Kirby's Return to Dream Land Deluxe

Test Kirby’s Return to Dream Land Deluxe : plus qu’un remaster

Nintendo continue de souligner les trente ans de la série Kirby avec un troisième jeu en moins d’un an. Après l’excellent Forgotten Land et Dream Buffet, c’est Kirby’s Return to Dream Land Deluxe qui arrive sur Nintendo Switch. Cette réédition de la version Wii de 2011 ne porte pas le terme « remastered » parce qu’elle en offre beaucoup plus. Avec plus de défis, de nouvelles habiletés et même un nouveau mode histoire, tout est là pour prolonger votre aventure. Ultimement, est-ce que vous risquez de faire une surdose de Kirby avec tous ces jeux en peu de temps ?

Fiche Technique Kirby’s Return to Dream Land Deluxe

  • Date de sortie : 24 février 2023
  • Style : Aventure et Jeu de Plateforme
  • Classement ESRB / PEGI : ESRB E10+/ PEGI 7
  • Développeur : HAL Laboratory
  • Éditeur : Nintendo
  • Langue d’exploitation : Offert en Français
  • Disponible exclusivement sur Nintendo Switch
  • Testé sur Nintendo Switch OLED
  • Prix lors du test : 79,99$ CAD / 44,99 €
  • Site officiel
  • Version envoyée par léditeur

Aider Magolor et sauver la Planète Pop

L’étrange vaisseau Galéronef Lor qui se promène d’une dimension à l’autre s’échoue sur la Planète Pop après un mystérieux accident. Ne reculant devant rien, Kirby et ses compagnons vont à la rencontre de son capitaine Magolor qui leur demande de l’aide. Cinq morceaux cruciaux de son navire se sont éparpillés un peu partout sur la planète ainsi que 120 sphères d’énergie qu’il demande à Kirby de récupérer. En échange, il lui promet une visite sur sa propre planète nommée Halcandra.

Le mode principal de l’histoire n’offre pas de très grand défi. Comme à l’époque de la Wii, Kirby’s Return to Dream Land Deluxe s’adresse avant tout pour les plus jeunes joueurs. Même que vous pouvez activer l’aide de Magolor durant l’aventure. Ce dernier va doubler vos vies, vous sauver lorsque vous tombez dans des trous et vous envoyer des pouvoirs au besoin durant les combats de Boss. Bref, tout est conçu pour vous faciliter la tâche. Même de trouver les 120 sphères est un défi facile à relever.

Pour les joueurs plus avertis, le mode Extra est beaucoup plus intéressant. Premièrement, il n’y a aucune aide supplémentaire possible. Puis, on possède moins de points de vie et les Boss sont plus difficiles à battre. C’est juste dommage qu’il faille compléter le mode d’histoire de base d’abord pour le déverrouiller. Ce fut donc un 5-6 heures obligatoires à faire dans mon cas.

Kirby's Return to Dream Land Deluxe

Deux pouvoirs de plus

La seule nouveauté à soulever dans ce mode, ce sont les deux nouveaux pouvoirs que Kirby peut copier. Probablement, le pouvoir Mecha transforme Kirby en une machine de guerre avec un puissant pistolet qu’on peut charger ainsi que de puissants coups de poing. Celui-ci munit aussi notre personnage d’un jet pack qui nous aide à flotter pour survoler les obstacles.

L’autre, c’est le pouvoir du sable. Il fait en sorte que Kirby peut se cacher sous une butte de sable pour éviter les attaques ennemies. On peut aussi donner des coups de pied de sable ou faire jaillir des tornades au-dessus de notre tête. Kirby se déplace même un peu plus rapidement en surfant sur le sable. Bref, ce sont deux nouveaux pouvoirs qui sont bien amusants.

Une nouvelle aventure

Une des grandes nouveautés de cette version deluxe, c’est l’épilogue qui nous met dans la peau de Magolor. Celui-ci est très différent de Kirby (et ses compagnons) et il commence son aventure avec peu d’habiletés. Tranquillement, on accumule des orbes magiques dans chaque tableau qui nous permettent de débloquer et améliorer l’arsenal du magicien. Par exemple, un de ses pouvoirs lui permet de faire jaillir des piques du sol et, plus on augmente sa force, plus les piques sont nombreux et hauts. C’est une excellente stratégie pour faire beaucoup de dégâts aux Boss et pour atteindre certaines cibles qui sont éloignées.

L’épilogue livre aussi un défi plus intéressant que le jeu principal. Premièrement, parce que les combos sont encouragés afin d’obtenir plus d’orbes pour améliorer notre magicien. Ce n’est pas facile de les maintenir et il faut à tout prix éviter les attaques ennemies. Et, en second lieu, parce que les Boss sont une coche plus difficile et les tableaux où notre héros se fait poursuivre par un long rideau d’énergie corrompu se déroulent plus rapidement. Bon ça reste un défi relativement facile pour les joueurs invétérés, mais ça apporte de la diversité.

Quand Mario Party s’invite dans un Kirby

Tout comme sa version originale sur Wii, Kirby’s Return to Dream Land Deluxe s’apprécie davantage lorsqu’on y joue en multijoueur. Bien sûr, il y a le fait qu’on peut inviter jusqu’à 3 autres joueurs dans le mode histoire, mais aussi avec les nombreuses attractions amusantes du Parc Magoland. Ce n’est pas un élément nouveau puisqu’on les retrouvait aussi sur Wii, mais il y a deux défis supplémentaires.

D’abord, la chasse au tome de Magolor vous place dans une arène à la Super Smash Bros et il faut trouver le tome qui porte le même signe que celui affiché. C’est une course au livre qui se fait rapidement et qui est sans pitié. Puis, blasteurs explosifs place aussi les joueurs dans une arène où les coups de blasteurs se font entendre. Il faut tenter d’enlever tous les points de vie des adversaires avant de perdre les nôtres. C’est très intense et surtout bien amusant.

Dans l’ensemble, le Parc Magoland amène une très bonne plus-value au jeu. Les huit autres défis sont aussi très divertissants et mériteraient une place dans un prochain Mario Party. En plus, on pourra se mesurer à l’élite mondiale avec le mode en ligne Samurai Kirby 100. J’ai bien hâte de l’essayer au lancement. Et, pour ceux qui aiment la personnalisation, il y a une panoplie de masques comiques à débloquer pour nos personnages.

De gros défis dans l’Arène et dans le Galéronef

Ceux qui cherchent l’ultime défi auront deux éléments à visiter avant de débloquer le mode Extra. Commençons avec l’Arène qui enchaîne les Boss et qui nous limite les ressources de récupérations de points de vite entre chacun. Les jeux de Kirby sont habitués à avoir un mode similaire, mais celui-ci est particulièrement redoutable. Pour ma part, j’ai voulu être trop audacieux à quelques reprises en plongeant dans un combat de trop avant de manger une tomate et reprendre des vies. Encore une fois, le mode de base n’est que le début parce qu’il y a une deuxième arène encore plus difficile. J’ai fini par lâcher prise avant de me rendre au bout.

Les autres défis qui m’ont donné bien du fil à retordre, c’était ceux du Galéronef dans la section de droite. En obtenant les sphères dans l’histoire principale, on débloque ces tableaux qui testent notre maîtrise des différents pouvoirs de Kirby. On veut y maximiser notre pointage pour battre les records. Pour se faire, il faut trouver toutes les pièces tout en évitant les ennemis et le plus rapidement possible. Le temps découle très rapidement et c’est effectivement d’excellents défis pour tester nos attributs. C’est assurément là que les joueurs aguerris vont s’amuser le plus.

Un visuel très amélioré

Pour ce qui est des graphiques, la version deluxe a été grandement améliorée par rapport à celle sur Wii. C’est sûr que c’était nécessaire avec un écart de deux générations de consoles et 12 ans, mais HAL a fait du bon boulot dans l’ensemble. Les textures sont mieux définies grâce à la résolution en 1080p tandis que la fluidité est aussi meilleure avec 60 ips.

Le studio a aussi fait quelques choix un peu plus artistiques comme peaufiner les détails des décors. Ceux-ci paraissent plus vivants, mais aussi plus réalistes. C’est, entre autres, parce qu’il y a eu plusieurs corrections au niveau des couleurs comme les mondes interdimensionnels qui ne sont plus simplement noir et blanc. Maintenant, ils sont plutôt colorés, mais différemment des niveaux normaux pour bien les différencier. C’est une touche subtile, mais qui ajoute un coup de pinceau appréciable.

Verdict sur Kirby’s Return to Dream Land Deluxe

Pour conclure, je dois dire que j’ai ressenti un peu de fatigue par rapport à Kirby après avoir fait l’excellent Kirby and the Forgotten Land il y a moins d’un an. Je vous recommanderais davantage le jeu de l’an dernier que celui-ci, mais pour une famille avec de jeunes enfants qui jouent à plusieurs, c’est une très bonne option. Il y a tout ce qu’il faut pour amuser un groupe de quatre jeunes pendant plusieurs heures. HAL Laboratory nous livre beaucoup plus qu’un simple portage avec une aventure supplémentaire complète, de nouveaux défis amusants et un visuel peaufiné.

Kirby's Return to Dream Land Deluxe
Test Kirby’s Return to Dream Land Deluxe : plus qu’un remaster
Le nouveau mode histoire amène de la variété
Les deux pouvoirs supplémentaires sont cool
Le côté multijoueur du jeu est excellent
Les visuels peaufinés et la fluidité
Plusieurs défis plus difficiles et amusants après l'histoire principale
Le mode principal trop facile
Finir l'hiistoire principale pour jouer aux autres modes
Beaucoup de Kirby en peu de temps
L'aventure est inférieure à celle de Forgotten Land
7.5
Print Friendly, PDF & Email
author avatar
Anthony Gravel
Anthony est notre rédacteur chef et il écrit des tests depuis une dizaine d'années. Il a d'abord commencé avec le podcast de l'Épée Légendaire avant de rejoindre Geeks & Com' quelques années plus tard. On peut dire qu'il aime presque tous les styles, mais il a quand même un petit faible supplémentaire pour les jeux narratifs et les JRPG !