Disney Dreamlight Valley

Nos impressions de Disney Dreamlight Valley : une aventure magique

Disney est sans aucun doute l’une des plus grosses entreprises de divertissement dans le monde. Peu importe ses projets, l’entreprise américaine réussit à susciter l’intérêt des petits comme des grands. Elle continue aussi de s’attaquer au marché du jeu vidéo et cette fois-ci c’est le studio Gameloft qui est responsable d’un tout nouveau projet. Intitulé Disney Dreamlight Valley, le titre propose une aventure à la manière d’un Animal Crossing, mais avec les licences de l’entreprise sur la plupart des plateformes. L’accès anticipé est désormais disponible depuis quelques semaines et voici nos impressions de ce jeu qui sera gratuit à sa sortie finale en 2023.

Réunir l’ensemble de nos personnages préférés

L’objectif de Disney Dreamlight Valley est assez simple : réunir tous nos personnages préférés détenus par l’entreprise. Le titre intègre de multiple licence telle que The Lion King, Ratatouille, Frozen, Picsou, etc. Tout a été mis en place pour satisfaire les petits comme les grands dans une aventure magique. Dans ce monde onirique, les joueurs arrivent dans un village ravagé par la destruction causée par l’oubli. C’est un événement mystérieux qui a laissé le village couvert d’un enchevêtrement d’épines de la nuit et a privé les habitants de leurs souvenirs. Votre objectif sera de percer les secrets de cette vallée, mais aussi de satisfaire les demandes des personnages que l’on rencontre pour devenir leurs amis. C’est à peu près à ce niveau que s’arrête le scénario de l’accès anticipé. Les développeurs de Gameloft souhaitent ajouter du contenu aux fur et à mesures pour ajouter des histoires inédites. Dans l’ensemble, le tout reste assez vague et les dialogues ne sont pas toujours intéressants. Ils sont assez répétitifs et plutôt enfantins. Ce n’est cependant pas une surprise, car le jeu vise un public très large et ne peut pas satisfaire tout le monde.

Disney Dreamlight Valley

Récolter, cultiver et personnaliser

En termes de jouabilité, Disney Dreamlight Valley est assez similaire à ce que l’on retrouve sur un opus de la franchise Animal Crossing. Vous devez récolter des ressources un peu partout sur une zone assez grande et accomplir des missions pour remporter des récompenses. Ces dernières vous permettent de déverrouiller de nouvelles zones ou tout simplement d’avancer dans l’histoire. Si au départ, nous sommes assez dirigés, on se retrouve rapidement avec une liberté dans les tâches que nous souhaitons accomplir. Une fois l’ensemble de vos outils récupéré, il ne vous reste plus qu’à continuer d’accomplir des missions ou encore d’augmenter votre affinité avec votre personnage préféré. Le titre permet aussi de personnaliser complètement la vallée ainsi que votre demeure. Pour ce faire, on accède au mode construction et on peut par la suite ajouter des objets ou tout simplement en supprimer. Beaucoup d’éléments peuvent être modifiés ou encore déplacés sur l’ensemble de la zone. Néanmoins, j’ai trouvé que le mode construction est le plus gros problème du jeu jusqu’à maintenant. À la manette, il est fastidieux de gérer la caméra et nos objets en même temps. Il n’y aucun qu’il faudra modifier le tout avant la sortie finale prévue pour 2023.

Disney Dreamlight Valley

Un modèle économique difficile à évaluer

Si Disney Dreamlight Valley sera disponible gratuitement sur la plupart des plateformes en 2023, pour le moment l’accès est payant. En effet, pour accéder à cette phase anticipée, il faut débourser une trentaine de dollars. Cet achat permet d’accéder aux jeux et d’obtenir quelques bonus de personnalisation pour votre personnage et votre village. Il est très difficile de bien comprendre quel sera le modèle économique du jeu à sa sortie finale. Si on retrouve déjà une passe saisonnière divisée en deux portions (de base et premium), il n’est pas nécessaire de débourser de l’argent réel ayant suffisamment de monnaie virtuelle. Cependant, je me doute bien que ce ne sera peut-être pas le cas à la sortie finale. Jusqu’à maintenant cette passe saisonnière comprend aussi des accélérateurs d’expérience pour vos personnages et vos villageois. J’espère sincèrement que l’équilibre actuel ne sera pas bouleversé à la sortie publique gratuitement et que les bonus octroyer via la passe saisonnière premium ne seront pas trop généreux.

Disney Dreamlight Valley

Une ambiance magique

La direction artistique de Disney Dreamlight Valley est particulièrement réussie jusqu’à maintenant. On ressent l’ambiance magique que propose l’entreprise dans l’ensemble de ses œuvres. Ayant effectué cet essai sur Nintendo Switch, l’aspect visuel semblait un peu vieillissant au départ. Cependant, le jeu est aussi disponible via le service Xbox Game Pass et j’ai profité de l’occasion pour comparer les deux versions. Surtout qu’il est possible de transférer votre sauvegarde, peu importe votre plateforme. Bref, je n’ai pas ressenti cet effet un peu ancienne génération sur Xbox Series X. Les effets de lumières et les textures étaient de bien meilleure qualité que sur Switch. La bande sonore regroupe quelques classiques de notre enfance tout en proposant un fond musical constant. Le doublage francophone est assez étrange n’étant pas toujours bien synchronisé. Un élément qui pourra sans aucun doute être amélioré d’ici la sortie finale.

Disney Dreamlight Valley

Aussi addictif qu’il y paraît ?

Au final, Disney Dreamlight Valley réussit avec son accès anticipé à proposer un concept addictif avec nos licences préférées. Si vous n’avez pas accroché à Animal Crossing, il y a de fortes chances que vous succombez pour celui-ci à sa sortie en 2023 alors qu’il sera disponible sur l’ensemble des plateformes tout à fait gratuitement. Pour une raison encore inconnue, j’ai eu du mal à arrêter de faire de longues séquences de jeu. Même si les développeurs indiquent que le titre fonctionne en temps réels, il est possible d’enchaîner les missions et il y a toujours quelque chose à faire. Il ne reste plus qu’à peaufiner, réparer certains petits problèmes techniques, de s’assurer d’avoir du nouveau contenu régulièrement et de ne pas trop déséquilibré le système économique pour en faire un succès qui charmera les petits et les grands.


Print Friendly, PDF & Email
Verified by MonsterInsights