La série Yakuza, ça vous dit quelque chose ? Personnellement, je connais le nom, mais pour une raison que j’ignore, je n’ai jamais joué à un seul jeu. Pourtant, tous les éléments sont réunis pour que j’y trouve du plaisir : des mafieux, de la variété dans les missions, une bonne histoire et plus encore. Afin de palier à ce manque, voilà que le studio Ryu ga Gotoku nous arrive avec un jeu très similaire, mais à la fois différent : Judgment. Exclusif à la PlayStation 4, ce titre aidera-t-il ce studio à les faire connaître autrement que par la série populaire Yakuza ? Et si la qualité est au rendez-vous, peut-être que cela aidera à faire connaître Yakuza à une nouvelle cible. Bref, les choses sont en place et c’est le temps de voir si Judgment doit avoir toute l’attention qu’il mérite ou s’il s’agit d’une pâle copie.

Fiche Technique

  • Date de sortie : 21 juin 2019
  • Style : Action/Aventure
  • Classement ESRB/PEGI : M / PEGI 18
  • Développeur : Ryu go Gotoku Studio
  • Éditeur : Sega
  • Langue d’exploitation : Anglais ou Japonais sous-titré français
  • Exclusif sur PlayStation 4
  • Prix lors du test : 69,99 $ / 49,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Une seule petite erreur…

Dans Judgment, vous incarnez Takayuki Yagami, un jeune avocat à l’avenir prometteur. Pourquoi est-il voué à une si belle carrière ? Il a réussi faire innocenter un accusé, ce qui est rare dans le système pénal de ce pays. Cependant, tout n’est pas aussi beau qu’espéré : l’acquitté est un meurtrier qui tue sa copine de plusieurs coups de couteau seulement un mois après sa libération. C’est alors que la carrière de Yagami disparaît à tout jamais.

Plutôt que ne rien faire de bien, Yagami ouvre son agence de détective et décide d’éliminer le mal à la source, soit dans les rues de Kamurocho, son quartier. Avec l’aide de Kaito, un ex-Yakuza, Yagami se voit plonger dans une intrigue offerte par son ancien employeur. Il découvrira que le mal d’autrefois n’est peut-être pas tout à fait disparu.

D’avocat à détective

Une intrigue bien ficellée

Judgment dispose de plusieurs éléments solides qui réveillent notre intérêt très rapidement. Premièrement, l’histoire est très intéressante pour peu que l’on s’intéresse au suspense. Bâti comme un film policier, l’intrigue nous amène à plusieurs endroits que l’on désire découvrir et on finit par en demander toujours plus. Honnêtement, il y a longtemps, que je n’ai pas été aussi captivé par ce qui se passe devant moi, c’est pour dire. Les angles de caméra sont parfaitement placés pour donner l’impression d’être dans un film et ajouter l’émotion nécessaire.

Les différentes phases d’action aident également à créer ce sentiment de faire partie de l’intrigue. Par exemple, il est possible de devoir faire subir un interrogatoire aux personnes que l’on rencontre ou bien chercher des indices dans une ruelle. Peut-être aussi, qu’il faudra se faufiler subtilement chez l’ennemi en étant déguisé ? Bref, le jeu ne manque pas d’imagination pour nous surprendre et surtout pour nous divertir. Cependant, les phases de combat ne sont pas aussi intéressantes. Alors que la grande majorité est trop facile, celles contre les boss peuvent être frustrantes par leur difficulté. Elles manquent également de diversité malgré un point sous-exploité : la position de combat. Combattre un seul ennemi ou plusieurs implique de se battre différemment. L’idée peut sembler bonne mais pas assez travaillée.

Toujours avoir un ami près de soi

Des heures à … rien faire

Dans Judgment, vous pouvez faire tellement d’action qu’il est possible de perdre son temps sans vraiment s’en rendre compte. Un peu comme Grand Theft Auto, on peut se promener dans la ville et faire ce que bon nous semble. Vous avez envie de manger ? Allez-y ! Développer une amitié avec les personnes de la ville ? C’est conseillé. Une petite partie de machine à boules ? Pourquoi pas. Bref, je pourrais vous en dire tellement plus, mais il sera bien plus plaisant de découvrir par vous-même toutes les possibilités.

Cependant, si vous décidez de vous en tenir uniquement à l’histoire principale, vous en avez déjà pour plusieurs heures de jeu qui en valent la chandelle. Le titre est visuellement très bien fait. On constate que le jeu des acteurs ainsi que le doublage était un aspect fort important du studio et le travail derrière cela nous donne un excellent résultat.

Conclusion

Judgment n’est peut-être pas une révolution en soi mais il mérite que l’on s’y intéresse. Grandement inspiré de Yakuza, il dispose d’assez de particularité pour que l’on fasse le tour du début à la fin. Une intrigue prenante qui est difficile à arrêter une fois qu’on s’y met.

NOTES
Note d'enthousiasme
8
PARTAGER
Planificateur numérique de jour, amateurs de jeux vidéo le soir, j'aime pas mal tous les genres et je peux en parler durant des heures, tant que cela se fait dans le respect. Ce n'est pas parce qu'un jeu est mauvais qu'il l'est pour tous. Sauf E.T. sur Atari. Ça, c'est mauvais.