T / 12
  • Développeur : Mega Crit Games
  • Éditeur : Humble Bundle
  • Langue d’exploitation : Texte et interface en français
  • Testé effectué sur Switch
  • Aussi disponible sur PC et PS4
  • Prix lors du test : 24,99 $ / 21,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur
Bande-annonce de lancement sur Nintendo Switch

Une fusion parfaite

Pour ceux n’ayant jamais entendu parler de Slay the Spire, il s’agit d’un jeu de cartes et de stratégie fusionnant avec le genre du roguelike. On se retrouve, donc, aux commandes d’un héros qui doit réussir à vaincre l’ensemble des ennemis qui se dressent sur son chemin alors que la mort est permanente. En effet, lorsque vous n’avez plus de points de vie, il faut recommencer à nouveau une partie. Les développeurs utilisent un système de génération d’événements et de combats procéduraux afin d’éviter de toujours refaire les mêmes choses. Ce savant mélange de genre est totalement réussi et dès les premières minutes de jeux, j’étais totalement accro. Chaque fois dont je terminais une partie, je voulais immédiatement en lancer une autre afin de me rendre encore plus loin dans le jeu. La fin d’une partie est loin d’être décourageante et nous avons vraiment l’envie de rejouer sans cesse.

L’importance de l’équilibre

Tel qu’indiqué un peu plus haut, Slay the Spire mélange le roguelike avec un jeu de cartes et de stratégie. Pour ce dernier genre, il est parfois difficile d’offrir une expérience équilibrée aux joueurs. Les développeurs ont, cependant, bien travailler et ont aussi utilisé la période d’accès anticipé du jeu en 2017 afin de proposer une difficulté progressive tout en laissant le joueur faire ses propres choix. Au début de chaque tour, le joueur reçoit des cartes et dispose d’un nombre limité d’énergie. Chaque carte utilise de l’énergie, il faut donc être très prudent dans nos choix pour éviter la défaite. Au fur et à mesure de notre progression, nous avons accès à des cartes encore plus puissantes, mais aussi la possibilité d’effectuer des combos pour augmenter notre puissance, notre attaque, notre énergie et bien plus encore. Vous l’avez compris, Slay the Spire est très complet et offre un vrai défi même pour les habituer du genre. Peu importe vos cartes que vous avez, il y a toujours un moyen de remporter un combat. Il suffit de réfléchir et de se servir de sa tête. Il est vrai que certaines cartes augmentent le taux de réussite, mais je n’ai pas retrouvé une seule carte qui est totalement inutile. Le jeu est parfaitement équilibré.

Les cartes disponibles sont très variées

Une TRÈS longue durée de vie

Avec des événements et des combats généré aléatoirement, on augmente rapidement la durée de vie d’un jeu. Slay the Spire offre, en plus, près de 300 cartes, une cinquantaine de combats différents, plus de 50 événements ainsi que 3 héros ayant chacun leurs propres caractéristiques. En effet, dès la fin de votre première partie, vous allez déverrouiller un nouveau personnage jouable. Au total de 3, ces derniers se jouent de manière différente et peuvent facilement s’adapter à votre style de jeu. Parmi les différences entre les héros, on retrouve le nombre d’énergies, le nombre de points de vie ou encore le type de carte utilisé. Sans oublier que chaque jour, les développeurs vous offrent un nouveau défi à relevé avec des modificateurs de parties. Dès votre mort, il est possible de se comparer aux joueurs du monde entier afin de déterminer qui est le meilleur joueur du défi en question. Il est également possible de créer ses propres parties personnalisées. Selon moi, Slay the Spire est l’un des jeux idéal pour la Switch alors qu’il peut occuper votre temps libre pendant quelques minutes, mais aussi offrir une expérience vidéoludique plus riche pour ceux souhaitant faire de plus longues sessions.

Plusieurs événements aléatoires

Une adaptation des contrôles

Le plus difficile sans doute, lorsque l’on effectue un portage d’un jeu PC sur une console pouvant se transporter un peu partout, est que l’on doit garder une jouabilité efficace. Néanmoins, l’équipe du studio Mega Crit Games avait déjà une longueur d’avance alors que les développeurs ont déjà porté le jeu sur les consoles. Slay the Spire se joue, donc, très bien avec la Switch et les contrôles sont aussi efficaces que notre souris d’ordinateur. J’ai même plus apprécié mon expérience sur la console de Nintendo. Les actions peuvent être effectuées très rapidement avec les boutons de la Switch. On gagne selon moi en rapidité.

La navigation dans la boutique est très bien adaptée

Une direction artistique simple et efficace

Slay the Spire n’est sans doute pas le jeu qui remportera le prix de la meilleure qualité visuelle avec des effets et des rendus incroyables. Cependant, le jeu a son style bien à lui et la direction artistique est très soignée. Que ce soit dans les animations lorsque l’on effectue une action ou encore dans la création d’icône simple à comprendre, tout semble être uniforme. C’est d’ailleurs un point extrêmement positif pour moi, car je n’ai pas eu vraiment de mal à me souvenir des effets spécifiques que l’on peux lancer ou ressentir même s’il ne s’agissait que d’un pictogramme. C’est souvent l’un des aspects qui me freine le plus sur ce genre de jeu surtout si on doit constamment regarder dans un wiki que veux dire tels ou tels effets. Sans oublier que le titre propose aussi des Runes et des potions. Il y a, donc, beaucoup d’élément à retenir. Pour comprendre les effets des derniers éléments mentionnés, il suffit que de survoler l’objet en question. Nous n’avons pas besoin d’entrer dans un menu. Que ce soit au niveau de l’interface ou encore dans la création de nos ennemis et de nos héros tout est parfaitement intégrer.

Les effets de particules lors des combats

Conclusion

Pour l’une des premières fois sur Geeks and Com’, je dois absolument conseiller le jeu que ce soit sur sa version Switch que j’ai eue l’occasion de tester ici, mais aussi sur PC. Slay the Spire est sans aucun doute l’une des meilleures expériences vidéoludique que j’ai eu la chance de jouer depuis le début de l’année. Le titre développé par le studio Mega Crit Games est selon moi l’exemple parfait de ce que devrait être un jeu qui se lance en accès anticipé au départ. Pendant près d’un an, les développeurs ont récolté le maximum d’information pour ensuite sortir une version finale pratiquement parfaite. Sans oublier que l’équipe travaille toujours sur des améliorations régulièrement. Que vous soyez un amoureux ou non de ce genre, Slay the Spire est un jeu que l’on doit essayer.

NOTES
Note
9
PARTAGER
Passionné de technologie, de musique, de jeux vidéo, de cinéma et de sports, je suis diplômé en communication. Depuis 2014, j'ai eu l'occasion d'écrire pour de nombreux sites tels que Game-Focus, l'Épée Légendaire et bien évidemment Geeks and Com'. J'ai également animé plusieurs émissions sur le web que ce soit des podcasts et des diffusions en direct notamment sur Gaming Live, l'ancienne Web-Tv de jeuxvideo.com. Je continue d'explorer ma passion pour la vidéo en ayant une chaîne YouTube connue sous le nom d'HypnoticMarc.