Facebook achète Oculus VR, concepteur du casque de réalité virtuelle Oculus Rift

177

Oculus Rift

Facebook a annoncé aujourd’hui l’achat de l’entreprise Oculus, connue pour son casque de réalité virtuelle très attendu par les joueurs de jeux vidéo depuis plusieurs mois.

L’acquisition, au coût de deux milliards de dollars, dont 400 millions de dollars en numéraire et 23,1 millions d’actions, devrait être réalisée au cours du deuxième trimestre, au moins de juin.

Dans un message sur Facebook, Zuckerberg explique la vision derrière l’achat d’une entreprise ayant connu une très grande visibilité, non seulement auprès de la communauté technologique mais aussi auprès du grand public, pour sa vision et ses applications souvent considérées comme futuristes.

Il est important de rappeler que le projet a été lancé suite à un financement participatif sur Kickstarter ayant récolté plus de deux millions de dollars sur les 250 000 $ demandés initialement, au cours du mois de septembre 2012.

Selon Zuckerberg, Facebook accompagnera d’abord l’entreprise dans le développement de son produit ainsi que la mise en place de ses partenariats afin de permettre l’intégration du casque à un nombre plus important de jeux vidéo. Une deuxième version du kit de développement a d’ailleurs été annoncée la semaine dernière.

Facebook, après le rachat de What’s app pour 19 milliards de dollars, semble une nouvelle fois se tourner vers l’avenir. La décision d’ordre stratégique démontre que l’entreprise a pour objectif de développer son offre tout en gardant à l’esprit sa mission principale de connecter les personnes grâce à l’utilisation de la technologie. Zuckerberg partage sa vision d’intégrer l’outil et ses principes de réalité virtuelle dans les secteurs des communications, des médias, du divertissement, ou encore de l’éducation. L’entreprise affiche ainsi clairement sa volonté de diversification de son offre de service.

Oculus Rift - Montreal en Lumiere 2014 - Financiere Sun Life

Certains se réjouissent de l’annonce, alors que d’autres, plus perplexes, s’interrogent encore sur l’implication future qu’aura cette nouvelle entrée d’une entreprise comme Facebook au sein de la vie privée des usagers. Markus Persson, créateur de Minecraft, a ainsi annoncé sur Twitter annuler la version Oculus de Minecraft car « Facebook le terrifie ». Dans un article de blogue, il explique plus clairement sa décision, mentionnant peu apprécier les décisions de Facebook en ce qui à trait aux jeux sur la plateforme.

Ce nouveau partenariat réjouit Oculus, lui permettant ainsi de se positionner face à Sony, cette dernière ayant annoncé il y a peu son projet Morpheus, son propre casque de réalité virtuelle. Il est bien sûr impossible de ne pas penser à Google, qui devrait voir l’achat d’Oculus d’un très mauvais œil. À première vue, bien que les Google Glass et l’Oculus Rift n’ont pas les mêmes objectifs ni la même utilisation, il s’agit d’un excellent coup de Facebook dans le jeu d’échecs auquel participent les deux entreprises. Rien n’empêcherait, par exemple, dans le futur, d’ajouter une caméra à l’Oculus Rift qui permettrait de diffuser des images du lieu où l’on se trouve.

Facebook a su déceler le potentiel gigantesque de l’outil, qui deviendra certainement accessible à tous à plus long terme, et investir dans un produit qui lui permettra certainement de mieux se positionner dans une industrie d’avenir, celle de l’intégration de la réalité virtuelle dans le secteur des technologies de communication.

PARTAGER

Élevée à la culture du Web, je suis gameuse IRL, un peu nerd, pas trop troll (#6seasonsandamovie), passionnée de géopolitique et de mouvements culturels et sociaux.