Test du Samsung Galaxy S4

Samsung Galaxy S4 The Next Big Thing Is Here

Après l’énorme succès du Samsung Galaxy S3, l’attente était grande pour le nouvel appareil phare de la gamme. Samsung avait fait les choses en grand avec une soirée de présentation du Samsung Galaxy S4 sur Times Square, dont nous avions parlé dans un article précédent (cf. Retour sur la conférence de lancement du Samsung Galaxy S4).

Après avoir testé l’appareil une quinzaine de jours, voici notre retour sur le nouveau modèle de la gamme Galaxy.

Caractéristiques techniques du Samsung Galaxy S4

  • Écran Super AMOLED 5″ (1 920 x 1 080720) – 441ppi
  • Processeur Qualcomm Snapdragon 1.9Ghz quadcore
  • 2 Go de mémoire + 16/32/64 Go de mémoire interne + MicroSD
  • Android 4.2 Jelly Bean
  • Dimensions (Hauteur x Largeur x Épaisseur) : 136,6 X 69,8 X 7,9 mm
  • Poids : 130g
  • Réseau :
    • 2.5G (GSM/ GPRS/ EDGE): 850 / 900 / 1800 / 1900 MHz
    • 3G (HSPA+ 42Mbps): 850 / 900 / 1900 / 2100 MHz
    • 4G (LTE Cat 3 100/50Mbps) : jusqu’à 6 différentes bandes de fréquence (dépend des marchés) – au Canada 700 / 1700 / 2100 MHz
  • Wi-Fi a/b/g/n/ac
  • Bluetooth 4.0 + EDR
  • Récepteur GPS intégré avec GLONASS
  • NFC
  • USB 2.0
  • Enregistreur vidéo HD 1080p
  • Appareil photo 13 mégapixels + autofocus et flash LED
  • Caméra frontale 2 mégapixels grand angle
  • Lecteur vidéo MPEG4, H.264, H.263, DivX, DivX3.11, VC-1, VP8, WMV7/8, Sorenson Spark, HEVC
  • Lecteur audio MP3, AMR-NB/WB, AAC/AAC+/eAAC+, WMA, OGG, FLAC, AC-3, apt-X
  • Capacité de la batterie : 2 600 mAh

Samsung Galaxy S4 Life Companion

Design

Samsung a joué la sécurité au niveau du design, en gardant quasiment le même que sur le Galaxy S3. Si l’on peut comprendre l’hésitation du constructeur à changer du tout au tout un design qui lui a permis de faire autant de ventes, on peut regretter le manque d’audace et le côté toujours aussi plastique de son appareil.

L’écran du Samsung Galaxy S4 prend une part encore plus grande de la façade avant et l’on ne peut que se féliciter du fait que Samsung ait réussi à rendre son appareil plus petit, tout en agrandissant la taille de l’écran en le passant de 4,8 à 5 pouces.

Très peu de choses à dire au final sur ce design qui, s’il était excellent à sa sortie, a tendance à faire un peu « vieillot » un an et demi après l’avoir vu pour la première fois sur le Samsung Galaxy S3. Les possesseurs de l’ancien modèle seront ainsi rassurés, le nouvel appareil de Samsung est très difficile à différencier au premier regard par rapport à son prédécesseur.

Samsung Galaxy S4 Screen

Écran

Samsung sait faire de beaux écrans et le Samsung Galaxy S4 n’échappe pas à la règle. Avec une définition de 1080p sur une surface de seulement 5 pouces, il est quasiment impossible de distinguer les pixels à l’oeil nu.

Lorsque l’on ajoute à cela une excellente luminosité ainsi que la possibilité d’ajuster les teintes selon ses préférences et l’on a l’un des meilleurs écrans du moment. Le Samsung Galaxy S4 reste parfaitement lisible en forte luminosité et les vidéos en haute définition sont un véritable plaisir.

Certains ont écrit que le passage du 720p au 1080p sur les cellulaires était moins flagrant que lors du passage des résolutions SD au 720p. On pourrait le penser au début, car les écrans des appareils en 720p sont généralement assez bon, mais lorsque l’on compare côte à côte un S3 et un S4 par exemple, la différence saute aux yeux. Retourner sur mon Samsung Galaxy Note 2 après le test de ce Samsung Galaxy S4 a été assez difficile pour moi, les pixels étant particulièrement plus visibles sur le 5,5 pouces.

Aucun problème a signaler également au niveau des angles de vision, qui restent très bon, à la différence du Sony Xpéria ZL testé ici. Partager une vidéo à deux sur l’écran du cellulaire ne sera donc pas un problème même si l’on est pas exactement en face de l’appareil.

Samsung Galaxy S4 1

Connectivité

Au niveau des connexions et capteurs, le Samsung Galaxy S4 est particulièrement bien équipé : avec du HSPA+ jusqu’à 42.2mbps, LTE jusqu’à 100mbps, WiFi a/b/g/n/ac, Bluetooth 4.0 avec A2DP, NFC et même de l’infrarouge! C’est l’un des appareils les plus complets à ce jour en ce qui concerne les connexions réseau.

Je n’ai eu aucun problème de sensibilité réseau ou de vitesse, c’est du tout bon de ce côté là. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de tester le Wifi 802.11ac, mon routeur n’étant pas compatible avec cette norme.

Samsung Galaxy S4 capteurs

Comme le montre l’infographie, on retrouve également plusieurs capteurs de mouvement, mais aussi de température ou de pression atmosphérique, ce qui peut être particulièrement utile dans le cas des applications sportives par exemple. Au total ce sont pas moins de 9 capteurs qui équipent l’appareil.

Samsung Galaxy S4 homescreen

Android 4.2.2 Jelly Bean et TouchWizz

Assez peu de changements également du côté de l’OS et de TouchWizz sur le Samsung Galaxy S4 par rapport au Galaxy S3 ou au Galaxy Note 2. J’aime beaucoup l’interface de Samsung car elle ne modifie pas l’organisation des menus d’Android stock tout en permettant à l’utilisateur de personnaliser sa grille d’icônes, en masquant les applications qui ne l’intéressent pas. Quand on voit le nombre d’application que Google, Samsung et même l’opérateur intègrent au menu d’origine, c’est un gros avantage pour moi.

On retrouve d’autres petites améliorations sympathiques apportées par Samsung, comme par exemple la possibilité de personnaliser les raccourcis dans la barre de notifications ou encore un menu de réglages classés par catégorie qui permet de mieux s’y retrouver.

Samsung enfin, a intégré plusieurs améliorations au niveau des gestes ou de la détection des mouvements par exemple. La vidéo de publicité ci-dessous présente bien la plupart des fonctions accessibles de cette manière :

L’utilité de ces gestes dépendra de la façon dont chacun utilise son appareil, mais j’ai plutôt eu tendance à en désactiver une grosse partie après quelques heures. Les fonctions utilisant les yeux, par exemple, fonctionnent plutôt bien en journée mais sont une catastrophe en faible luminosité : regarder une vidéo YouTube dans son lit devient par exemple très difficile avec le Samsung Galaxy S4 qui a l’impression que l’utilisateur ne regarde plus l’écran et met donc la vidéo en pause. C’est donc intéressant de voir que l’appareil comporte ces fonctions, mais en dehors de les montrer à ses amis, peu seront vraiment utilisées au quotidien.

On retrouve également d’autres améliorations au niveau du logiciel, comme par exemple la fonction de traduction instantanée, qu’elle soit vocale ou écrite, ou bien encore des fonctionnalités liées à la santé, comme un mini coach sportif ou la possibilité de faire un suivi de nourriture. A l’usage, ces applications ne remplacent pas totalement des logiciels dédiés que l’on peut trouver sur le PlayStore, mais ont l’avantage d’être directement intégrées dans le menu de l’appareil. Samsung a promis de sortir une gamme d’accessoires dédiés à cette partie du téléphone, l’intérêt de ces applications évoluera donc sans doute avec le temps.

Malheureusement, il semble que la surcouche de Samsung ne soit pas encore totalement optimisée sur le Samsung Galaxy S4, même si la mise à jour poussée par le réseau dès le premier lancement améliore grandement les choses. J’ai par exemple pu ressentir quelques ralentissements de l’interface, chose difficilement pardonnable pour un appareil de cette gamme.

La situation était très similaire lors de la sortie du Galaxy S3 et Samsung avait rapidement corrigé le tir lors des mises à jour, j’ai donc bon espoir qu’il en soit de même ici.

Autonomie

C’était le gros reproche que l’on pouvait faire au Galaxy S3, comme à la plupart des appareils android haut de gamme d’ailleurs : l’impossibilité de tenir une journée complète en utilisation intensive.

Les choses se sont bien améliorées avec le Samsung Galaxy S4 et sa pile de 2600mah. Située entre un S3 (2100mah) et un Note 2 (3100mah), la batterie du S4 semble parfaite pour permettre une journée complète dans la plupart des cas. Dans les faits, on en est pas loin et j’ai pu sans problème tenir la journée la plupart du temps, malheureusement cela n’a pas été le cas lors de mes longues journées d’utilisation intensives, alors que je n’ai pas rencontré ce problème avec le Galaxy Note 2, modèle du genre.

On sent donc une nette amélioration du côté de l’autonomie, même si tout n’est pas encore parfait. Peut être qu’une mise à jour logicielle permettra d’améliorer encore la durée de vie de l’appareil sur un cycle de charge.

Samsung Galaxy S4 Camera

Appareil photo

Samsung a grandement amélioré l’interface de son appareil photo sur le Galaxy S4. Au lieu d’une simple liste de modes de photos pas forcément compréhensible, l’utilisateur dispose maintenant d’un carrousel lui expliquant chaque mode avec une photo d’exemple. C’est beaucoup plus agréable à utiliser et fait gagner du temps. Il faut dire que l’appareil propose de très nombreux modes.

Camera Modes Carousel

Parmi les petites nouveautés, on retrouve par exemple la possibilité d’utiliser les deux caméras en même temps afin d’intégrer le visage du photographe dans la photo prise. C’est amusant et même si l’on risque de ne pas s’en servir souvent, on peut s’étonner que personne n’ait pensé à le proposer plus tôt.

Samsung Galaxy S4 Camera Postcard Mode

On a également la possibilité de prendre du son pendant la prise d’une photo, pour recréer l’ambiance du moment ou encore de prendre un sujet en mouvement afin de décortiquer les étapes de son mouvement, fonctionnalité appelée « mode dramatique » par Samsung.

Samsung Galaxy S4 Camera Dramatic Mode

La qualité des photos est très bonne, en particulier en forte luminosité. Le rendu est un peu meilleur que sur les Galaxy S3 et Note 2, sans pour autant être flagrante. La différence s’expliquant logiquement par le passage d’un capteur 8 à 13 mégapixels.

Les vidéos sont également très belles, avec un capteur qui ajuste assez rapidement la luminosité lors du passage d’une zone sombre à une zone lumineuse. Le rendu devrait être encore meilleurs lorsque Samsung aura déployé la prochaine mise à jour qui apportera la vidéo HDR.

Multimédia

Samsung a conservé à mon sens une longueur d’avance sur ses concurrents en permettant la lecture sans installation de logiciel tiers de la plupart des formats vidéo et audio du marché. Les MKV HD fonctionnent toujours sans aucun problème et donnent leur plein potentiel sur l’écran magnifique de l’appareil.

La lecture musicale est également très agréable, je n’ai remarqué aucun problème de ce côté là. Le haut parleur, sans être excellent, se débrouille plutôt bien à volume moyen. Lorsque l’on pousse le volume à son maximum, on sent le haut parleur saturer, ce qui n’est pas étonnant dans un cellulaire. Point ici d’effet stéréo comme sur le HTC One par exemple, nous sommes limité à un seul haut parleur.

Samsung propose par ailleurs la possibilité de partager du contenu multimédia entre plusieurs Galaxy S4, afin de profiter, par exemple, de plusieurs haut parleurs en simultané. La personne qui souhaite partager du contenu crée alors un groupe, auquel les autres personnes peuvent se joindre grâce au Wifi direct.

J’ai eu la chance de tester cette fonctionnalité avec 10 appareils en même temps et le tout fonctionne extrêmement bien : aucun appareil ne s’est déconnecté durant la dizaine de minutes de tests. Avec le succès important qu’est le Galaxy S4, il ne sera pas rare d’en retrouver parmi ses amis et cette fonctionnalité prendra alors tout son sens.

Conclusion

Le Samsung Galaxy S4 est un excellent appareil avec énormément de fonctions. Bien qu’elles ne soient pas toutes nouvelles et aient été parfois vues par le passé chez certains compétiteurs, la force de Samsung a été de toutes les réunir au sein d’un même appareil qui, au final, n’a rien de révolutionnaire mais est vraiment agréable à utiliser.

On sent la volonté de Samsung de rester constant au sein de sa gamme Galaxy en gardant l’héritage des précédents modèles, autant en terme de design que de fonctionnement. L’ensemble a été amélioré mais les habitués retrouveront facilement leurs marques.

Samsung propose ici l’un des meilleurs appareils disponibles actuellement sur le marché. En revanche, la question de savoir s’il faut remplacer son téléphone lorsque l’on est déjà possesseur d’un Galaxy S3 ou d’un Galaxy Note 2 est moins évidente. A mon sens l’investissement, en particulier lorsque l’on dispose d’une Note 2 n’est pas justifié à moins d’avoir envie d’avoir le dernier appareil en date.

Print Friendly, PDF & Email