In Sound Mind : visiter l’esprit de ses patients

Être psychologue n’est pas un métier facile.  Parlez-en à Desmond Wales !  Il n’a pas eu une énorme réussite avec ses plus récents patients.  Certains ont disparu, certains ne se présentent plus à ses rendez-vous et une de ses patientes s’est même suicidée.  Alors qu’il est à son bureau, il se réveille au sous-sol dans la zone réservée aux déchets.  Que fait-il là ? In Sound Mind débute sans plus d’introduction.

  • Date de sortie : 28 septembre 2021
  • Style : Action-Adventure
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB T / PEGI 12
  • Développeur : We Create Stuff
  • Éditeur : Modus Games
  • Langue d’exploitation : Sous-titré en français
  • Disponible sur PS5, Xbox Series, Switch et PC
  • Testé sur Xbox Series X
  • Prix lors du test : 44,99$ CAD / 34,99 €
  • Site officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

Histoire de In Sound Mind

In Sound Mind nous plonge rapidement dans l’incompréhension du protagoniste.  Alors qu’il retrouve son chemin pour sortir du sous-sol et retourner à son bureau, il se rend compte que quelque chose cloche.  Certaines portes du bâtiment le « téléporte » chez ses patients et il y en a même une qui l’amène chez lui.  Il finit par trouver une cassette enregistrée par lui-même où il avoue ne plus savoir s’il perd la tête ou pas.  La preuve ultime est qu’il commence même à avoir des discussions avec son chat Tonia.  Lorsqu’il lui dit qu’il ne savait pas qu’elle parlait, elle répond tout simplement qu’il ne lui avait jamais demandé.

À partir de ce moment, Desmond devra revivre les dossiers de ses anciens patients en écoutant les cassettes d’entretien de ceux-ci.  Lorsqu’il les écoute, la porte de son bureau ne s’ouvre plus sur le corridor, mais sur un chemin vers la mémoire du patient en question.

Une fois le chemin parcouru et l’entretien écouté, il entre dans un monde représentant la phobie de son patient où ses peurs sont représentées sous forme de monstruosité.  Il devra donc réussir à vaincre la phobie de ses patients pour espérer comprendre ce qu’il se passe.

Un concept original

Par exemple, un patient avec un excès de colère sera représenté par un taureau enragé tandis qu’une patiente ne supportant plus de se voir dans un miroir sera un esprit devenant violent dès qu’on la regarde.

Chaque cassette/patient dispose de son monde et de son ambiance.  Certains mondes seront plus atmosphériques et angoissants tandis que d’autres miseront sur l’action.  D’ailleurs, chaque monstre se vainc d’une manière différente.  Il ne s’agit pas de leur tirer dessus pour s’en débarrasser.

Votre bâtiment comme point central

In Sound Mind se déroule entièrement dans le bâtiment où se trouve votre bureau de psychologue.  Ce bâtiment de 3 étages possède énormément de zones cachées et de zones inaccessibles.  Le jeu suit un concept simple, mais efficace.  Vous commencerez par accéder à l’appartement de votre premier patient.  En explorant sa demeure, vous trouverez la cassette de votre entretien.  Vous retournerez par la suite à votre bureau pour l’écouter ce qui vous fera vivre la peur de l’individu.  Chaque monde vous donnera un nouvel item qui vous permettra de débloquer des zones inaccessibles du bâtiment principal qui vous permettra d’accéder à des appartements d’autres patients pour obtenir d’autres cassettes et ainsi de suite.

Le point commun de tous les mondes (ainsi que votre bâtiment) est les ombres tentant de vous attraper.  Elles émettent une lumière mauve quand elles patrouillent et cette lumière devient rouge lorsque vous êtes repéré.

Beaucoup de recherches et de puzzles

Vous découvrirez beaucoup d’items au cours du périple dans les dossiers de vos patients, mais ce qui vous servira principalement est une lampe de poche ainsi qu’un morceau de miroir permettant de voir des choses non visibles à l’œil nu.  La lampe de poche ne fonctionne pas éternellement par contre et il vous faudra trouver des piles pour la faire fonctionner.

In Sound Mind mise beaucoup sur l’ambiance et les énigmes.  Il y a des combats, mais ce n’est pas l’atout majeur du jeu.  D’ailleurs, les énigmes sont toutes très logiques et amenées d’une façon qui vous permettra de les résoudre par vous-mêmes sans trop de difficulté.  Vous ne resterez pas bloquer très longtemps et c’est une bonne chose. 

Le morceau de miroir peut également vous aider en voyant des écritures invisibles sur les murs donnant des indices.  Un petit point négatif est les séquences de plateforme.  Les sauts peuvent être parfois imprécis et frustrants.

Il vous faudra utiliser votre mémoire pour mémoriser les différentes zones, car vous trouverez des plans du secteur, mais vous ne pouvez pas l’emporter avec vous.  Ça peut être stressant quand vous êtes poursuivi par une horde d’ombres et que vous tentez de retrouver votre chemin.

Une intrigue vraiment intéressante

Chaque patient est vraiment intrigant et c’est vraiment intéressant de découvrir son histoire.  D’ailleurs, lorsque vous terminez une cassette et que vous retournez à votre bureau pour une discussion avec Tonia, le dossier du patient devient disponible.  Vous pourrez donc lire les notes que Desmond a prises du patient et de comprendre complètement son histoire, car en affrontant ses démons, le tout est un peu énigmatique.

Desmond devra vaincre ses propres démons par le fait même et tenter de faire un lien avec toutes ses histoires n’en ayant aucun en apparence.  Par ailleurs, il vous sera possible de trouver des comprimés tout au long du jeu pour améliorer la santé, l’endurance et autres de Desmond.

Le croque-mitaine est à vos trousses

Dès le début du jeu, vous recevez des appels téléphoniques douteux d’un homme qui ne s’identifie pas.  Il vous accuse d’avoir causé la perte de vos patients.  Il sera à vos trousses durant tout le jeu pour vous faire de beaux « jumpscare » avant de disparaître en riant ou en vous embarrant dans des pièces pour vous piéger avec les démons de vos patients.

Les coups de téléphone morbides se poursuivront pendant tout le jeu et vous aideront de mieux en mieux à comprendre l’histoire.  Il ne vous est pas possible d’affronter le croque-mitaine alors votre fusil, shotgun, morceau de miroir, etc. ne servent à rien contre lui.  Il faut juste tenter de le déjouer.

Côté technique

Le jeu est très fluide et globalement, les effets de lumière sont très beaux.  Je dis globalement, car il y a des zones où l’effet semble granuleux.  Les textures sont détaillées à certains endroits et lisses à d’autres.

La trame sonore est vraiment excellente et composée par un groupe très réputé pour la musique de jeux.  Il s’agit du groupe The Living Tombstone.  Dans les niveaux lugubres, la musique douce et intrigante fait son effet tandis que la musique métal est utilisée lors de séquences d’action.  Les doubleurs font également un bon travail.

Verdict

In Sound Mind est selon moi une réussite.  La façon dont nous découvrons l’histoire et tentons de découvrir si Desmond est véritablement entrain de perdre la tête en revivant les phobies de ses clients est vraiment excellent.  L’intrigue se dévoile de façon énigmatique et ça nous pousse à continuer.  Les combats ne sont pas le point fort du jeu, mais le tout est compensé par l’exploration et les puzzles.  Le croque-mitaine est un bon antagoniste qui ne vous laissera jamais de répit.

In Sound Mind : visiter l’esprit de ses patients
In Sound Mind est une expérience à essayer. Le jeu mise avant tout sur son intrigue et son ambiance pour amener le joueur à se questionner sur le protagoniste et sur ce qui est véritablement arrivé à ses patients. Malgré quelques lacunes, le jeu est vraiment accrocheur et vous aurez beaucoup de plaisirs à arpenter le subconscient de différents sujets.
8
Print Friendly, PDF & Email
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE