F1 24

Test de F1 24 : des changements suffisants ?

Codemasters est de retour avec F1 24 alors que la franchise annuelle éditée par Electronic Arts souhaite réussir à proposer suffisamment de changements. Avec une saison du championnat qui semble plus intéressante que l’on croyait au départ, les joueurs restent donc toujours impatients de découvrir les nouveautés de la simulation. Les développeurs proposent une nouvelle physique pour les monoplaces, des changements pour le mode carrière, mais est-ce suffisant pour pousser la communauté à ressortir son portefeuille ? La réponse dans ce test complet !

FICHE TECHNIQUE DE F1 24

  • Date de sortie : 31 mai 2024
  • Style : Sport, course automobile
  • Classement ESRB / PEGI E / PEGI 3
  • Développeur : Codemasters
  • Éditeur :  Electronic Arts (EA Sports)
  • Langue d’exploitation :  Disponible en français
  • Disponible sur PCPS4, PS5, Xbox One et Xbox Series X/S
  • Testé sur Xbox Series X
  • Site officiel
  • Version envoyée par l’éditeur

Une nouvelle façon de conduire

L’un des principaux changements apportés par F1 24 est l’utilisation d’un nouveau moteur physique pour les monoplaces. Selon les développeurs, ces modifications permettent d’atteindre plus de réalisme. On avait, d’ailleurs, déjà pu constater les caractéristiques de ce système sur le jeu EA Sports WRC. Par exemple, il est désormais possible de constater le travail des pneus et des suspensions lorsque l’on passe sur les vibreurs. De mon côté, j’ai malheureusement été déçu jusqu’à maintenant de cette conduite soi-disant plus réaliste. Il manque encore énormément d’équilibrage et j’ai trouvé que les sensations de conduite étaient au contraire moins immersives. Il a fallu que je me dirige vers les options et que je modifie un bon nombre d’options afin de me rapprocher à quelque chose de similaire à ce que nous avions précédemment. Cependant, tout n’est pas à jeter dans ce système et il est vrai que cela rend le titre un peu plus accessible au néophyte. Il s’agit aussi d’éléments qui peuvent être corrigés dans une future mise à jour.

F1 24

Des courses plus intenses dans F1 24

Parmi les autres éléments qui sont liés un peu avec le système de conduite, il y a l’intelligence artificielle. Nos adversaires sur F1 24 semblent être un peu plus agressifs que dans le passé. Ils n’hésitent pas à prendre des risques que ce soit envers nous ou les autres pilotes. De ce fait, nos courses sont plus intenses qu’auparavant avec de vraies batailles à l’avant et même à l’arrière du peloton. Néanmoins, il faut encore se diriger dans les options pour définir correctement la difficulté qui vous convient. À bas niveau, il est bien trop facile de faire des déplacements tandis qu’à un niveau trop élevé c’est simplement impossible. Je conseille, comme chaque année, de passer un peu de temps en course rapide avant de débuter une carrière.

F1 24

Une carrière avec plus d’objectifs

Parmi les modes de jeux présents dans F1 24, c’est sans aucun doute la carrière qui a bénéficié de plus de changements justement. Alors qu’il est toujours possible de créer votre pilote ou même votre écurie, il est désormais possible d’incarner un pilote existant. Que vous choisissiez cette option ou bien celle d’avoir votre propre avatar, vous avez maintenant de nombreux objectifs à atteindre. Ces derniers concernent aussi bien la saison complète que des moments précis en course. Chaque réussite ou échec a un impact sur votre note de pilote. Celle-ci est divisée en plusieurs catégories qui influencent une note globale. En plus de permettre de vous comparer à vos pilotes favoris, c’est aussi une manière de recevoir des offres de la part d’autres équipes. En effet, dans cet opus, vous pouvez discuter avec des écuries pour négocier à l’avance votre prochain contrat. Attention, si votre équipe actuelle le découvre, votre renommée avec celle-ci va diminuer.

F1 24

Comme pour la saison réelle du championnat, le mode carrière de F1 24 permet aussi de définir les améliorations à effectuer pour s’assurer que votre monoplace évolue. Petite nouveauté cette année alors que les développeurs ont intégré une fonction permettant à votre coéquipier d’effectuer aussi des recherches. De cette manière, votre écurie évolue un peu plus rapidement. J’ai apprécié cet ajout, car je trouvais que dans les opus précédents qu’on ne pouvait pas avancer assez rapidement contrairement aux adversaires. Si vous choisissez plutôt de créer votre écurie, les options et fonctionnalités sont assez similaires que lors des dernières années. Néanmoins, vous pouvez une nouvelle fois choisir un pilote iconique parmi une petite sélection comme coéquipier. À noter que la coopération à deux joueurs est aussi de retour !

Le retour de F1 World

Pour ceux qui préfèrent affronter les joueurs du monde entier, le mode F1 World est de retour. Une nouvelle fois on y retrouve plusieurs défis et courses pour se hisser dans le haut du classement. Il est aussi maintenant possible de rejoindre une communauté autour de votre écurie et pilote favori pour gagner des récompenses selon le nombre de participants. Il s’agit à peu près des seuls changements pour ce mode ce qui est un peu dommage. Il aurait été intéressant de ramener les défis avec les monoplaces d’époques, mais les développeurs on indiquait que du contenu serait ajouté plus tard via des mises à jour. Bien sûr, la passe saisonnière est de nouveau présente pour obtenir des éléments de personnalisation. J’ai remarqué aussi que sans cela votre avatar n’aura droit qu’à presque choix d’équipements et, ce, peu importe le mode. C’est dommage, car c’est souvent avec le casque que l’on peut vraiment exprimer sa personnalité.

Une direction artistique similaire

D’un point de vue visuel, F1 24 est sensiblement identique à son prédécesseur. Même si certaines textures ont été retravaillées, le fait de devoir sortir sur consoles d’ancienne génération semble une nouvelle fois nuire au studio Codemasters. Même les cinématiques du mode carrière ne sont pas à la hauteur d’un AAA. Les visages sont presque fixes tandis que les lèvres sont désynchronisées si vous n’utilisez pas la langue anglaise. Certains problèmes techniques sont aussi toujours présents au moment d’écrire ses lignes. C’est particulièrement le cas si vous débutez une carrière en F2 alors que lors d’une course sous la pluie vous ne changez pas vos pneus. De ce fait vos adversaires eux n’ont aucun problème à rouler de cette manière tandis que votre monoplace est incontrôlable. Des éléments qui, j’espère, seront corrigés dans les prochaines mises à jour.

F1 24

Verdict de F1 24

F1 24 propose des nouveautés intéressantes, notamment pour le mode carrière, mais des sensations de conduites en dessous de ce à quoi nous pouvions nous attendre. Si le jeu demeure encore plus accessible pour un néophyte, les amateurs de jeux de course seront peut-être déçus par le nouveau système de conduite dynamique. Sans oublier que débuter une carrière en F2 ne sert strictement à rien, car les courses sous la pluie ne fonctionnent pas et que peu importe votre résultat vous pourrez signer avec n’importe quelle écurie. Dans l’ensemble le jeu est en deçà de l’édition de l’année dernière et je conseille peut-être d’attendre un peu avant passer à la caisse.

F1 24
Test de F1 24 : des changements suffisants ?
L'ajout d'objectifs sur et en dehors de la piste
La possibilité de négocier votre contrat pendant la saison
L'absence de certains contenus dans F1 World
Un nouveau système de conduite à revoir
Des problèmes techniques encore présents
Une apparence visuelle qui commence à vieillir
7
Print Friendly, PDF & Email