Test de The Knight Witch – Rayne à la rescousse!

Si ton studio s’appelle Super Awesome Hyper Dimensional Mega Team, impossible de ne pas faire un jeu tout simplement éclaté! C’était le cas avec leur dernier titre, Rise & Shine, que l’on avait bien apprécié. Difficile par moment mais avec des mécaniques intéressantes pour un shmup (shoot’em up), plusieurs de nos collaborateurs ont gardés de bons souvenirs de celui-ci. Qu’est-ce qui en sera avec The Knight Witch? Se voulant encore comme un jeu de tir énergique, est-ce qu’il sera à la hauteur de son prédécesseur?

FICHE TECHNIQUE DE THE KNIGHT WITCH

  • Date de sortie : 29 novembre 2022
  • Style : Jeu de tir / Shoot’em up
  • Classement ESRB / PEGI E /  7
  • Développeur : Super Awesome Hyper Dimensional Mega Team
  • Éditeur : Team17
  • Langue d’exploitation : Offert en français
  • Disponible sur PlayStation 4 et 5, Xbox One et Series X/S, Nintendo Switch et PC
  • Testé sur Nintendo Switch
  • Prix lors du test : 22,99$ CAD / 19,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par léditeur

Les plus fortes de toute la galaxie!

Le jeu commence sur les chapeaux de roues. Les Knight Witches, les héroïnes les plus braves que le monde n’a jamais connu, luttent contre une menace terrible. Qui sont-ils? Le clan Daigadai, des industrialistes qui récoltent les ressources de la planète pour leurs bénéfices sans se soucier de son état. Heureusement, nos 4 vaillantes guerrières viendront à bout de ces malfrats mais pas sans avoir fait d’affreux ravages, obligeant le peuple à vivre sous terre.

On se transporte quelques années plus tard alors que la paix règne parmi la population. On découvre également que les Knight Witch n’ont pas toujours été 4 mais plutôt 5 au départ. Laisser de côté lors de la grande guerre civile, Rayne tente toujours d’être assez forte et puissante pour joindre éventuellement l’équipe. Ce temps viendra beaucoup plus rapidement qu’elle ne l’aurait crue lorsque les Daigadai refont surface pour chercher vengeance. Les 4 chevalières magiciennes étant éparpillées, il revient à Rayne de tenter de sauver les meubles.

L’histoire est un peu clichée au départ mais heureusement, le tout devient rapidement original et rafraichissant. Plusieurs idées amènent le joueur dans des situations uniques que nous n’avons pas vues souvent que vous trouverez tout au long du test.

The Knight Witch décors
The Knight Witch est magnifique!

Rayne, notre petite guerrière deviendra grande

Impossible de ne pas s’attacher au personnage principal, Rayne. La petite sorcière a une personnalité débordante et malgré qu’elle soit insécure, désire aider constamment son prochain. Après notre première mission, on découvre un aspect primordial concernant les Knight Witches: leur pouvoir provient du peuple et de son lien. Au fur et à la mesure que vous aidez des habitants, ils vont croire en vos capacités, vous procurant de plus en plus de force. C’est de cette façon que l’on va monter de niveau et accroitre nos pouvoirs. Mais qu’est-ce qu’on améliore justement? C’est dans le titre du jeu, cela va de soi! Notre héroïne est une chevalière sorcière, vous l’avez oublié?

Vous aurez donc le choix lorsque votre personnage montera de niveau: désirez-vous améliorer ses capacités de guerrière ou de sorcière? Alors que plusieurs jeux se cassent la tête avec un arbre de compétences interminables, The Knight Witch vous donne seulement deux options. Franchement, ça fait du bien de ne pas avoir à réfléchir durant une heure pour savoir si cette compétence est plus importante que celle-ci.

Un autre aspect fort intéressant est l’humour présent dans le jeu. À plusieurs occasions, on se rend compte que l’on pousse un petit rire lors de la lecture des dialogues. Les personnages sont très colorés et leur forte personnalité est attachante pour la plupart. Certaines idées sont également comiques, comme le fait que Rayne fait des conférences de presse pour rassurer la population. Cela ne fait pas une très grande différence dans l’histoire mais ça reste amusant.

The Knight Witch Rayne
Rayne a eu deux tortues lorsqu’elle avait 6 ans!

Rien de sert de tirer, il faut piger à point!

J’ai mentionné plus tôt que The Knight Witch est un shoot’em up mais le jeu incorpore une autre mécanique prisée des dernières années: un jeu de cartes. En effet, on aura également un jeu de cartes à notre disposition en tout temps et celui-ci nécessitera de la magie pour être utilisé. On pourra faire des changements comme bon nous semble mais certaines cartes nécessiteront plus de magie que d’autres, il faudra donc être stratégique dans votre approche. Mais les pouvoirs sont vraiment impressionnant et à plus d’une reprise on souhaite avoir la carte qui fera la différence dans le combat. Si on doit donner un petit reproche sur cet élément, certaines situations sont tellement intenses que vous avez à peine le temps de réfléchir sur quelle carte vous devez activer. Heureusement, aucun de ces cartes vous apportent un aspect négatif alors ce n’est pas bien grave si vous faites le mauvais choix.

Pour certaines d’entre elles, vous aurez la possibilité de la multiplier afin de pouvoir vraiment personnaliser votre jeu de carte comme bon vous semble. Alors que l’on aurait pu reprocher au studio de mettre trop d’emphase sur le jeu de tir, on constate qu’ils ont très bien intégré cet élément au jeu. Le mélange est plus qu’intéressant.

The Knight Witch Bullet Hell
La menace provient de partout!

Graphiquement magnifique, une mauvaise chose?

On va se le dire, The Knight Witch est vraiment très beau. Le décor de fond sur lequel on navigue est très enchanteur et il y a vraiment énormément de détails. Le seul problème est le choix de couleur qui a été fait sur certains décors. Tout comme son prédécesseur Rise & Shine, The Knight Witch souffre ou plutôt fait souffrir le joueur à cause de cela. Lorsqu’on se retrouve dans une tempête de balles, l’enjeu n’est pas énorme. Mais lorsqu’il y en a peu, il arrive que l’on voie difficilement la balle de l’ennemi et que l’on se fait toucher stupidement. Bon, heureusement cela n’arrive pas très souvent mais lorsque cela arrive, on ne peut faire autrement que grincer des dents.

D’ailleurs, on pourrait également mentionner le niveau de difficulté du jeu. Je préfère aviser d’avance, il n’est pas facile de se balader dans The Knight Witch. À plus d’une reprise, j’ai dû refaire une séquence que je croyais pouvoir maitriser alors que je n’y arrivais pas. Oui il y avait de l’égo qui était en jeu puisque je pouvais me déplacer dans une autre pièce mais pour les joueurs occasionnels, je trouvais la difficulté tout de même élevée. Le jeu n’est pas celui que je recommanderais si la personne était à son premier dans le genre. Mais pour celui qui aime le défi, il sera plus que servi.

The Knight Witch sur Nintendo Switch…

Un autre point que je dois mentionner concerne la console sur laquelle le jeu a été testé. Jouer en mode portable a été, à mon humble opinion, atroce. Premièrement, les balles sont tellement minuscules qu’il est ardu de bien les voir. On s’entend que c’est loin d’être idéal pour un jeu du genre? De plus, les contrôles, avec le temps, deviennent de plus en plus complet donc nos doigts doivent être rapides et agiles. En mode portable, c’est franchement plus difficile. Et dernier aspect, le jeu nous offre la possibilité de tirer dans la direction désirée avec le deuxième stick, ce qui est la base pour un shoot’em up. Mais si vous ne visez pas, vous allez attaquer l’ennemi le plus près avec moins de force. Vous aurez pratiquement aucun choix d’utiliser la dernière méthode en mode portable sur Switch. Viser donne des crampes avec le temps, croyez-moi.

The Knight Witch Boss
Un combat de boss légendaire!

Verdict de The Knight Witch

The Knight Witch amène un vent de fraicheur dans un genre où il est difficile d’en apporter. Oui, le jeu pourrait en rebuter plus d’un en raison d’une difficulté sommes toute élevée mais mérite votre intérêt. Son humour décapant et ses personnages attachants en prendront plus d’un par surprise. Si vous êtes amateur du genre, le jeu vaut le détour. Surtout que ce n’est pas un style que l’on voit tous les jours. Encore une fois un bon travail de la part de Super Awesome Hyper Dimensional Mega Team. Désolé, je me devais de nommer le nom du studio une dernière fois. C’est vraiment plaisant.

Test de The Knight Witch – Rayne à la rescousse!
Le jeu est graphiquement très joli
Les personnages sont bien construits et attachants
Le mélange shoot'em up et jeu de cartes est intéressant
Difficulté assez élevée pour les néophytes
Pratiquement injouable en mode portable sur Nintendo Switch
Le mélange entre les couleurs du jeu et les balles peuvent se juxtaposer
7.5
Print Friendly, PDF & Email
Verified by MonsterInsights