Far Cry 6 : un retour aux sources

Pour plusieurs, la série Far Cry est emblématique. Autant elle a permis au genre de devenir ce qu’il est aujourd’hui, autant les développeurs pourraient aller dans toutes les directions. Pour les premiers titres de la série, Far Cry 3 est celui qui a marqué le plus la génération de jeux de l’époque. Le 4 est une pâle copie du 3. Quant à Far Cry 5, Ubisoft nous a permis de partir sur de nouvelles bases. En effet, le style de jeu est différent. Pour une première fois, on peut engager des gens pour nous aider dans nos quêtes. Alors, qu’en est-il de Far Cry 6 ?

À la fois un savant mélange du 5 et du 3, Far Cry 6 arrive avec un engin graphique désuet. Heureusement, l’ambiance de la dictature de Castillo et des tropiques nous font oublier les quelques défauts du plus récent bébé d’Ubisoft. Qui plus est, vous aurez l’opportunité de sélectionner un amigos pour traquer les ennemis. L’ensemble des ingrédients est réuni pour vous offrir un des meilleurs titres de la série.

Fiche technique de Far Cry 6

  • Date de sortie : 6 octobre 2021
  • Style : Action
  • Classement ESRB/PEGI : M17 + / 18
  • Développeur : Ubisoft Toronto
  • Éditeur : Ubisoft
  • Langue d’exploitation : Offert en français
  • Disponible sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X et S, Stadia, Luna et PC
  • Testé sur Xbox Series X
  • Prix lors du test : 79,99$ CAD / 69,99€
  • Site Officiel
  • Version numérique envoyée par l’éditeur

L’histoire

Un triste évènement se produit au courant d’une soirée ordinaire. Vous vous retrouvez alors coincé sur un bateau du dictateur Castillo et vous êtes destiné à mourir. Toutefois, l’improbable se produit et la bateau échoue sur la côte. Votre aventure sur Yara débute alors que vous êtes repêché par une guerrière de la Libertad. Rapidement, vous comprendrez que vous n’êtes pas seul devant cet infâme dictateur qui afflige la peur aux quatres coins des îles.

Le scénario me rappel les débuts de Far Cry 3. Ici, vous aurez le choix entre une femme et un homme pour incarner Dani Rojas. Peu importe le choix, le scénario demeure le même. Ce qui se passera par la suite dépend de vos décisions. Vous aurez comme mission de bâtir vos alliances et de recruter des bandidos. De jolis amigos, animaux assez agressifs de Far Cry 6, pourront aussi être recrutés. Êtes-vous prêt à affronter la dictature de Yara ?

Castillo étend son pouvoir sur Yara comme vous ne pourriez l’imaginer. Même si vous tentez de l’oublier quelques instants, vous risquez de tomber face à face avec une des ses nombreuses toiles, pancartes, etc. à chaque détour emprunté. L’effet est total. Est-ce que Dani Rojas va sauver Yara des Castillo ?

Vous aurez à bâtir des camps, recruter des guérillas, forger des alliances et construire vos armes. Comme le monde est ouvert, tout est à votre portée. Prenez le temps de découvrir les différentes zones pour récupérer le maximum de matériel.

Jouabilité

Sur les consoles de nouvelle génération, Ubisoft augmente les images par secondes à 60. C’est très apprécié pour ce type de jeu. Toutefois, j’aurais aimé un mode Performance + Ray-Tracing. Pour l’avoir testé sur quelques jeux comme Spider Man Miles Morales, c’est tout aussi performant.

Pour ceux et celles qui ont déjà joué à Far Cry 5, vous serez en terrain connu. La prise en main est assez similaire. Toutefois, l’évolution de notre personnage est différente. En effet, vous pouvez toujours gagner de l’expérience, mais vous n’aurez pas de points de compétences à dépenser. Plutôt, les développeurs ont misé sur le fait que vous aurez accès à des armes de niveaux supérieurs ou encore que vous aurez accès à des zones de niveaux plus élevés.

À mon avis, c’est approprié pour le style de jeu. Axé sur l’action, Far Cry 6 nous amène à développer nos armes avec les matériaux récupérés. Nous avons aussi un sac à dos Supremo qui exécute des actions spéciales selon notre choix. L’ensemble de ces éléments apporte de l’originalité à un jeu qui aurait pu être une copie de son prédécesseur.

Pour la première fois de la série, nous pouvons monter un cheval. J’aimerais bien connaître qui a eu l’idée de nous faire chevaucher en vue à la première personne. C’est très difficile guider l’animal et encore, ça peut donner la nausée. Je souhaite qu’une mise à jour vienne offrir la vue à la troisième personne. Dans les camps, cette vue est disponible, pourquoi pas en plein action à l’extérieur de ces derniers ? L’intelligence artificielle est parfois douteuse, mais elle est un peu mieux que dans les derniers opus. Sans être exceptionnelle, elle n’a pas été un frein dans mon immersion de Far Cry 6. Chaque ennemi a ses points faibles et vous devrez apporter des ajustements à votre équipements aux différents établis répartis sur l’archipel.

Far Cry 6

L’ambiance

Ce Far Cry a un quelque chose que les autres n’ont pas. Le retour aux sources combiné à une jouabilité moderne apportent une ambiance unique. Régulièrement, nous commençons une mission accompagnée d’une trame sonore juste et efficace. Le rythme devient vite endiablé et on embarque à 110% dans le jeu ! Je n’ai qu’à penser à ‘’Bella Ciao’’ qui nous berce durant la première mission de Far Cry 6. Rapidement, vous aurez la chance d’entendre d’autres excellentes chansons au fur et à mesure que vous avancez dans le jeu. Évidemment, tout n’est pas qu’une question de musique.

Chaque Far Cry nous a amené un lot de mini-jeux. Pour Far Cry 6, nous avons l’opportunité de faire des combats de coqs ! On peut penser que c’est tout à fait loufoque, mais c’est bien intégré dans le jeu. Et pourquoi pas quelques références à Mortal Kombat un coup parti…

Far Cry 6

Les jeux dont je me souviens le plus sont ceux qui me font vivre à 100% le scénario. La dictature de Castillo nous amène à développer nos alliances pour mener à terme notre quête de vengeance. L’île est plutôt grande et le décor est bien diversifié. C’est certain que j’aurais apprécié un peu de ray-tracing par ci ou par là… Au final, j’ai rapidement oublié l’absence de ces détails pour me laisser porter par un jeu unique et exaltant.

Sous un autre angle, l’archipel de Yara a un bestiaire varié. Les animaux sont présents et la flore l’est tout autant. Plus on grimpe, plus on peut admirer le paysage. Il m’arrivait d’arrêter pour admirer la scène devant moi. Le mode photo est alors très utile ! Les développeurs ont poussé les détails au maximum malgré les limites de l’engin graphique utilisé.

Verdict sur Far Cry 6

C’est un des meilleurs Far Cry des dernières années. Instaurer la liberté contre la dictature de Castillo n’est pas une tâche facile, mais Far Cry 6 guide notre protagoniste au fur et à mesure. En sélectionnant l’ambiance tropicale de Far Cry 3 combiné aux meilleures éléments du précédent opus, Ubisoft réussit un coup de circuit. Si ce n’était pas des limites de l’engin graphique utilisé, le jeu serait proche d’être dans la cour des grands. Les fans de la série vont adorer! Pour les néophytes, c’est un très bon divertissement avec quelques ratés. Heureusement, le scénario est bien fignolé et on pardonne aux développeurs les erreurs par ci par là.

Pour toutes ces raisons, je vous recommande l’achat de Far Cry 6. En plus, nous pourrons incarner les vilains des anciens Far Cry lors de la mise en ligne des prochaines contenus téléchargeables. L’offre est donc bien garnie et vous en aurez pour votre argent.

Far Cry 6 : un retour aux sources
Un scénario intéressant
La trame sonore est excellente
Les amigos sont attachants
Le système de développement du joueur a été revu
Le monde ouvert de Far Cry
L’IA peut parfois être douteuse
Certaines textures ne sont pas au goût du jour
On sent les limites du moteur graphique actuel
9
Print Friendly, PDF & Email
Geeks And Com' est LIVE! Cliquez ici pour venir nous voir!
CURRENTLY OFFLINE