Rollerdrome

Test de Rollerdrome : devenir la nouvelle championne de la ligue

J’ai toujours été un grand amateur du travail du studio Roll7. J’ai passé de nombreuses heures sur la franchise OlliOlli et j’étais très curieux à l’annonce de leur nouveau projet. Intitulé Rollerdrome, ce dernier propose un mélange unique de jeu de tir et de roller. Est-ce que cette nouvelle licence réussit à se démarquer sur le marché ? La réponse dans ce test complet !

FICHE TECHNIQUE

  • Date de sortie : 16 août 2022
  • Style : Action et tir à la 3e personne
  • Classement ESRB / PEGI ESRB M / PEGI 16
  • Développeur : Roll7
  • Éditeur : Private Division
  • Langue d’exploitation : disponible en français
  • Disponible sur PS4, PS5 et PC
  • Testé sur PC
  • Prix lors du test : 29,99 $ CA (19.79 $ CA au lancement) / 29,99 € (19,79 € au lancement)
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Chausser les rollers de Kara Hassan

Dans Rollerdrome, on incarne le personnage de Kara Hassan. Nous sommes alors en 2030, alors que le monde est dominé par les grandes entreprises. La frontière entre la réalité et le spectacle s’efface, et la population se divertit en suivant les excès et la violence d’un nouveau sport de combat sauvage : le Rollerdrome. C’est dans ce contexte que notre personnage tentera de devenir la toute nouvelle championne de cette compétition de la société Matterhorn. Si l’histoire est plutôt une toile de fond qui accompagne la jouabilité, il y a quelques surprises. En effet, les développeurs du studio Roll7 réussissent à nous accrocher à l’histoire via des dialogues ou encore de petite phase d’exploration. N’ayez-crainte, ces dernières sont peu nombreuses. Même si vous n’avez pas envie de tout lire, vous pourrez profiter de l’expérience globale.

Rollerdrome

Redéfinir le genre

Ce n’est pas une surprise, Rollerdrome propose une jouabilité unique mélangeant plusieurs genres. L’objectif de Roll7 est encore une fois de proposer une expérience unique et satisfaisante. Il s’agit, donc, d’un jeu solo d’action et de tir à la 3e personne qui offre une combinaison entre des combats frénétiques et des déplacements fluides. Chaque niveau propose d’affronter plusieurs vagues d’ennemis que l’on doit vaincre les unes à la suite des autres. Néanmoins, ce n’est pas si simple. Un peu à la manière des autres productions du studio, il faut accomplir certains défis et enchaîner les combos. De cette manière, on déverrouille les autres niveaux du jeu. Recommencer les niveaux est particulièrement obligatoire si on souhaite tout terminer à 100 %. Si un joueur souhaite réellement tout faire, il faudra aux alentours de 12 heures de jeu.  De plus, le mode « Ça va saigner » se déverrouille bien plus tard afin de repousser vos limites en relevant le défi ultime en matière d’adresse et d’agilité.

Rollerdrome

Sauter, esquiver et tuer

En termes de jouabilité, Rollerdrome se démarque de la concurrence. Le titre offre une expérience très satisfaisante. On a envie de faire les plus beaux mouvements tout en éliminant le maximum d’ennemis. Les développeurs souhaitent que l’on y joue de cette manière. Par exemple,  on récupère des points de vie en éliminant des adversaires. Pour les munitions, elles se récupèrent en enchaînant, les cascades et les combos. Le didacticiel disponible dès le début du jeu est assez complet et on comprend rapidement les principes du jeu. De plus, les fonctionnalités et les nouvelles armes sont ajoutées aux fur et à mesure des points que vous récoltez. C’est aussi de cette manière que l’on a envie de recommencer d’anciens niveaux afin de les terminer avec des armes plus puissantes. Je trouve que le titre propose un excellent mélange entre adresse et accessibilité. Les néophytes réussiront tout de même à enchaîner les combos. De leur côté, les joueurs avec beaucoup plus d’expérience pourront réaliser des actions spectaculaires tout au long du niveau. , esquiver et tuer.

Rollerdrome

Une variété de défis

En plus de votre pointage et des défis de niveau, les ennemis que l’on affronte sont également diversifiés. C’est l’une des forces de Rollerdrome, alors que les adversaires possèdent leur propre technique. Par exemple, les tireurs d’élite se cacheront dans les hauteurs des niveaux tandis que les plus gros colosses n’hésiteront pas à foncer vers vous. Certains ennemis peuvent être éliminés rapidement tandis que d’autres demanderont un peu plus de temps et de stratégie. Quelques armes ont aussi plus d’efficacité. C’est le cas pour le lance-roquette, mais qui possèdent peu de munitions. Si vous souhaitez utiliser constamment ce type d’arme, il faudra enchaîner les combos pour récupérer suffisamment de munitions. Plus l’arme est puissante, plus il faudra inscrire un nombre élevé de points pour obtenir une balle. Le titre ne propose pas réellement d’options pour modifier la difficulté. Les développeurs estiment que l’expérience est suffisamment équilibrée. Je dois leur donner raison, car je n’ai pas ressenti aucune frustration devant la mort. Néanmoins, les développeurs de Roll7 proposent plusieurs options d’accessibilités pour adapter l’expérience au maximum.

Une direction artistique unique

D’un point de vue visuel, Rollerdrome est assez unique. Si ce n’est pas la première fois qu’un studio utilise ce genre inspiré des comics, Roll7 réussi tout de même a intégré l’ensemble des animations dans le même genre. L’immersion est totalement réussie et si au préalable j’avais quelques réticences sur ce choix artistique, j’ai été charmé. L’enchaînement des décors, des éliminations et des effets visuels en tout genre, est particulièrement réussi. Tout s’harmonise parfaitement à l’aide d’une bande sonore de qualité. Les mélomanes trouveront sans aucun doute leur compte avec le jeu. La musique est intégrée directement à la jouabilité alors qu’elle semble épouser les cascades que vous effectuez.

Conclusion

Rollerdrome est, selon moi, une des belles pépites de 2022. La jouabilité est très bien équilibrée malgré l’absence d’une difficulté modifiable. Les actions que l’on enchaîne offrent une réelle satisfaction tant au niveau sonore qu’au niveau visuel. À ce niveau, la direction artistique permet au titre de se démarquer alors que la technique offre une expérience fluide et spectaculaire. La nouvelle licence de Roll7 devrait sans aucun doute plaire aux amateurs, mais aussi à tous les joueurs qui souhaitent impressionner le monde entier avec des classements en ligne. Si au final, le principe de base est assez simple, l’expérience globale est assez diversifiée pour rarement avoir l’impression de faire la même chose. Je dis bien rarement, car au final il est vrai que l’on recommence encore et encore les mêmes niveaux pour augmenter notre pointage sur ces derniers. Cependant, il s’agit selon moi d’un bien petit défaut pour une expérience de très grande qualité.

Rollerdrome
Test de Rollerdrome : devenir la nouvelle championne de la ligue
Une jouabilité fluide et simple à comprendre
Une direction artistique unique
Une bande-sonore qui améliore l'immersion
Des niveaux et ennemis diversifiés
Un excellent rapport qualité/prix
Un équilibre entre difficulté et accessibilité presque parfait
Quelques joueurs peuvent trouver le jeu répétitif
Un scénario qui aurait mérité une plus grande attention
8.5
Print Friendly, PDF & Email
Verified by MonsterInsights