Une critique plus étendue d’Outriders se trouve ici, par mon collègue Marc-Antoine. Ici je fais plutôt le test du port du jeu sur Stadia. L’un des aspects importants de la sortie d’Outriders est sa publication sur à peu près toutes les plateformes. Son Crossplay et Cross-generation. Que vous soyez sur PC, PS4, Xbox series X ou Stadia, vous pouvez tous jouer ensemble. Et ça, c’est pas rien!

Fiche technique

  • Date de sortie : 1er avril 2021
  • Style : Action et aventure
  • Classement : ESRB M / PEGI 18
  • Développeur : People Can Fly
  • Éditeur : Square Enix
  • Langue d’exploitation : disponible en français
  • Disponible sur PC, PS4, Xbox One, PS5, Xbox Series X/S et Stadia
  • Testé sur Stadia
  • Prix lors du test : 79,99$ CAD / 59,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Outriders et le Crossplay

Je l’ai mentionné à de nombreuses reprises depuis quelques mois maintenant, mais je suis convaincu que l’avenir des jeux vidéos se trouve dans l’inclusivité plutôt que dans les cliques. Le crossplay est la façon d’ouvrir les portes et de permettre à tous les joueurs de profiter de leurs passes-temps ensemble, sans les « guerres de consoles » inutiles et plutôt tribales.

Outriders est l’un des premiers jeux à ouvrir le Crossplay aussi largement dès sa sortie. Bon, la fonction est présentement désactivé dû à certains problèmes techniques, mais une fois réglés elle sera activée de nouveau! J’ai quand même pu tester un peu le principe. Sur des plateformes différentes, vous créez un salon avec un code alphanumérique que vous envoyez à vos amis. Ils inscrivent ce code… et c’est tout! C’est aussi simple.

Performance sur Stadia

Comme pour la plupart des titres sur Stadia actuellement, l’endroit optimal pour jouer à Outriders est sur la Chromecast Ultra. Je ne suis pas un professionnel des Codecs vidéos, mais les jeux sont souvent un peu plus flous lorsqu’ils sont joués sur un onglet Chrome sur mon PC. Évidemment, l’avantage de jouer sur Chrome c’est que j’ai accès à ma souris. Et avec un fusil de précision aux commandes de mon Technomage, c’est beaucoup plus létal!

Malheureusement, il m’est impossible de ne pas adresser l’instabilité du port sur Stadia. Après avoir vu sur PC et sur PS5, nous sommes loin des 60 images/secondes. Le jeu roule sur un 30 i/s instable, parfois un peu plus, et il chute à quelques reprises durant un combat ou même des cinématiques. Rien qui nous empêche de jouer ou d’apprécier le jeu, mais après l’expérience sur PS5 il m’est difficile de ne pas faire la comparaison.

Le port Stadia se compare à la version PS4 et Xbox One. Il roule en 1080p mais oubliez le 4K, bien qu’il en offre la possibilité. C’est étrangement plus flou en 4K, en plus d’avoir de la difficulté à conserver le 30 i/s dans la base d’opérations. Je n’ai même pas voulu tester en combat. Les textures n’ont pas les détails que la PS5/Xbox Series/PC offre, mais le jeu n’est pas laid pour autant.

Outriders : Ma recommandation

J’espère sincèrement qu’Outriders aura des mises à jour pour la version Stadia. De nombreux jeux roulent de façon très stable sur Stadia, dont Cyberpunk 2077 qui pourtant causait de nombreux problèmes sur PC et consoles Next Gen. Je crois que Square Enix avait beaucoup d’ambition pour sortir tout partout en même temps, alors je suis plutôt conciliant là dessus.

Cependant, le jeu n’est pas frustrant comme expérience sur Stadia, loin de là! Si vous n’avez pas de PC de jeu puissant ou de consoles PS5 ou Xbox Series, la version Stadia est une option qui est totalement valide. Si par contre vous avez le choix de vous le procurer sur du matériel plus puissant, il est présentement plus stable ailleurs et c’est un fait.

PARTAGER
Un streameur de jeux de variété, des indies au AAA. Adeptes de jeux de rôles comme D&D, je roule la campagne Donjons et Larrons sur Twitch. Passionné des nouvelles technologies, je suis impressionné et investi dans la nouvelle plateforme de Google Stadia