À la sortie du premier titre de la série, Animal Crossing m’avait paru comme une drôle de bibite. Entre Super Smash Bros. Melee et et Super Mario Sunshine, le concept de cette nouvelle licence me paraissait un peu flou. 18 ans plus tard, la série a trouvé sa niche et Animal Crossing: New Horizons est une des sorties les plus attendues de l’année. Si votre vie est sobre, monotone et franchement un peu grise ces jours-ci, voici peut-être exactement ce qu’il vous faut. Alors, préparez-vous à voyager sur l’île déserte de Nook Inc. où les possibilités sont plus grandes que jamais !

Généralement, on veut qu’une critique reste intemporelle. Vous ne trouverez pas de points négatifs dans ce test et j’espère que le texte reflétera le bonheur que j’ai eu en plongeant dans cette escapade depuis plusieurs jours maintenant. Avec ce qui se passe dans le monde actuellement, on a tous besoin du plaisir et du réconfort qu’amène ce nouveau titre de la franchise. Il ne pouvait pas tomber à un meilleur moment.

Fiche Technique pour Animal Crossing: New Horizons

  • Date de sortie :  20 mars 2020
  • Style : Simulation Sociale
  • Classement ESRB/PEGI : E / 3
  • Développeur : Nintendo EPD
  • Éditeur : Nintendo
  • Langue d’exploitation : Disponible en français
  • Exclusivité Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch Lite
  • Prix lors du test : 79,99 $ / 59,99 €
  • Site officiel
  • Code numérique envoyé par Nintendo of Canada

Un paradis à notre image

L’aventure commence quant Tom Nook ainsi que ses assistants Méli et Mélo nous proposent un forfait évasion île déserte. En effet, pour la toute première fois, Animal Crossing: New Horizons nous transporte sur notre propre île. Et, sur celle-ci, pratiquement tout est encore à faire. Outre l’atelier de Tom, notre petite tente et celles de deux autres habitants, l’endroit est à toute fin pratique vide. En fait, vide est un bien grand mot, car les ressources ne manquent pas. C’est sur ça qu’on pourra compter pour donner de la vie à notre nouvel habitat.

Animal Crossing: New Horizons Tom Nook

Cependant, contrairement à d’autres simulations comme RF4, ACNH est beaucoup plus subtil dans son approche pour faire progresser l’île. Tout passe principalement par les requêtes de Nook, ses assistants et les autres habitants. Or, plus on avance dans leurs requêtes, plus on découvre des manières de personnaliser notre environnement et c’est pratiquement sans limites.

Puis, pour ceux qui se lancent dans Animal Crossing: New Horizons avec l’idée de tout mettre à leur goût, cette suite est vraiment la plus poussée. Dans mes souvenirs, je ne me souviens pas d’avoir eu autant de flexibilité même avec New Leaf. En fait, je dirais que la personnalisation ne s’est pas multipliée, mais plutôt même décuplée alors que les différentes possibilités sont devenues exponentielles. Ainsi, le simple fait de pouvoir mettre n’importe quel objet à n’importe où sur l’île représente une énorme évolution.

Un voyage haut en personnalisation

Commençons par contre, par notre personnage. Entre nombreuses coiffures, styles de nez, de bouches, de joues et de couleur de peau et de cheveux, les choix sont immenses. Qui plus est, on peut en débloquer plusieurs autres durant l’aventure pour donner différents looks à notre petit villageois. S’en suit évidemment, une énorme quantité de linges et d’accessoires qui peuvent nous permettre de nous démarquer. On peut vraiment se donner le look qu’on veut. Bref, pour les nombreux fans qui jouent à cette série pour cette raison, ce nouveau chapitre est fantastique.

Ensuite, pour revenir sur les objets, c’est un autre aspect autour duquel Animal Crossing: New Horizons brille. Je ne veux pas gâcher de surprise, alors je m’en tiendrai à dire qu’on a tellement de choix de décorations qu’on peut laisser notre imagination aller. C’est ce qui permet de donner beaucoup de vie à l’île et à faire des créations qui étaient impossibles avant.

Rien n’a été oublié

Et, comme si ce n’était pas suffisant, il n’y a pas juste la diversité des objets qui est marquante. Effectivement, le fait de pouvoir les peinturer dans notre couleur préférée ajoute aussi une autre touche plaisante. Quand je pense à toutes les possibilités, j’ai vraiment hâte d’aller visiter l’île d’autres joueurs plus talentueux. Je pense que les esprits créatifs pourront mettre leur talent dans la vitrine plus que jamais.

Mais, le dernier élément que j’ai envie de mentionner et qui a un énorme impact, c’est le fait que la structure de l’île est aussi ajustable. Dans Animal Crossing: New Horizons, on peut réellement modeler notre habitation à notre goût. Alors, on peut faire de l’arpentage pour poser des tuiles de différents matériaux à l’extérieur. Ainsi, il est possible de faire des chemins de gravier, de briques et bien plus. Qui plus est, on peut aussi jouer avec le nivelage du terrain et modifier les étendues d’eau ainsi que les collines. Je pense qu’on ne se sera jamais autant senti chez soit que maintenant avec cette série.

Animal Crossing: New Horizons Joe

Au rythme des saisons avec Animal Crossing

Enchaînons maintenant avec le choix de mon titre, parce qu’après tout, ce n’est pas une aventure pour tous. D’ailleurs, c’est le cas plus que jamais ici puisque le titre suit exactement le rythme et les journées de nos vraies saisons. Ainsi, 1 h dans la vraie vie représente une heure dans le jeu et une journée d’été a la même apparence dans le jeu. Or, comme il faut souvent attendre pour certaines étapes de la construction de l’île, c’est nécessaire de s’armer de patience.

D’autant plus que certains insectes et poissons sont seulement présents lors de mois de l’année particuliers. C’est logique puisqu’on va aussi voir les saisons défilées en suivant le calendrier et on verra la faune changée. J’ai aussi bien hâte de voir les vêtements qui viendront dans les saisons plus froides. Donc, on n’aura pas fait le tour avant l’an prochain et, pour ceux qui veulent remplir leur collection, ce sera intéressant de faire ça à un rythme plus lent.

Bien sûr, les petits malins vont s’amuser à avancer l’horloge interne de leur console. Par contre, je pense que ça enlèverait un peu de son charme au jeu et empêcherait les joueurs de bien savourer l’expérience. Je souhaite ardemment que tous découvrent les festivals et les événements futurs du jeu au même rythme. Ça devrait générer beaucoup de discussions et ramener les gens vers cette aventure régulièrement.

Une aventure remplie de charme

Enfin, je m’en voudrais de ne pas souligner à quel point Animal Crossing: New Horizons a beaucoup de charme. Bien sûr, ça commence avec le visuel qui a été grandement peaufiné depuis la 3DS. La finition est plus jolie que jamais, les temps de chargements sont inexistants et les couleurs, très présentes, sont vibrantes. Pour ma part, j’ai bien aimé le rendu de l’eau et les animations de notre personnage surtout lorsqu’on veut exprimer une émotion.

L’autre aspect que j’ai vraiment aimé, c’est le design des personnages. Ceux qui se retrouvent sur notre île y sont, pour la plupart, de manière aléatoire. En commençant par les deux premiers habitants et les autres qu’on pourra inviter, ils ont tous des looks très cool. En plus, je trouve que leur personnalité est bien agencée avec leur style et l’animal dont ils sont inspirés.

Animal Crossing: New Horizons Biff

D’ailleurs, les personnages m’ont beaucoup surpris en démontrant des traits de personnalités variés. On ne peut pas dire qu’ils sont monotones et les observer dans leur routine peut être un bon divertissement. Même notre agent de voyage Morris qui travaille pour Dodo Airlines et son pilote d’avion qui nous fait visiter toutes sortes d’îles exotiques ont eu droit à un superbe design. J’adore aussi le ton de la voix très grave du pilote qui lui donne une certaine notoriété. Bref, il y a du talent et beaucoup d’imagination chez Nintendo.

En dernier lieu, Nintendo a fait du bon boulot pour rendre sa traduction française adéquate pour toutes les régions. Il n’y a pas trop d’expressions françaises ou québécoises ce qui nous donne un résultat satisfaisant. Il y a peut-être juste les jeux de mots et les blagues qui sont un peu douteuses, mais le reste est bien fait sur toute la ligne.

Le verdict sur Animal Crossing: New Horizons

Pour conclure, Animal Crossing: News Horizons est la simulation ultime à laquelle rêvait les fans depuis des années. Les possibilités ont été augmentées de manière exponentielle et les joueurs en auront pour des mois à toutes les explorer. Le fait d’avoir rendu l’île au complet notre bac à sable est impressionnant et laissera aux joueurs les plus imaginatifs toute la latitude nécessaire. J’ai déjà hâte de voir les créations de tout le monde et, avec un rythme qui suit la vraie vite, j’espère qu’on pourra découvrir tout ça ensemble.

NOTES
Note d'ethousiasme
9
PARTAGER
Passionné de techno et surtout de jeux vidéo, j’ai un Baccalauréat en Administration des Affaires et j’adore mélanger les jeux vidéo à la finance. Curieux, je joue à presque tous les genres et je suis toujours prêt à essayer de nouvelles expériences vidéoludiques. Il y a toujours quelques nouveautés dans ma ludothèque prêtes à être jouées. Je suis le rédacteur en chef de Geeks & Com' et le responsable de la section Jeux vidéo.