Alors que la gamme Galaxy Note de Samsung était au départ vue comme bizarre et totalement en marge de ce qui se faisait dans le marché, les différents modèles ont réussi à conquérir chaque année plus d’utilisateurs à la recherche d’un grand écran ainsi que ce qui se fait de mieux en termes de performances.

Nous avons eu la chance d’utiliser quelques jours le Samsung Galaxy Note 4, dernier né de la gamme de la marque coréenne, et nous vous en proposons ici notre test.

Caractéristiques techniques du Samsung Galaxy Note 4

Affichage
  • 5.7” Quad HD Super AMOLED (2560 x1440)
  • Densité de pixels: 515 ppi
Dimensions153,5 x 78,6 x 8,5 mm (Hauteur x Largeur x Épaisseur)
Poids176 grammes
Processeur
  • Processeur quadricœur de 2,7 GHz
  • Processeur octocœur de 1,9 GHz (quadricœur de 1,9 GHz + quadricœur de 1,3 Ghz)
    Selon les pays et fournisseurs
Mémoire
  • 3 Go de RAM
  • 32 Go de mémoire interne
  • Port micro SD jusqu’à 64 Go
Système d’exploitationAndroid 4.4 Kit Kat
Réseau
  • 2.5G (GSM/GPRS/EDGE) : 850/900/1800/1900 MHz
  • 3G (HSPA+ 42 Mbps) : 850/900/1900/2100 MHz
  • 4G (LTE Cat. 4 150/50 Mbps) ou 4G (LTE Cat. 6 300/50 Mbps)
Appareil photo / vidéo
  • Appareil photo principal : 16 Mégapixels + Smart OIS
  • Caméra vidéo principale : 4K
  • Appareil photo en façade : 3,7 mégapixels, ouverture f/1,9
Codecs supportés
  • Musique : MP3, AAC/AAC+/eAAC+, WMA, AMR-NB/WB, Vorbis, FLAC
  • Vidéo : H.264, MPEG-4, H.263, VC-1, WMV7, WMV8, Sorenson Spark, MP43, VP8
Connectivité
  • Micro SIM
  • Connecteur Micro-USB / USB 2.0
  • Chargement rapide
  • Bluetooth 4.1 Low Energy
  • NFC
  • Infra-rouge
  • Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac (2X2 MIMO)
  • GPS GLONASS
Batterie / Autonomie
  • Batterie de 3 220 mAh amovible
Gamme Samsung Galaxy - Alpha S5 Active Note 4 - Geeks and Com-2
Gamme Samsung Galaxy 2014 : Alpha, S5, S5 Active et Note 4

Design

Alors que le Samsung Galaxy Note 3 s’inspirait du design du Samsung Galaxy S4, le Note 4 change la donne et utilise le nouveau design inauguré par le Galaxy Alpha. Celui-ci utilise des bordures métalliques, donnant un aspect beaucoup plus haut de gamme et industriel au téléphone. Les bords en deviennent légèrement plus tranchants et moins agréables, mais personnellement j’aime vraiment ce nouveau design, qui se justifie sur un appareil très haut de gamme.

La coque arrière reprend le même principe que son prédécesseur, avec un aspect cuir plutôt bien rendu sur le modèle noir, tandis qu’il fait plus plastique sur le modèle blanc. Les fausses coutures sur les bords de l’appareil ont disparu, ceux qui trouvaient l’imitation ratée seront ravis.

À l’arrière de l’appareil, on retrouve désormais un capteur de rythme cardiaque, comme c’est le cas sur le Galaxy S5. Celui-ci est cependant mieux intégré sur le Note 4, car il est au même niveau que le reste de la coque, et non dans un renfoncement. Cela permet d’appuyer plus facilement sur ce dernier et d’obtenir moins d’échecs lors de l’utilisation de l’application S Health pour les mesures.

Le capteur d’empreintes fait également son apparition sur l’avant de l’appareil, comme c’était le cas dans le Galaxy S5. Malheureusement ce dernier est identique et n’est donc pas meilleur. Il reste toujours en dessous de l’efficacité de celui des iPhone, en particulier à cause de la nécessité de faire glisser le doigt au lieu de simplement le poser. L’utilisation est donc moins agréable, mais également moins fiable.

Dans l’ensemble, l’appareil conserve à peu de choses près les mêmes dimensions que le Note 3. Il est légèrement plus haut avec 2.3mm de plus, un peu moins large avec 0.6mm de moins, alors que l’épaisseur est légèrement plus grande avec 0.2 mm de plus, même si pour cette dernière on a l’impression du contraire lors de la prise en mains.

Comme pour tous les appareils à grand écran actuels, il y a une phase d’adaptation si on vient d’un appareil aux dimensions plus modestes. Je trouve le Note 4 très agréable à utiliser à deux mains, un peu moins à une seule main, même si Samsung fait son possible avec certaines astuces logicielles pour aider. Je trouve cependant le Note 4 plus facile à prendre en main que le iPhone 6 Plus et ses bords arrondis.

Le design du Samsung Galaxy Note 4 est donc très réussi et confère à l’appareil un aspect haut de gamme qui va très bien avec le positionnement tarifaire de celui-ci.

Connectivité

Le Samsung Galaxy Note 4 fait un sans faute au niveau de la connectivité, avec LTE jusqu’à 150mbps, du Wifi 802.11 ac, du Bluetooth 4.1 (Low Energy), du NFC ainsi qu’un port infrarouge.

La sensibilité est excellente, je n’ai eu aucun problème à obtenir de la réception et des communications dans des bonnes conditions même dans des endroits à faible couverture. J’ai d’ailleurs remarqué à plusieurs reprises que le débit était légèrement meilleur sur le Note 4 par rapport à son prédécesseur.

Alors que le Samsung Galaxy Note 3 était le premier appareil du constructeur à intégrer l’USB 3, suivi par le Galaxy S5, le constructeur fait machine arrière cette fois ci et revient à de l’USB 2. Cette décision permet de gagner de la place sur les bords de l’appareil et a pour avantage de rassurer certains utilisateurs qui pensaient devoir racheter tous leurs cables, même si ces derniers étaient en fait rétro-compatibles. Dans les faits les impacts sont assez minimes, les taux de transfert en USB 2 étant tout de même assez confortables, d’autant plus que la plupart des transferts de données se font désormais en sans fil.

Écran

Le Galaxy Note 4 est le premier téléphone du manufacturier à intégrer un écran Quad-HD, qu’on retrouvait déjà sur le LG G3 par exemple. Au delà d’une meilleure définition qui permet de ne plus distinguer les pixels même en étant très proche de l’écran, cela a pour avantage d’afficher plus de contenu sur un même écran, sans avoir besoin de naviguer dans un site web par exemple. Les polices sont par ailleurs très lisibles quelle que soit leur taille d’affichage, ce qui est vraiment appréciable.

Les angles de vision sont toujours aussi bons et la technologie AMOLED permet d’avoir des noirs très profonds, ce qui est très appréciable lors de la navigation dans les menus par exemple. L’utilisateur a également la possibilité de régler les tonalités de couleurs, ce qui est pratique pour ceux qui ne sont pas fan des couleurs saturées des écrans AMOLED. Il existe par ailleurs un mode automatique qui permet, dans les applications d’origine, d’analyser le type de contenu et d’adapter automatiquement le mode d’affichage le plus approprié. Malheureusement ce mode ne fonctionne pas avec les applications tierces, de type VLC.

L’écran du Samsung Galaxy Note 4 est à mon goût le meilleur disponible sur le marché au moment de la rédaction de ce test, suivi de très près par celui du iPhone 6 Plus. Certains préfèreront les couleurs légèrement plus réelles sur le iPhone 6 Plus, d’autres les noirs plus profonds offerts par le Galaxy Note 4. Rares seront ceux qui seront déçus par l’un ou l’autre.

Performances du Samsung Galaxy Note 4

Alors que Samsung avait tendance à alourdir ses appareils avec un Touchwizz peu réactif et surchargé d’applications, Samsung a compris le message et poursuit sa tendance d’allègement du système. On retrouve ainsi moins d’applications pré-installées, et le système est également réactif dès sa première version, là où il fallait parfois attendre une ou deux mises à jour sur les précédents modèles pour en améliorer l’utilisation.

Dans les faits, tout fonctionne très rapidement et on sent bien la puissance du processeur quad-core à 2.7 GHz et des 3GB de RAM intégrés. Pour ceux qui préfèrent les chiffres, voici les résultats obtenus par le Galaxy Note 4 dans les principaux outils de benchmark.

Système d’exploitation

Le système d’exploitation du Samsung Galaxy Note 4 reprend dans les grandes lignes celui du Galaxy Note 3, en utilisant les codes graphiques du Galaxy S5. On se retrouve donc avec un système très coloré, en flat design, très à la mode en ce moment.

J’apprécie beaucoup la nouvelle charte graphique des produits Samsung, car elle est beaucoup plus accessible et démontre pleinement le potentiel du magnifique écran du Galaxy Note 4.

Quelques nouveautés ont été intégrées, comme par exemple la possibilité d’utiliser le capteur d’empreintes comme c’est le cas avec le Galaxy S5, ou encore une gestion améliorée du multi-fenêtres directement à partir du menu de multi-tâches. Ces nouveautés consistent principalement en des améliorations de ce que Samsung offrait déjà. Il faut reconnaître que le Note 3 était un appareil déjà extrêmement complet et que Samsung continue d’améliorer.

Autonomie

La gamme Samsung Galaxy Note est toujours très bien positionnée dans les tests d’autonomie et le Samsung Galaxy Note 4 n’échappe pas à la règle, même s’il ne représente pas une révolution par rapport à ses prédécesseurs.

Avec une batterie de 3220mAh, quasiment identique à celle de son prédécesseur, l’appareil permet toujours d’atteindre la journée d’utilisation, même si celle-ci est très chargée. En utilisation moyenne, je n’ai eu aucun mal à tenir deux jours d’utilisation.

À ces bonnes performances générales s’ajoute le nouveau mode d’économie d’énergie ultra, inauguré par Samsung avec le Galaxy S5. Ce dernier fait passer l’écran en niveaux de gris et limite l’utilisation de l’appareil à quelques taches principales. Si l’on perd la quasi totalité de l’intérêt d’avoir un téléphone intelligent avec ce mode, il peut se révéler très pratique dans les fins de journées où seuls quelques instants de batterie restent disponibles. Il permet donc de prolonger la durée d’utilisation, principalement pour les cas d’urgence.

Samsung Galaxy Note 4 - Test Geeks and Com-6

Appareil Photo et Vidéo du Samsung Galaxy Note 4

Appareil Photo

Les Samsung n’ont jamais été mauvais en photo, loin de là, mais aucun ne m’a jusqu’à présent agréablement surpris en termes de performances. Pourtant le Galaxy Note 4 est une bonne surprise à ce niveau.

En conditions de luminosité idéales, les photos sont très belles et les couleurs très proches de la réalité. Seul le second plan manque parfois de détails lorsque l’on zoom dans l’image. Cela semble dû à l’algorithme de compression et il y a fort à parier que cela sera corrigé très prochainement par une mise à jour.

C’est lorsque la lumière est faible que le Note 4 se démarque surtout de ses prédécesseurs. Alors qu’ils produisaient des résultats très flous et bruités, on a une grande amélioration à ce niveau avec le dernier modèle de Samsung. Cette amélioration est principalement due à l’intégration de la stabilisation optique de l’image, également disponible sur son principal concurrent, l’iPhone 6 Plus. Cette technologie permet à la lentille de bouger légèrement pour compenser les mouvements de l’appareil et ainsi éliminer les flous tout en permettant de faire rentrer plus de lumière.

Caméra vidéo

Côté vidéo, le Galaxy S5 était déjà très bon en 4K, et le Galaxy Note 4 améliore encore légèrement le rendu, grâce notamment à la stabilisation optique.

La mise au point se fait très rapidement et l’ajustement de luminosité également. Seul point qui reste encore en dessous de ce que l’on retrouve sur les iPhone 5S et supérieurs concerne le ralenti vidéo. Le Note 4 produit des vidéos en ralenti moins bien détaillées, bien que disponibles en 720p également, et le ralenti est appliqué à toute la vidéo, sans possibilité de choisir la portion que l’on souhaite mettre en évidence. C’est dommage, en particulier car Apple fait cela depuis désormais plus d’un an.

Multimédia

Similaire au Galaxy S5, le lecteur vidéo d’origine ne lit malheureusement pas les formats 5.1 ou dts pour le son, se contentant alors d’afficher les images sans aucun son. Les sous titres sont en revanche supportés sans problème, qu’ils soient intégrés dans le conteneur ou en format srt.

Heureusement, VLC permet de passer outre ces limitations et les contenus en 1080p sont très fluides et lus sans aucun problème.

On pourrait s’attendre à avoir des haut parleurs stéréo sur un appareil de cette taille, Samsung en a décidé autrement intégrant une seule grille de haut parleur pour le son, située en arrière en bas de l’appareil. Si cela n’est pas très gênant si l’on souhaite utiliser le Samsung Galaxy Note 4 pour regarder des vidéos ou écouter une chanson de temps en temps, on ne peut qu’être déçu après avoir essayé certains appareils HTC, pourtant plus compacts, équipés de la technologie Boomsound.

Samsung Galaxy Note 4 - Test Geeks and Com-7

Conclusion

Le Samsung Galaxy Note 4 est donc un excellent appareil, pour ceux que la taille ne dérangerait pas. Il est complet, performant et son écran est vraiment superbe, rendant très agréable son utilisation.

Proposé à un prix inférieur à l »iPhone 6 Plus de 16GB, mais avec un stockage double, le dernier appareil de Samsung offre donc une sérieuse alternative au téléphone d’Apple. Reste que les possesseurs d’un Galaxy Note 3 risquent de ne pas voir de raisons suffisantes pour justifier un rehaussement 1 an après leur achat, à juste titre d’ailleurs.

NOTES
Design
9
Connectivité
9.5
Performances
9
Écran
9.5
Système d'exploitation et partie logicielle
9
Autonomie
9.5
Multimédia
9
Finition
9
Qualité vidéo
9
Qualité photo
8.5
PARTAGER
Éditeur de Geeks and Com', je suis un passionné de nouvelles technologies, de sport et de tout ce qui touche au monde des communications/marketing. Je suis également consultant en communication numérique pour Signature sur le Saint-Laurent (construction du nouveau pont Champlain à Montréal).